Archive for février 2014

h1

L’horloge vivante, Philippe Roy

février 28, 2014

horloge-vivante1Résumé : Ce qu’il voulait, c’était une semaine de repos après des années de travail, le succès, la folie. Mais Pierre n’est pas en vacances depuis deux minutes qu’on lui vole son horloge-guillotine, le temps se détraque, le monde devient fou et, dans l’ombre, un crime horrible est commis. Saura-t-il réparer à temps l’Horloge vivante?

Avis : Merci au forum Have a Break, Have a Book pour ce partenariat, ainsi que les éditions Les Chemins Obscurs.
Il s’agit ici d’une nouvelle fantastique plutôt surprenante et que j’ai totalement adoré. Je n’ai fais que très peu attention au style, mais il est fluide, l’auteur écrit très bien, ce n’est pas lourd du tout, sauf peut-être au début.
Et justement le début m’a laissé un peu perplexe, en effet j’ai éprouvé des difficultés à entrer dans l’histoire, il y avait trop de retour en arrière et je ne saisissais pas où voulait en venir l’auteur. Je trouvais qu’à cause de cela l’histoire était ralenti, n’avançait pas. Il s’agissait en fait là des bases de cette histoire, il fallait en savoir un minimum sur Pierre et Jason pour mieux comprendre la suite, et très vite je me suis retrouvée emportée par la nouvelle.
Le petit côté fantastique est un vrai plus selon moi et étonnamment je me suis attachée à Nevermore, cette horloge au son unique, première création de Pierre et qui est au cœur de cette histoire. Je pense que sans elle, la nouvelle aurait été pleine de suspens mais il aurait manqué ce petit côté un peu stressant et magique qui fait que j’ai totalement adhéré. Le fantastique se met quasiment immédiatement en place et est présent tout au long de l’histoire.
J’avais deviné une partie de l’intrigue. Je ne pense pas que c’était aussi évident, elle était bien développée, néanmoins les suppositions que j’avais faites étaient les bonnes.Toutefois cela n’a pas gâché ma lecture et j’avais hâte de mieux comprendre toutes les ficelles de cette histoire.
Au niveau des personnages, je ne me suis guère attachée à eux. Ni Pierre, ni Jason, ni Diane. Ils sont biens construits, ont chacun une personnalité différente et décrite, mais c’est justement leur personnalité qui ne m’a pas tellement plus.
Finalement c’est Nevermore que j’ai préféré – bien qu’il s’agisse d’une horloge. Les personnages sont là pour servir l’intrigue, mais s’attacher à eux a en définitive assez peu d’importance.
La fin m’a énormément plu, très ouverte, elle permet au lecteur de se faire sa propre idée pour la suite.

Le petit plus : l’auteur a proposé une autre fin, elle m’a tout autant plu d’ailleurs et je l’ai trouvé tout aussi ouverte que la première. Elle permet simplement de voir le point de vue de l’autre personnage concerné.

Challenge : 
52_liv10

h1

Mes acquisitions du mois de février

février 28, 2014

Une petite vidéo pour présenter mes acquisitions :

h1

Harry Potter tome 5 : et l’Ordre du Phénix, J.K Rowling

février 28, 2014

harry potter tome 5ATTENTION lire cet avis peut spoiler les premiers tomes. (Même si j’imagine qu’à moins de vivre au fond d’une grotte tout le monde connait déjà l’histoire). 

Résumé : À quinze ans, Harry entre en cinquième année à Poudlard, mais il n’a jamais été si anxieux. L’adolescence, la perspective des examens et ces étranges cauchemars… Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour. Le ministère de la Magie semble ne pas prendre cette menace au sérieux, contrairement à Dumbledore. La résistance s’organise alors autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours…

