Archive for août 2013

h1

Ô Verlaine !, Jean Teulé

août 29, 2013

o verlaineRésumé : Alcoolique phénoménal, amant frénétique et désordonné, bigame maltraité par ses deux compagnes, Paul Verlaine oscilla jusqu’au tombeau entre l’ignoble et le sublime. C’est à la toute fin de sa vie, au moment de la pire déchéance morale et matérielle, au moment où les gloires de l’époque l’accablaient de leur mépris, qu’une soudaine vague de sympathie naquit en sa faveur parmi les étudiants et la jeunesse du Quartier latin. En quelques semaines, il devint leur idole.

Fol amoureux de ce personnage magnifique et terrifiant, Jean Teulé a choisi de raconter cette période extravagante à travers le regard du jeune Henri-Albert Cornuty – un adolescent de Béziers qui monta à pied à Paris dans le seul but de rencontrer Verlaine…

Avis : Cette histoire parle de la dernière année de la vie de Verlaine et c’est difficile pour moi d’en parler. J’ai été très touché par cette histoire, l’écriture de Jean Teulé me touche très souvent, j’aime beaucoup le lire, la manière dont il décrit les personnages, dont il tourne les dialogues, c’est super. J’aime beaucoup les poésies de Verlaine en plus et en retrouver parsemé dans le livre c’est un vrai plaisir, c’est un peu comme les redécouvrir d’une autre façon. Par moment j’avais l’impression que Verlaine était vraiment là, comme si je l’avais connu vivant et que j’allais le voir avec les étudiants, comme si je pouvais l’observer avec ses amis, ses réactions et tout ça. Franchement des fois j’avais envie de le câliner, et des fois j’avais envie de le gifler, il gâchait tout ce qu’on faisait pour lui et contrairement à Cornuty, je trouvais cela vraiment triste.  Mais ce type écrivait des poèmes qui a su toucher des tas de gens, et beaucoup d’étudiants et c’est assez incroyable quand on y pense, il avait un talent de dingues malgré sa vie complètement débauché. J’ai beaucoup aimé aussi l’amitié que lui portait Cazals et les autres, ils l’aimaient vraiment et c’était super beau (une telle amitié je suis pas si sûre que ça existe encore de nos jours).
J’ai adoré le passage à l’hôpital, je pense que c’est mon préféré, j’ai souvent été attendris.
Dans ce livre il m’est arrivé de rire, de râler, de crier, et je dois dire que la fin m’a arraché à la fois rire et larmes. C’était encore une fois un très bon Jean Teulé, j’ai passé un super moment (et heureusement j’ai enfin trouvé le courage de le lire).
J’en ai appris plus sur Verlaine, et pas que des bonnes choses, ce type était loin d’être quelqu’un de bien (même si je le savais déjà) mais il n’était pas non plus mauvais, il avait l’air franchement malheureux par moment, mais il savait rire également (grâce à ses amis).
Après je ne sais pas ce qui est vrai et ce qui est romancé, mais c’était super bien et si je ne lisais pas aussi tard le soir (avec les yeux qui se ferment tout seul) je pense que je l’aurais lu d’une traite !

Phrase post-itée : 
« Ah, il en aura fait du mal à ceux qui l’ont entouré ! Tant pis pour eux, ils n’avaient qu’à pas être là. » J’ai éclaté de rire, c’est tellement… méchant.

3 plus : 
– J’adore Verlaine
– C’est tellement bien raconté, et trouver les poésies est toujours un plaisir, ce qui m’a fait penser que je n’ai pas de recueil de Verlaine (alors que j’ai Baudelaire et Rimbaud, une honte).
– C’est super touchant, ça permet dans savoir plus sur Verlaine, on a l’impression de le connaître vraiment en lisant ce livre, ses bons et mauvais côtés. Comme si c’était un de nos amis.

1 moins : 
– J’aurais trop voulu connaître mieux l’histoire qu’il a eu avec Rimbaud, même si il en est un tout petit peu question dans le livre, il faudrait que j’achète un livre sur le sujet, tout simplement.

