Archive for décembre 2012

h1

Bilan du mois de Décembre 2012

décembre 31, 2012

Vidéo faite cet après-midi avec ma petite soeur.

Publicités
h1

Statistique 2012

décembre 31, 2012

WordPress a fait mon bilan 2012, alors je le poste pour que vous ayez une idée de mes statistiques 2012. Cependant je ferai moi-même plus tard un bilan de cette année !!

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2012 de ce blog.

En voici un extrait :

600 personnes ont atteint le sommet de l’Everest en 2012. Ce blog a été vu 10 000 fois en 2012. Pour que chaque personne ayant atteint le somment de l’Everest puisse visiter ce blog, 17 ans auraient été nécessaires.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

h1

A comme Association tome 7 : Car nos coeurs sont hantés, Erik L’Homme

décembre 30, 2012

a-comme-association

Attention cet avis peut spoiler les tomes précédents !

Résumé : Jasper n’en a pas fini avec les ennuis. Nouvel ennemi public numéro un, il est pourchassé par des Anormaux enragés, un Mage rancunier et même des membres de L’Association… Heureusement il y a Nina quand tout le monde lui tourne le dos !

Avis : j’avais adoré le tome 6 (critiqué ici). Et voilà j’ai lu le tome 7, et pareil j’ai adoré. Jasper a vraiment le don de me faire rire même quand il est dans les pires situations, et ce tome là montre à quel point ce garçon a le don de se fourrer dans les ennuies. Beaucoup de révélations sur des questions que l’on se posaient dans les tomes d’avant, notamment sur Ombe, mais également sur qui sont les jeunes qui attaquent Ombe et Jasper, que leur veulent-ils? Pourquoi Walter est bizarre? Qui est Otchi? Qui a tué le Sphinx?
Sauf que les réponses ne font pas forcément plaisir, moi elles m’ont un peu traumatisé, et du coup j’ai à la fois hâte d’avoir la suite (je veux bien entendu en savoir en plus et j’adore ces bouquins de plus en plus), mais en même temps je suis très stressée par ce qu’il va se passer.
Dans les personnages j’ai donc encore une fois adoré Jasper, et même Ombe. J’ignore pourquoi mais je trouve Otchi assez mignon, j’ai surkiffé Mademoiselle Rose, et complètement détesté Nina (cette fille m’énerve, je la trouve trop coconne). Voilà, un tout petit avis pour ce livre vraiment génial, mais j’ai peur de trop en dire, en tout cas je ne suis pas du tout déçue par cette série.

Phrase post-itée :
« Vivre, c’est avoir des problèmes et essayer de les résoudre » j’ai trouvé cette phrase marrante vu là où elle était placée. En plus c’est une des phrases post-it de Jasper, alors ça tombait plutôt bien.

h1

9 Day

décembre 28, 2012

J’ai décidé de participer au 30 Days Book Challenge, organisé par Nessa sur son blog : Book’n’love.

Day 09- A Book you’ve read more than once : un livre que tu as lu plus d’une fois

Il y en a pleins, mais je vais parlé de celui là : 

o et p

Orgueil et Préjugés de Jane Austen. Je crois que je pourrais le relire juste après l’avoir fini. D’ailleurs à mon avis, il retournera bientôt dans ma PAL (comme si elle n’était pas assez grande).

h1

George Dandin, Molière

décembre 28, 2012

george dandinRésumé : Dandin est un riche paysan qui a fait un beau mariage avec Angélique, une aristocrate qui ne cesse de lui rappeler ses origines modestes et de se jouer de lui.

Avis : c’est une pièce très courte de Molière que je ne connaissais pas du tout. Elle m’a beaucoup fait rire d’ailleurs, surtout à cause des beaux parents de George Dandin qui apportent beaucoup de comique à la situation en jugeant leur gendre sur sa situation et en protégeant leur fille (refusant de voir ce qu’elle fait). La femme de George Dandin est une peste (selon moi), elle se moque de son mari et en plus le trompe. Dans un sens je l’ai plaint car elle n’avait pas choisi ce mari, mais en même temps sa manière de tourner George Dandin en bourrique (bien que drôle) m’a fait plaindre le pauvre mari.
Ce dernier essaie de confondre sa femme mais chaque fois elle se montre plus rusée que lui. Les beaux-parents ne cessent de rappeler à George Dandin sa condition, et ce dernier voudrait bien ne jamais s’être marié avec une aristocrate. Bref c’est assez simple, mais ça marche, et j’adore toujours autant Molière ne ressortant pas déçu avec cette pièce.

Phrase post-itée :
« Monsieur de Sotenville : […] il faut dire « Monsieur » tout court. 
George Dandin : Hé bien ! Monsieur tout court, et non plus Monsieur de Sotenville » j’ai explosé de rire. C’était quand même pas mal.

3 plus : 
– J’adore cette couverture je la trouve trop rigolote
– L’histoire est marrante
– Les beaux parents sont tellement stupides ahaha

1 moins : 
– Iiih je voulais que la femme soit puni (malgré ses « bonnes » raisons)

h1

Le Nom de la Rose, Umberto Eco

décembre 28, 2012

NomDeLaRoseRésumé : Rien ne va plus dans la Chrétienté. Rebelles à toute autorité, des bandes d’hérétiques sillonnent les royaumes et servent à leur insu le jeu impitoyable des pouvoirs.

En arrivant dans le havre de sérénité et de neutralité qu’est l’abbaye située entre Provence et Ligurie, en l’an de grâce et de disgrâce 1327, l’ex-inquisiteur Guillaume de Baskerville, accompagné de son secrétaire, se voit prié par l’Abbé de découvrir qui a poussé un des moines à se fracasser les os au pied des vénérables murailles.