Avis : il s’agit d’une relecture. Ce tome 5 est celui qui me stressait le plus de relire, j’en gardais un très très très mauvais souvenir. J’avais peur qu’il me dégoûte à nouveau de Harry Potter.
Résultat? J’ai totalement adoré. Franchement j’ai passé un super moment, je l’ai lu hyper doucement parce que je voulais pas arriver à la fin (vu que je la connaissais). Harry est beaucoup moins chiant que je le pensais, je l’ai vraiment beaucoup apprécié encore une fois dans ce tome-ci, il s’en prends pleins la gueule le pauvre et même si des fois il a des réactions d’adolescent stupide, il m’a quand même méga plu. J’ai trop aimé Ron et Hermionne aussi, et puis les jumeaux, ils sont extraordinaires dans ce tome, ils m’ont limite fait pleurer de rire (fait pleurer tout court aussi). J’aime tellement les Weasley (sauf cet idiot de Percy). J’ai adoré la majorité des personnages dans ce tome-ci, Sirius comme Rogue, Lupin, Dumbledore et tout l’Ordre du Phénix. Bon évidement j’ai détesté Ombrage, qui ne la détesté pas? Cette femme est une psychopathe, Voldemort fait office de bisounours à côté d’elle. D’ailleurs parlons en de Voldemort…
Sérieusement ce méchant est lamentable, il arrête pas de geindre en plus. Les méchants Disney ont plus la classe que lui, je le déteste totalement pour son côté … minable, plus que pour son côté vilain.
L’histoire est tellement géniale, J.K Rowling a vraiment pensé à tout, c’est vraiment bien foutu, j’adore tous les détails, et les liens qu’on peut faire. Cette histoire est tellement travaillée, tellement bien aussi ! On passe un moment jubilatoire (surtout chaque fois qu’Ombrage se fait rembarrer).
La fin m’a tout simplement fait chialer (même si je la connaissais) et j’avais qu’une envie? Me jeter sur le tome 6.

Mon avis sur : 
le tome 4
le tome 3
le tome 2
le tome 1

Différence d’avis entre ma première lecture et celle-ci (SPOILER) :
– Je détestais Ginny, je la trouvais vraiment chiante et idiote/ J’adore Ginny en fait, elle est super maligne, a une sacrée répartie !
– J’adorais Cho, j’étais à fond pour le Harry/Cho / En fait je trouve que Cho est une andouille après cette relecture, bon sang mais qu’elle crétine quoi, je ne suis plus du tout pour le couple bien entendu !
– J’ai haïs Harry/ J’ai adoré Harry
– Je trouvais que tout était de sa faute, quand Sirius est mort j’étais hyper en colère contre lui, je lui en voulais, je criais dessus en disant qu’il avait bien raison de culpabiliser / J’ai chialé comme une malade, je l’ai plains, et j’ai mieux compris la scène (ou du moins d’un autre façon). Dumbledore m’a fait chialer aussi.
– Drago Malefoy m’énervait / Bon sang qu’est ce que je l’aime, en plus il me fait délirer, chaque fois il est puni pour sa méchanceté !
– Rogue m’énervait / J’adore Rogue.
– Le tome 5 était devenu mon cauchemar/ Mon avis a totalement changé, maintenant j’aime autant ce tome que les autres.

Challenge : 
52_liv10

h1

Top Ten Tuesday n°70

février 25, 2014

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani.

Les 10 auteurs dont vous attendez avec impatience un nouveau livre (annoncé ou non)

1/ Fred Vargas : alors oui j’ai trop trop trop trop envie qu’elle nous écrive un nouveau policier, parce que je les adore, parce que je suis en manque de ses personnages chelous et de son écriture trop génial.

2/ Jonathan Stroud : parce que je l’aime d’amour, en fait pour lui j’attends simplement que ces livres soient peut-être un jour qui sait, traduit en France.

3/ Carol Berg : pareil que pour Jonathan Stroud, j’aimerais vraiment que ses autres livres sortent en France.

4/ Victor Dixen : bon j’attends la sortie poche du tome 3 de Jack Spark, mais tous ses autres livres également que j’achèterai sûrement et lirai sans doute !

5/ Patrick Ness : un de mes chouchous aussi depuis Chaos en marche, je crois que je suis prête à acheter tous ses bouquins en fermant les yeux.

6/ Anne Percin : évidemment. J’achèterai également ses futures livres sans même regarder de quoi ça parle, même si la couverture est giga ultra moche. Ce sera tout de même une valeur sûre !

7/ Claire-Lise Marguier : s’il est aussi bien que le faire ou mourir? Je prends sans hésiter ! 

8/ Jean Teulé : ayant lu tous ses livres, j’attends avec grande impatience le suivant !

9/ Maurice Leblanc : avec des nouvelles aventures d’Arsène Lupin !