Challenges : 
jedegommemapal Un auteur

Publicités
h1

Nouveau Design

août 29, 2013

Et voilà ma petite sœur a encore frappé ! Un nouveau design trop beau sur Rox et Rouky mon disney préféré (mais que je peux pas regarder sans pleurer !) ! merci à elle !

h1

La liste, Siobhan Vivian

août 26, 2013

la_lis10

Lecture commune avec club de lecture.

la listeRésumé : La liste nomme 8 filles chaque année.
Les 4 plus belles et les 4 plus laides du lycée.
Et si votre nom s’y trouvait ?

Une tradition odieuse sévit au lycée de Mount Washington : tous les ans, une semaine avant le bal de début d’année, une liste est placardée dans les couloirs. Personne ne sait qui établit cette liste. Et personne n’a jamais réussi à empêcher qu’elle soit publiée. Invariablement, chaque année, la plus belle et la plus laide des troisièmes, des secondes, des premières et des terminales sont désignées. 8 filles en tout. 8 filles qui se retrouvent sous les projecteurs impitoyables du lycée. 8 filles qui vont voir leur vie brusquement changer… pour le meilleur ou pour le pire ?

Avis : au début de ma lecture, l’écriture m’a légèrement fait mal aux yeux je l’avoue, j’ai toujours un peu de mal avec le présent, mais j’ai fini par m’y faire et finalement je suis facilement entré dans l’histoire et j’avais beaucoup de mal à lâcher ce livre. Je l’ai dévoré disons le (quand j’avais le temps de me mettre dedans). J’aimais beaucoup voir la réaction des huit filles, qu’elle soit bonne ou mauvaise. Je pense que celle qui m’a le plus fait de peine c’est Britney, franchement c’est horrible ce qui lui arrive et la liste empire juste les choses et ça m’a fait un peu froid dans le dos. Après ça atteint les gens à plus ou moins grandes échelles, il y en a que j’ai bien aimé, d’autres non. Certaines des filles de la liste (surtout Margo en fait) m’ont gonflé, mais ce que j’ai adoré c’est que les apparences peuvent être trompeuses et au final les choses ne sont pas toujours ce qu’elles paraissent être.
J’avoue m’être demandé qui avait pu faire la liste de cette année-là et pourquoi, comment le choix est fait, c’est tellement arbitraire de décider de qui est la plus moche et de qui est la plus belle, c’est même horrible en fait. J’ai bien aimé la proviseur qui essaie de faire ce qu’elle peut pour que la tradition s’arrête, elle essaie de faire du mieux qu’elle peut pour son travail et pour les élèves, mais elle rencontre vraiment des murs et ça doit pas être facile.
La fille que j’ai préféré c’est Lauren, elle est assez naïve et douce, mais elle cherche vraiment à avoir des amies et finalement c’est plutôt normal. J’ai adoré sa gentillesse, même envers Candace (qui fait rien pour, pourtant), et son honnêteté. Par contre sa mère m’a particulièrement gonflé, c’est une mère castratrice, elle a oublié qu’elle était « la mère » et non « la meilleure amie », elle est étouffante en plus, bref insupportable.
En tout cas j’ai trouvé que c’était vraiment sympa de voir l’évolution des filles par rapport à cette liste, elles passent sous les projecteurs sans avoir rien demandé, et tout le monde sait que la vie au lycée c’est déjà difficile et disons que cette liste (qu’on soit qualifié belle ou moche) n’arrange vraiment rien. Après ça les lycéens vous attendent au tournant et je crois que dans le fond, personne n’a envie de se retrouver sur cette liste.
Mon seul regret c’est la fin, bien que je l’ai aimé (elle est très amer j’ai trouvé), c’est un peu triste de lâcher ces filles comme ça et j’aurais voulu en savoir plus, comment elles s’en sortent après cette semaine, après le bal, par exemple pour Britney? Ou même pour Danielle et Lauren? C’est dommage que ça se termine de cette façon et je pense que ça mérite un tome deux !

Pas de phrase post-itée.