Crimes, stupre, vice, hérésie, tout va alors advenir en l’espace de sept jours.

Le Nom de la rose, c’est d’abord un grand roman policier pour amateurs de criminels hors pair qui ne se découvrent qu’à l’ultime rebondissement d’une enquête allant un train d’enfer entre humour et cruauté, malice et séductions érotiques.

C’est aussi une épopée de nos crimes quotidiens qu’un triste savoir nourrit.

Avis : Je croyais que je n’en verrais jamais le bout, non seulement c’est un pavé écrit tout petit, mais en plus il est très difficile à lire. Il faut rester concentré sous peine de rater la moitié des trucs, et j’avoue que des fois je survolais un peu ce qui était écris parce que soit je comprenais rien, soit ça ne m’intéressait pas. J’ai même sauté des pages quand Adso décrit le portail de l’Eglise (ce qui lui prend 3-4 pages…)
Cependant malgré la difficulté, j’ai bien accroché à ce livre, et j’ai apprécié l’enquête. Guillaume est intelligent, par certains côtés il m’a rappelé Sherlock Holmes (son orgueil par exemple, ou sa manière de résoudre ses enquêtes et d’observer et d’écouter). Adso qui l’accompagne et qui est le narrateur, est assez naïf et je l’ai apprécié la plupart du temps (même si des fois j’avais envie de le claquer pour qu’il arrête de se perdre dans sa narration).
On assiste aussi à l’histoire de la religion à cet époque, la bagarre entre l’empereur et le pape, et les différentes « factions » qui existaient. La manière dont on brûlait un peu n’importe qui aussi, et comment les Inquisiteurs travaillaient (et profitaient de leur pouvoir).
Il faut donc rester concentré en lisant ce livre, et si j’ai peiné j’ai tout lu et j’ai été très surprise par le dénouement, j’avais accusé à peu près tout le monde, et fait des suppositions, mais je ne pensais pas que c’était lui le coupable, ni même pour cette raison. J’ai trouvé la fin assez triste et elle laissait peu d’espoir (d’après moi).

Bref un bon livre, avec une bonne enquête historique mais très difficile à lire et un peu prise de tête. A ne pas lire dans les moments où l’on veut juste se détendre.

Par contre je me demande si c’est ma version ou si c’est comme ça dans toutes les éditions, mais il y a beaucoup de phrases en latin et rien n’est traduit (et c’est très rarement expliqué) alors des fois je restais un peu perplexe.

Phrase post-itée :
« – Oh par la barbe de Merlin !
– De qui? 
– Aucune importance, un magicien de mon pays… » Je sais pas pourquoi mais ce passage m’a fait mourir de rire, rien que l’expression. Mais la remarque d’Adso qui demande qui est Merlin, ça m’a achevé.

3 plus : 
– Une bonne enquête
– J’ai adoré Guillaume
– Il y a un peu d’humour

3 moins :
– Difficile à lire
– Des fois certaines descriptions sont chiantes
– Et des fois on voudrait qu’Adso arrête de s’attarder sur des trucs qui n’intéressent pas forcément.

Un petit plus :
Dans cette histoire on voit la place de la femme, considéré comme le Diable (parce que l’homme n’est pas capable de se contrôler) ou comme une sorcière, la manière dont on parle des femmes m’a beaucoup rappelé la chanson de Juliette :

h1

SWAPs et Noël

décembre 25, 2012

swap-soeurs-de-noel

 

J’ai été hyper gâtée par ma petite soeur, voici donc quelques photos :

P1100762

 

Voilà déjà le carton, très dur à ouvrir car beaucoup de scotch.

P1100771

Voici tout ce qu’il y avait dans le colis ! Mais ma soeur a aussi mis les livres qu’elle veut me prêter ahaha, donc ceux là je devrais lui rendre.

P1100888P1100852P1100983P1100918P1100933

Voilà toutes les surprises, de la pâte à modelé, un tournesol en pâte FIMO, et des tonnes de cartes, de marques pages et un petit cadre fait main. Et également une carte Deviant Art avec un dragon TROP mignon (j’adore trop les dragons). Un DVD d’un film que je ne connais pas. Et le jeu Simon the sorcerer qui pour l’instant est trop drôle.

P1100804P1100867

Mes gourmandises, deux choses que j’adore. La pâte à Speculoos et de la crème de marrons.

P1100930P1100843 P1100894P1100984

Voilà les livres que ma soeur m’a également offert.

Elle m’a vraiment gâté et je suis super contente.

Voilà maintenant les cadeaux que j’ai eu pour le SWAP de noël sur Club de lecture. Merci beaucoup à Alys.

swapde10

Alors voici quelques photos de mes cadeaux :

P1100978 P1100969 P1100954 P1100966 P1100963 P1100960

Les surprises, qui sont super mignonnes. Avec le petit panda en strap qui est fait main ! Et les jolies cartes *o* ! Bref je suis super gâtée.

P1100975

Et voici les livres, qui me font vraiment envie. Je vais enfin savoir la suite du lit d’Aliénor.
A côté on voit ma gourmandise : du chocolat blanc, j’adore.

C’était un super SWAP et un super noël.

Voici quelques photos des autres cadeaux de noël :


P1100684 P1100613 P1100985P1100981

Et enfin VOICI… MON FOUR !

P1100753

 

 

Joyeux Noël à tous, j’espère que vous avez été gâté aussi !!!!