10/ Jane Austen : ouais, vivement le prochain… 

h1

La Belle et la Bête

février 23, 2014

belle et bêteSynopsis : 1810. Après le naufrage de ses navires, un marchand ruiné doit s’exiler à la campagne avec ses six enfants. Parmi eux se trouve Belle, la plus jeune de ses filles, joyeuse et pleine de grâce.
Lors d’un éprouvant voyage, le Marchand découvre le domaine magique de la Bête qui le condamne à mort pour lui avoir volé une rose.
Se sentant responsable du terrible sort qui s’abat sur sa famille, Belle décide de se sacrifier à la place de son père.

Avis : J’ai bien aimé le film, je l’ai trouvé beau, avec de superbes musiques et une ambiance très conte. L’histoire était bien faites, magique et belle. Belle m’a beaucoup plu, j’ai adoré son sale caractère mais elle reste quand même super mignonne. J’ai adoré ses deux soeurs hyper stupides et niaises, elles étaient trooop marrantes, j’en pouvais plus chaque fois qu’on les voyait. J’ai moins aimé les frères ( surtout Maxime), mais ils étaient mignons quand même. Quand à la Bête… Et bien je reste mitigé, en tant que Bête il m’a plu, mais j’ai été vraiment déçu que ce soit LUI là Bête. Il avait déjà été amoureux et tout, et je trouvais ça franchement nul, je voulais que ce soit quelqu’un d’autre ! Surtout qu’il faisait quand même vachement vieux quoi… Mais bon. J’ai trouvé aussi dommage que l’histoire d’amour soit pas plus développé, j’aurais voulu plus de passage entre la Belle et la Bête où ils se seraient séduis. Ça aurait été plus mignon.
Mais sinon le film est superbe, et j’ai vraiment passé un bon moment.

Anecdote : comme une idiote j’avais pas capté qu’il s’agissait d’un film français, et oui je suis pas très douée…
J’ai aussi coupé une partie du synopsis car elle spoilait toute l’histoire (bien que vous la connaissiez sans doute).

Bande annonce : 

h1

Sirrak, Mélodie Roy

février 19, 2014

SixBrumes_SX20_MelodieRoy_SirrakPCWebRésumé : Sirrak, assassin, arpente les rues des cités médiévales pour accomplir son boulot. Professionnel, il s’applique à honorer ses contrats à la lettre. Jusqu’au jour où une jeune fille étrange entre dans sa vie…

Avis : tout d’abord merci aux éditions six brumes et au forum Have a Break, Have a Book pour ce partenariat. Il s’agit d’une très courte nouvelle (moins de 15 pages) et qui se lit donc très très vite. Et franchement je pense que cette histoire mériterait d’être la préquelle d’un roman complet. J’ai trouvé l’histoire plutôt intéressante et assez mignonne, Sirrak est un assassin et il tue sur contrat, il ne semble rien éprouver à part un certain agacement envers une petite fille qu’il a sauvé (malgré lui). Rommy est très très attachante, je l’ai tout de suite adoré, sa façon de parler et d’être même quand elle est en danger de mort, c’est terrible, elle est trop drôle. Bon et elle n’écoute pas tellement ce qu’on lui dit, et en plus c’est une tête brûlée, je l’ai vraiment apprécié, et j’imaginais bien une relation explosive entre elle et Sirrak (un peu père/fille ou un truc du genre, mais elle le ferait tourner en bourrique je suis sûre). L’histoire est assez simple, pas vraiment de suspens et j’ai assez vite compris les choses, mais c’était tout de même intéressant car j’ai apprécié les personnages. Franchement je regrette que ce soit aussi court, j’aurais adoré toute une histoire avec ces deux là, parce que je pense que y a vraiment matière a faire un truc bien, d’autant plus que c’est assez bien écrit ! (Est-ce que mon message subliminal  est assez clair?).
Bref une super petite nouvelle – bien trop trop courte – avec des personnages très attachants.

Note : (edit) on m’a demandé de réécrire mon avis car il n’était pas assez professionnel, ce que je comprends tout à fait puisqu’il s’agit d’un partenariat, je vais donc vous poster mon avis réécris. Néanmoins je prends le partie de garder l’ancien car il est plus personnel et me représente mieux, donc vous aurez deux fois la même chose mais pas écrit de la même manière, si c’est pas chouette ça?