3 plus : 
– Un livre qui se lit facilement et qui nous entraîne
– J’ai apprécié avoir tous les points de vue
– J’ai adoré Lauren

2 moins : 
– Une fin abrupte
– J’ai eu un peu de mal avec l’écriture au présent au début

Ce livre répond au challenge : 
Lecure commune

h1

Le Retour des Phénix tome 2 : Entre deux Mondes, Marion Obry

août 21, 2013

entre deux mondes

Attention lire cet avis peut vous spoiler le tome 1

Résumé : Monter sur le trône Impérial d’Iragond et gouverner. Si seulement tout avait pu être aussi simple. Mais Alex et Fabrice ont disparu. Lanks, le chef de l’armée Eins, n’est pas le seul à désirer rompre le fragile Équilibre des mondes, et ce, à n’importe quel prix. Mais alors qu’elle pensait que le pire était passé, elle s’aperçoit que les ennuis ne font que commencer. Plus rien n’est certain… Tout s’écroule… Là, dans l’ombre, une ennemie à laquelle nul ne s’attendait se réveille.

Avis : Mon avis sur le tome 1 ici. Ce second tome est très intéressant, mais surtout il comporte vraiment pas mal de rebondissement. J’ai vraiment beaucoup aimé, et je dois dire que je ne m’attendais pas à ça. Quand je disais que j’espérais que l’univers ne soit pas aussi manichéens qu’il le paraisse (le bien contre le mal) et bien je n’ai pas été déçue avec ce second tome et je dois dire que j’ai vraiment adoré « la méchante » de ce tome-ci (je peux pas en dire plus sinon risque de gros spoils et ce serait trop dommage, je préfère vous laisser découvrir par vous même).
J’ai totalement détesté Jennifer dans ce tome-ci, encore plus que dans le tome précédent, je me demande bien comment Chris peut rester avec elle. D’ailleurs j’ai beaucoup aimé Chris, moi je suis décidément une fan de Chris/Gabi.
Lys est excellente dans ce tome-ci, mais je ne m’attendais pas à ça et ça m’a… Wouah franchement non, je ne m’y attendais pas. Bref sinon Gabi m’a plu (beaucoup plus que dans le premier tome), et j’ai adoré les autres personnages. Sauf Pierre que j’ai trouvé un peu trop niais, surtout pour un sénateur.  Lanks me plaît vachement, c’est un méchant terrible, mais il est super bien pensé, j’ai vraiment hâte d’en savoir plus sur lui, je le préfère largement à Links (qui brille par son absence dans ce tome). Maroussia, je ne sais pas trop quoi en penser, elle cache bien son jeu et en même temps je la plains. Donc des personnages que j’ai apprécié.
Quand à l’histoire je la trouve de plus en plus originale, je trouve que c’est du jamais vu. D’abord parce que comme il me semble l’avoir déjà dit, on ne rencontre pas tant de Phénix que ça dans la littérature, et puis surtout parce que franchement je ne le voyais pas du tout venir, j’ai été surprise et j’ai adoré comment toute l’histoire a été tourné. Si j’avais trouvé le premier tome un brin trop rapide au niveau des événements, j’ai trouvé celui-ci mieux construit (quelques rapidités encore par moment, mais c’est beaucoup moins flagrants) et plus mâture également.
La fin est un GROS cliffhanger qui me donne juste qu’une envie : posséder la suite et la lire. Mais elle n’est hélas pas encore sortit.
Gros bémol cependant qui m’a un peu gâché la lecture (alors que j’ai passé un super moment) ce sont les fautes, des mots oubliés ou rajoutés, et des « sauriez » au lieu de « seriez », c’est dommage, surtout pour un livre qui coûte tout de même 21 euros.
Mais je conseille tout de même cette saga qui est vraiment pleine de surprise, avec un scénario originale et bien ficelée et des personnages qui n’ont pas fini d’en baver !

3 plus : 
– L’histoire originale et pleines de surprises
– Les personnages tel que Lys (que j’adore), Gabi, et surtout Lanks !
– La fin super sadique qui donne envie d’avoir la suite maintenant !

3 moins : 
– Les fautes
– Pierre… On aurait pu s’en passer, il était trop niais
– La fin super sadique car je n’ai pas la suite bouhouhou

Ce livre répond au challenge : 
1couverture

h1

Avoir un (ex) petit ami gai : mode d’emploi, Carrie Jones

août 15, 2013

avoir un ex gaiRésumé :
2. Ne te donne pas le qualificatif de «fille à pédés», car c’est un terme péjoratif qui évoque toutes les imitatrices de Paris Hilton.