Mon avis réécrit : il s’agit ici d’une courte nouvelle (moins de 15 pages) qui se lit par conséquent très vite mais que j’ai bien aimé de façon générale. L’histoire est assez simple, et malgré le semblant de suspens j’avais vite deviné l’intrigue, néanmoins les deux personnages principaux ainsi que leur relation m’ont beaucoup plu.
Sirrak est payé pour tuer et il le fait apparemment très bien, il m’a paru assez renfermé, froid, et plutôt grognon et pourtant plutôt attirant – sans doute parce qu’il paraît mystérieux. Je l’ai beaucoup apprécié, mais j’ai de loin préféré la petite fille qu’il a sauvée malgré lui. Rommy est une enfant assez drôle, têtue et qui n’a pas la langue dans sa poche. Même en danger de mort elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense, ce qui m’a beaucoup plu. Elle a un caractère qui la rend très attachante.
La relation entre Rommy et Sirrak repose sur un malentendu, mais la jeune fille est bien décidée à rester avec Sirrak quoi qu’il en dise. J’avoue que j’ai tout de suite apprécié le lien qui se forme entre eux, d’un côté Rommy qui veut rester avec Sirrak, et de l’autre Sirrak qui la repousse.
Cette nouvelle est beaucoup trop courte, je l’imagine plutôt comme une préquelle d’un roman de fantasy et d’aventure, avec comme personnage principaux Rommy et Sirrak. D’autant plus que c’est assez bien écrit et agréable à lire, je serais ravie de retrouver ces deux personnages dans une longue histoire.

Lu avec mon ami Drosselmeyer : 

140219-185422

Challenge : 
52_liv10

h1

Un peu d’amour joyeux

février 19, 2014

Alors que GiedRé reprend « Soyez pd » (et j’adore comment elle la chante)

J’ai envie de partager sur deux de mes couples chouchous. Si ça dérange quelqu’un ici et bien je vous emmerde. Je suis fâchée en ce moment contre les cons intolérants qui ouvrent la bouche dès qu’un livre sur la jeunesse parle d’autre chose que « les filles dans la cuisine, les garçons plombier, il faut prier dieu le matin le midi le soir », donc j’ai besoin de ma dose d’amour homosexuel et mignon.

Unit still taken on the set of Shock To The System
Tim et Don
dans Donald Strachey, je vous avais dis que j’adorais ces films ! Pour moi c’est le couple idéal. Ils s’aiment envers et contre tout, ils se soutiennent malgré les défauts de l’un ou de l’autre, ils s’aiment même quand ils ont des doutes. Ils s’aiment simplement et ils se le disent. Ils sont juste un couple normal et amoureux, et ils sont tout simplement trop mignons.

film_Fingersmith9
Sue et Maud
dans le film Du bout des doigts. Un livre de Sarah Waters magnifique, pleins de mystères et de suspens, de sacré retournement de situations, et deux femmes qui tombent amoureuses malgré elles. Qui s’aiment malgré tous ce qu’il va se passer, parce que c’est plus fort qu’elles, parce qu’elles ont découvert chez l’autre ce qui leur manquait. J’adore. Le film est très beau aussi !

Et comme je suis une grosse slasheuse (et je l’assume totalement) je vous mets aussi des couples qui n’existent pas tout à fait (en fait si, un couple peut exister de manière tout à fait platonique, suffit de voir comment ils se regardent) mais qu’on aime parce qu’ils vont bien ensemble, parce que y a quelque chose entre eux, un lien bizarre, un peu entre deux.

a_merthur_christmas_by_fluffy_fuzzy_ears-d35mvavdesespoir

Le Merthur (dans Merlin) pour commencer. Ce couple est tellement évident que même les journalistes ont parlé « d’une histoire d’amour entre Arthur et Merlin » en conseillant la série. Bon y aura toujours un ou deux puristes pour faire « nyanyanya c’est pas la légende », mais moi les puristes je les aime pas
Bref ils sont tous simplement adorable et c’est tout électrique entre eux. Rien que les deux acteurs sont fous amoureux l’un de l’autre s’adorent (Brolin)

tumblr_inline_mk39qzrj3R1qz4rgp

Si t’as pas vu des étincelles dans cet échange de regard, et bien je ne peux rien pour toi.