3. Ne pleurniche pas durant une semaine; profite plutôt de cette semaine pour expliquer en long et en large pourquoi sept jours ne suffisent pas pour surmonter le fait qu’on t’ait volé ton identité.

4. Demande-toi pourquoi ton identité reposait sur le fait d’être la petite amie d’un garçon. Écoute les rockeuses super sexy qui se fichent de tout.

5. Envisage l’idée d’être lesbienne.

6. Rejette complètement l’idée d’être lesbienne.

7. Pleure.

Avis : Belle découvre que son petit-ami est gay, et sa vie en est un petit peu bouleversée. Parce qu’elle était amoureuse de lui, parce qu’elle le voyait comme son tout, et qu’en fait il lui a menti, que leur amour n’était pas celui qu’elle pensait. Autant dire que j’ai adoré cette histoire, la façon dont elle est écrite, et aussi le fait qu’elle raconte juste la vie d’une adolescente comme les autres finalement. Belle vit dans un patelin où tout le monde se connait, où tout le monde sait tout sur tout le monde, et pourtant ce n’est pas étouffant comme cela l’est parfois dans d’autres histoires. Là elle a des amis, ils se connaissent depuis super longtemps, elle a sa meilleure amie Em qui est une fille géniale (et qui prend absolument tout en photo) et qui la comprend, leurs discussions sont souvent marrantes j’aime beaucoup. Il y a Dylan bien sûr son ex-petit-ami gay, qu’elle aime encore et qu’elle doit pourtant oublier pour pouvoir passer à autre chose. Il y a Tom, celui pour qui elle avait le béguin avant et qui l’appelle « coco », il y a d’autres personnages, attachant ou pas (comme Mimi, sale peste).
Mais tous m’ont parût très vrai, le genre qu’on pouvait connaître (ou qu’on a connu) au lycée. Ici il n’y a pas la fille hyper populaire peste qui martyrise la pauvre petit héroïne rejeté, il n’y a pas de clans. Les joueurs de Soccer (foot) ne sont pas des idiots bourrins qui sortent avec les pétasses de services, ils parlent à tout le monde. Il y a peut-être Bob qui est un peu rejeté, mais bon n’y a-t-il pas toujours une tête de turc dans un lycée? Bref, j’ai trouvé ça très réaliste comme histoire finalement, les sentiments sont biens décrits, et Belle est vraiment une chouette fille. Partagé entre la tristesse de la perte de son petit-ami et son désir de le voir heureux, la peur qu’il se fasse tabasser, son envie de le protéger.
C’était franchement sympa, on ne s’ennuie pas, pas de gros rebondissements, juste des choses qui peuvent arriver dans la vie, des mauvaises réactions des gens, des amis qui vous soutiennent et vous aides, une guitare qui s’appelle Gabriel (j’adore Belle et sa guitare).
Un livre qui m’a fait rire, mais également ému, qui m’a touché, et que j’ai beaucoup apprécié au final.
L’écriture m’a énormément plu, elle est très accrocheuse, les dialogues s’enchaînent bien, et on ressent bien les sentiments de Belle. En plus certaines comparaisons m’ont fait rire.
Si vous avez envie d’une histoire sympa sur l’adolescence, je le recommande, c’est un très bon bouquin. (Merci à ma frangine pour ce cadeau de noël). Je lirai le deuxième tome avec plaisir.

Phrases post-itées :
« Avant de partir, il m’a embrassée sur la joue. Mes lèvres se sont senties négligées, mais elles n’ont pas boudé. Elles ont plutôt tremblé. » voilà pourquoi j’aime l’écriture.

« Je sens monter la colère en moi. Je la repousse dans mes orteils. Mais elle persiste à remonter. » On imagine très bien la colère s’imposer, c’est très amusant.