Ensuite il y a eux :

chrstms_gif_animation_by_roncheg-d6yj7b7 Teen-Wolf-Sterek
Le Sterek (dans Teen Wolf), qu’on appelle aussi Stek avec ma sœur pour rigoler. Ce couple là plaît tellement que des fans ont lancé une sorte de pétition pour le Sterek en cuisinant des cookies. Et c’est comme ça que des tas de cookies ont pris l’effigie du Sterek et franchement c’est trop mignon non?
Si ce couple est moins évident que le Merthur, il n’en est pas moins complètement trop super. Quand ils sont ensemble Stiles et Derek font des étincelles, et quand ils ne sont pas ensemble… Et bien Stiles passe son temps à parler de Derek, et Derek semble connaître l’odeur de Stiles par coeur. Ils sont si bien ensemble, que j’ai reçu un témoignage comme quoi le frère d’une amie qui se reconnaîtra aurait dit « on dirait un vieux couple » (et il n’est pas slasheur). C’est tellement génial, que même les acteurs en sont fans et en réclament et ça tombe bien parce que eux aussi sont dinguent l’un de l’autre s’adorent (Hoebrien).

tumblr_mj03o7XxEB1qkg98po1_500 tumblr_mq90dqJluq1qalaono2_500

Si tu n’as pas remarqué le regard fou d’amour d’Hoechlin pour Dylan, et bien nous ne voyons pas les mêmes choses.

On continue avec quelque chose qui a un peu fait polémique à cause de sa saison 3 (les anti-slasheurs ne voulant pas reconnaître que l’amour c’est pas seulement un homme et une femme, et peut-être que s’ils mataient Elementary ce couple leur déplairait moins vu que Watson est une femme, j’imagine que là tout le monde se la fermerait).

tumblr_m24roe6K3v1qi97jpo1_500tumblr_m24oa5F3Qq1rnmg3vo1_500

Le Johnlock (dans Sherlock). Alors eux c’est même pas discutable, on peut aimer ou pas, on peut se dire « oooh allez ils sont juste trooop proches mais pas à ce point », j’ai juste tous les arguments qui prouvent qu’il n’y a pas à discuter.
– ils sont adultes (enfin pour Sherlock j’ai parfois des doutes) et ils vivent ensemble.
– Tout le monde est persuadé qu’ils sont ensemble, absolument tout le monde (la logeuse pour commencer, mais Irène aussi, et les petites amies de John également).
– Sherlock dit lui même que les femmes ça ne l’intéressent pas
– Et si mes arguments ne fonctionnent pas, n’oublie pas la saison 3. Il y a tellement de paroles que je pourrais te ressortir qui prouvent que…
Bon et puis ils sont mignons, ils sont insupportables (tous les deux) mais ils se supportent, mieux que ça, ils s’aiment. Ils se soutiennent, et ils chialent l’un pour l’autre.
J’avais expliqué à une amie, toujours la même, que pour moi ils sont tout simplement sur le même fil et avancent ensemble. Tu peux rajouter des fils mais au final eux partageront toujours le même et donc seront toujours plus proches qu’avec n’importe qui d’autre.

Et pour rester sur le même ton :

979993525839_10150955754837435_1363421868_n
Le Holmes/Watson (dans Sherlock Holmes), et rassurez moi, vous n’avez pas besoin d’explications n’est ce pas? Bon vu que les propos de Robert Downey Jr ont fait polémiques quand il a dit que « Sherlock Holmes étaient amoureux de John Watson », je pense que je n’ai rien de plus à dire.
Sherlock Holmes est amoureux de John Watson. 
Et un petit bonus :

tumblr_m2xlrawEt51qajc4eo2_500

Bien sûr, tu peux ne pas être d’accord, ne pas aimer les couples que j’ai présenté, y a des tas de couples slash que je trouve totalement WTF (moi tant que j’ai pas de picotement dans le ventre pour un couple c’est que ça fonctionne pas). Mais moi ceux que j’ai montré je les aime d’amour, je les trouve plutôt évident également.
Ce qui me dérangerait c’est qu’on me dise que c’est dégueu, que c’est moche, que « nyanyanyanya moi je suis pas homophobe nyanyanyanya mais quand même deux mecs ensemble, je comprends pas » (c’est ce qu’on appelle l’homophobie).

Sur ce je vous laisses avec du Psych.

546219_10150930788167147_6193822146_9895131_406397720_n tumblr_lk0989utJB1qd9ujao1_500

h1

L’épreuve tome 2 : la terre brûlée, James Dashner

février 19, 2014

Attention lire cet avis risque de vous spoiler le tome 1.la terre brûlée

Résumé : Et si la vie était pire hors du labyrinthe ?
Thomas en était sûr, la sortie du labyrinthe marquerait la fin de l’Épreuve. Mais à l’extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d’ordre… et des hordes de gens infectés, en proie à une folie meurtrière, errent dans les villes en ruines.
Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au coeur de cette terre brûlée, parviendra-t-il à trouver la paix… et un peu d’amour ?

Avis : le premier tome c’était de la bombe. Ce deuxième tome c’est aussi de la bombe, et il était encore mieux. Définitivement cette série me rend dingue, si vous voyiez dans quel état elle peut me mettre… Je cris, je chante (oui je chante), je glousse, je tremble, je sursaute, je fais des arrêts cardiaque (des faux), je textote à mes copines mon amour pour Thomas, et je pleure. Et je stress, beaucoup beaucoup.
Cette histoire – sans mentir – est horrible, glauque et dégueulasse, franchement le début j’étais entre « je vomis ou je hurle ? ».
Et pourtant les jeunes qui sont pris dans l’Epreuve sont finalement assez zen, je ne sais pas comment ils font pour pas tout simplement devenir dingue, mais non ils tiennent bons et ils continuent, ils avancent.
Je les adore tellement, que ce soit Thomas dont je suis super folle, où Newt – qu’on voit moins, et Minho et son humour tous pourris – mais qui sait agir en très bon chef j’ai trouvé. Je peux pas m’empêcher de m’attacher à eux, de les encourager, et j’adore leur relation, ils ont vraiment tissé une amitié super forte entre eux et pourtant ils sont obligés de laisser les morts derrière eux.
Dans ce tome-ci on en apprend un peu plus sur ce qu’est devenu le monde – hors du labyrinthe – et sur le WICKED. On voit aussi des filles – en plus de Térésa. Et on est manipulé, comme Thomas, tout au long de l’histoire. Le nombre de revirement de situation, de bouleversement, de révélation (qui renforce pourtant le mystère), tout cela nous entraîne dans l’histoire et nous laisse très peu le temps de respirer.
Et arrivé à la fin, je ne suis plus à qui je dois faire confiance, ni même si ceux qu’on croit les méchants le sont, pourquoi tout cela ? Et puis surtout qui est Thomas et qu’a-t-il fait ? (On en revient finalement toujours à là). Je me demande quelle direction va prendre l’histoire, mais je peux vous dire que le suspense est à son comble, je ne suis même pas sûre de pouvoir dire qui à tort et qui à raison, j’espère juste que ces pauvres jeunes vont survivre (mais même s’ils survivent quelle vie vont-ils avoir ?).
Je suis à fond du côté de Thomas, en espérant qu’il ne prendra pas de mauvaise décision, mais je suis obligée de le soutenir tellement que je l’aime !
J’ai très très très très hâte que le tome 3 sorte, et ça s’annonce tout aussi passionnant et horrible que ces deux premiers tomes – trop génial quoi.
Et j’ai oublié de préciser que ce tome-ci m’a donnééééé chaud, j’avais l’impression de crâmer au soleil. En pleins hivers, bravo.
Depuis j’ai aussi encore plus la trouille de l’orage

Mon ressenti :
green-smiley-013 tres-chaud

Mon avis sur :
Le tome 1

Le tome 3 :
3182365061_1_2_TOxHb5Yq

En plus : j’ai encore imaginé Thomas avec le physique de Dylan O’Brien, mais ça lui va tellement bien que je peux pas m’en empêcher, je vous mets une petite photo du film pour le fun :
20602984.jpg-rx_640_256-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

 

Challenge : 
52_liv10

h1

Blart tome 3 : Chronique d’un crétin trouillard qui doit sauver une princesse même pas belle, Dominic Barker

février 16, 2014

Blart 3Attention lire cet avis pourrait vous spoiler les premiers tomes.