3 plus : 
– L’histoire bien menée
– Des adolescents qui ressemblent à des adolescents (selon moi)
– Une écriture vraiment bonne

3 moins : 
– Je n’ai pas aimé Bob, j’ai eu du mal avec Dylan (l’ex petit ami gay)
– J’ai tendance à lire gai comme joyeux et non comme homosexuel (mais c’est parce que c’est canadien il me semble), cependant ce n’est qu’un détail
– Mimi est une sale garce !

Ce livre répond aux challenges : 
jedegommemapal1 mot des titres 1couverture

h1

Des âmes noires, Anne Perry

août 9, 2013

Des-ames-noiresRésumé : Hester Latterly est engagée par une riche famille écossaise pour accompagner une vieille dame à Londres. Son unique consigne ? Lui faire avaler son remède pour le cour, qu’elle a fragile. Dans le train, Hester se lie d’amitié avec sa patiente, lui administre le médicament puis s’endort. A son réveil, la vieille dame a rendu l’âme. L’autopsie révèle qu’il s’agit d’un empoisonnement, et Hester, accusée du meurtre, est emprisonnée. Tous les amis de la jeune femme se mobilisent : Monk part pour Edimbourg afin d’y mener enquête avec le soutien de Rathbone, d’Hester et de Callandra. Ensemble, ils finiront par découvrir la vérité… et bien plus encore.

Avis : souvenez-vous j’ai déjà lu ce livre, et vous trouverez mon premier avis : ici. Mon avis sera sans doute plus complet cette fois-ci puisque j’ai lu les quatre premiers tomes, la première fois j’ignorais qu’il s’agissait d’une série et qu’il y avait un ordre spécial, plus maintenant.
On retrouve donc Monk et Hester, ainsi qu’Oliver et Callandra, sauf que cette fois-ci la coupable présumée c’est Hester elle-même et elle est vraiment mal barré puisque toutes les preuves sont contre elle. Monk et Oliver vont tout faire pour essayer de la sortir de ce mauvais pas, et j’ai adoré voir à quel point les sentiments de Monk sont contradictoires mais finalement combien il tenait à Hester et voulait la sauver.
C’était un super livre, et bien que je me souvienne à peu près du coupable, j’avais oublié pleins de choses comme par exemple le pourquoi? Et puis comment le procès allait se dérouler. Je me souvenais par contre très précisément de la fin. Je trouve encore une fois que c’est un livre vraiment triste, les histoires qui sont racontés sont souvent triste, que ce soit pour l’accusé ou pour la victime.
Ici, on s’attache vraiment à la victime et on est triste qu’elle soit morte. On espère vraiment que Monk va trouver le coupable afin de sortir Hester de prison, mais j’avais oublié comment il s’y prenait.
En tout cas le relire m’a fait remarqué certaines choses, on voit que on a quelques indices sous le nez mais que Anne Perry sait bien nous mener en bateau, et c’est quelque chose de très appréciable à chaque fois dans ses livres.
J’ai donc adoré, j’ai même plus apprécié cette lecture que la première, j’ai remarqué que j’avais trouvé le début beaucoup moins long et qu’au contraire il m’avait intéressé. Et franchement j’adore la relation de Monk et Hester (comme d’hab) et j’ai qu’une envie : lire la suite. Mais je dois lire d’autres livres, alors je le ferai un peu plus tard.

h1

A lire en Août

août 4, 2013

DSCN4869
A lire pour les challenges : 
Le retour des phénix tome 2, Marion Obry
avoir un (ex) petit ami gay mode d’emploi, Carrie Jones
Oh Verlaine, Jean Teulé (oui encore, je ne l’ai toujours pas lu !)

A lire pour des lectures communes (mais pas sur la photo car je ne l’ai pas encore) :
La liste, siobhan vivian

Tiré avec The hat : 
Extrêmement fort et incroyablement près, Jonathan Safran Foer
Le peuple du vent, Viviane Moore (caro)
Goliath, Scott Westerfeld
Le monde de Charlie, Stephen Chbosk
Love & Pop, Murakami Ryû
Quand souffle le vent du nord, Daniel Glattauer
Elixir, Hilary Duff
Un tueur si proche, Ann Rule
Aie peur et tais-toi !, Gudule

En plus : 
Des âmes noires, Anne Perry
L’épouvanteur tome 5, Joseph Delaney