Résumé : Blart a déjà sauvé le monde deux fois, c’est déjà pas si mal, non ?
Tout ce qu’il veut désormais, c’est qu’on le laisse couler des jours heureux, auprès de sa chère épouse : la princesse Loïs en personne ! Mais, encore une fois, c’est trop demander, parce que :
1) La princesse Loïs a été enlevée. (le lendemain du mariage, pas de chance !)
2) D’après la prophétie, si Blart ne ramène pas la princesse vite fait, le royaume sera détruit ! (Et alors ?)
3) C’est au-delà des mers qu’il faut aller chercher la princesse. (Et Blart n’a pas le pied marin).
Une nouvelle quête, pour un Blart encore plus crétin et encore plus trouillard que jamais !

Avis : Et voilà ça recommence, Blart doit encore repartir pour une quête, comme d’habitude il n’a pas du tout envie, d’autant plus qu’il est dit par la prophétie que le mari de la princesse devra mourir. Et il ne comprend pas pourquoi il devrait toujours mourir, et il a pas tort. Mais il n’a pas le choix, et il part donc. Sans Capablanca qui est malade, mais avec Béo qui va veiller à ce qu’il mène la quête à bien. De nouveaux personnages dans ce livre, un savant fou du nom d’Herglotz, un jeune mousse – qui est en fait une fille déguisée – Tigran(a). Et Olaf le comte qui doit toujours s’entraîner pour tout pleins de choses et qui préfère se cacher. Ils m’ont fait délirer, sauf Béo qui est toujours aussi chiant, c’est terrible. Blart reste comme toujours mon préféré même si j’ai adoré Tigrana ! Dans ce tome là on assiste à une moquerie sur les idées reçus sur les femmes (pourquoi les filles ne peuvent-elles pas partir à l’aventure?) et ça m’a vraiment fait rire, on sent bien l’ironie de tout ça. On retrouve aussi des clins d’oeils à d’autres histoires, mais également un regard critique sur la société du « il faut un formulaire pour tout ». Bref c’était un vrai régal, l’aventure était hyper drôle, et comme toujours rien ne se passe comme prévu. Franchement quand j’imagine l’auteur écrire ses bouquins je le vois rire tout seul devant son histoire, parce que les dialogues sont loufoques, et l’écriture est terrible.
C’est une super série !
Je regrette que la fin soit si rapide, j’aurais vraiment voulu qu’on en sache plus, d’autant plus qu’il s’agit du dernier tome et je suis déçue que ce soit si brusque et qu’il n’y ait pas de réelles conclusions. Du coup ça me frustre et je veux d’autres tomes ! Blart et son amour pour les cochons est tellement tellement excellent qu’il va trop me manquer.
Bref, on retrouve toujours autant d’ironie et de satyre dans ce tome là, j’adore la parodie et j’aime comme rien ne se passe bien mais qu’ils ont toujours un coup de bol et finissent par s’en sortir. J’adore le fait que Blart réfléchis parfois (il devient de plus en plus malin finalement et il est presque plus sympa que dans les autres tomes et moins lâches, c’est dommage que personne ne s’en rende compte !)
Je conseille cette saga a n’importe qui, petit ou grand, qui voudrait passer un bon moment de franche rigolade.

Quelques illustrations : 
WP_20140215_002 WP_20140215_001 WP_20140215_003

Mon avis sur : 
Le tome 1
Le tome 2

Challenges :
52_liv10 couleu10

h1

Insaisissable tome 2 : ne m’échappe pas, Tahereh Mafi

février 15, 2014

Attention lire cet avis risque de vous spoiler le tome 1.

Résumé : Mon pouvoir est chaosne m'échappe pas
Je suis leur unique espoir

Ils me recherchent
Je leur échapperai

Ils veulent me posséder
Personne ne peut m’atteindre

Ils me croient faible
Je les briserai

Lui seul peut me sauver
L’Aimer c’est le condamner

Avis : quel plaisir de retrouver l’écriture de cette auteure, de se retrouver plonger dans la tête de Juliette, tellement torturée et tellement gentille. Pourtant elle est sur un fil, elle oscille. Et j’aime quand ce n’est pas gagné d’avance, quand ce n’est pas manichéens, les gentils d’un côté, les méchants de l’autre. Elle pleure beaucoup dans ce tome, beaucoup plus que dans le premier, elle pleure et est secouée, surtout par Kenji (et plus ça va plus je l’adore) et Castle (j’ai eu du mal au début mais en fait il me plait à fond ! C’est un homme tellement juste.) Ce qu’elle apprend sur Adam va la détruire, mais à mon avis c’est lui qui en souffre le plus. Et c’est quelque chose qui m’a énervé chez Juliette dans ce tome-ci, elle ne veut pas le blesser, mais lui ment sans arrêt, ça en devient insupportable. Comment il va réagir à son avis quand il apprendra la vérité? Bref. Adam m’a donc fait beaucoup de peine et il prend plus de place maintenant, on voit qu’il peut être grincheux, injuste, qu’il peut ne pas toujours être protecteur et doux, qu’il a aussi ses faiblesses, il m’a beaucoup plu, et beaucoup fait de peine. J’ai totalement adoré son petit frère qui est tellement mignon.
On retrouve bien entendu Warner, et bien que je n’arrive plus à le détester, je ne sais pas si on peut totalement lui faire confiance. Et bon sang, je déteste sa relation avec Juliette.
L’histoire n’avance pas beaucoup dans ce tome-ci, c’est un peu une transition je dirais, Juliette hésite énormément, elle n’arrive pas à s’accepter (et on la comprends), elle ne fait rien, elle est immobile, elle essaie sans arrêt de se mettre des baffes et il n’y a que quand elle est furieuse qu’elle agit vraiment, sinon elle est tellement inactive et passive que ça en devient presque énervant. J’avoue qu’à certains moments elle m’a totalement agacé, j’avais envie de lui botter le cul. Et j’avoue que je n’ai pas compris certaines de ses réactions et de ses actes, elle m’a semblé plus juste dans le premier tome.
Mais j’ai quand même carrément adoré, été touché, bouleversé, transporté. J’adore cette histoire, et j’espère que le tome 3 va être totalement explosif. Vibrant.

Mon avis sur :
Le tome 1
Le tome 1.5

Ce que je pense de la situation (attention spoil) :
ou plutôt : pourquoi je n’aime pas la relation de Juliette et Warner. Parce que c’est terriblement malsain, certes ensemble ils sont explosif mais pour moi ça ne peut pas marcher. Ils sont peut-être trop pareils, ils sont peut être trop deux êtres remplis de souffrance et qui veulent qu’on les comprenne, qu’on les touche puis surtout qu’on les aime. Ils cherchent chez l’autre ce qu’ils voient en eux-même, et je trouve ça glauque. Et puis très franchement c’est un peu « je ne peux pas être avec Adam parce que me toucher l’épuise, alors je vais avec celui qui peut me toucher », c’est trop facile, trop moche.
Non je n’aime pas le fait que Juliette oublie si facilement Adam avec Warner, comme s’il n’avait tout simplement jamais existé, comme s’il ne l’avait jamais touché. Qu’elle ait peur de le blesser mais qu’elle ne lui dise jamais rien sur ce qu’il se passe. Je déteste qu’elle agisse de cette manière très franchement, je trouve ça bien plus cruelle qu’elle ne le dit elle-même. Elle se sait égoïste et elle culpabilise tout le temps, mais elle fait rien de plus. Elle se laisse faire ! Oui elle a envie que Warner la tripote l’embrasse tout ça, et oui elle a envie qu’Adam fasse pareille, alors c’est okay, elle fera rien tout du long pour prendre les choses en main. Certes elle repousse Adam mais pas trop quand même. Et elle tombe dans les bras de Warner si facilement. Ça m’a dégoûté très franchement. Oui je déteste les triangles amoureux, je déteste quand l’héroïne est incapable de se décider et veut le beurre et l’argent du beurre. Je n’ai pas pu prendre son parti pour ça (mais je l’ai pris pour tout le reste, sa façon de ne pas vouloir tuer, sa gentillesse, ses réflexions).
Honnêtement je pense qu’à la fin elle choisira Warner, mais je ne suis pas du tout pour. Et je ne sais pas non plus si j’ai envie qu’elle soit avec Adam non plus (et c’est tellement nulle de sa part de laisser tomber aussi vite juste à cause de son pouvoir).
Bref, je ne sais pas comment tout cela finira mais j’espère vraiment qu’elle va agir d’elle-même. Et vu comment ce tome là se termine… C’est possible que oui.

Challenges : 
couleu10 52_liv10