Archive for juin 2013

h1

Bilan du mois de Juin

juin 30, 2013

Bonjour tout le monde, voici mon bilan du mois de Juin ! J’ai essayé d’aller vite… Mais en fait j’ai pas réussi !

h1

A lire en Juillet

juin 29, 2013

DSCN4868

Pour les challenges : 
Ne me touche pas tome 1, Tahereh Mafi
Derrière la haine, Barbara Abel
Ô Verlaine, Jean Teulé

Tiré avec The Hat : 
1. Le meilleur des mondes, Aldous Huxley
2. Et monter lentement dans un immense amour…, Katherine Pancol
3. La pyramide rouge, Rick
4. iBoy, Kevin Brooks
5. Mais qu’est-ce que tu fais là, tout seul ?, Pierre Szalowski
6. Qui veut la peau de Marc Levy, Gordon Zola (caro)
7. Ma, Louis Atangana
8. Le caveau de famille, Katarina Mazetti
9. Soie, Alessandro Baricco
10. 13 1/2, Nevada Barr

Série à continuer : 
Blart tome 2, Dominic Barker 
Gregor livre 2 La prophétie du Fléau, Suzanne Collins
Comment sauver un vampire amoureux, Beth Fantaskey
L’épouvanteur t.5, Joseph Delaney
Notre-Dame des barjots, Virginie Brac

Il y aura sûrement des lectures communes dans le tas. Je ne pense pas tout lire, mais comme je rentre chez mes parents je préfère prévoir un maximum de livres pour juillet.

h1

Struck

juin 29, 2013

StruckRésumé : Carson, lycéen geek, malin et sarcastique, rêve de devenir un talentueux journaliste. Mais il lui faut un dossier béton pour intégrer une prestigieuse université et quand on vient de Clover High School, ce n’est pas facile ! La conseillère pédagogique de son lycée lui suggère de créer un club littéraire pour sortir du lot. Mais comment motiver des lycéens plus intéressés par le foot, la drague, les bimbos et la fête ? C’est alors que sa seule amie, Malerie lui propose une méthode imbattable pour convertir les irréductibles glandeurs à la littérature.

Avis : j’avais littéralement adoré le livre, mon avis ICI. La principale différence entre le livre et le film, c’est que si j’ai rigolé tout le long du bouquin, j’ai quasiment passé tout le film a pleurer. On voit tellement bien les émotions sur le visage de Carson que pfiouuu, il m’a fait passer du rire aux larmes en une demi-seconde, je dois dire que Chris joue vraiment super bien !
Bon aucune surprise si je dis que j’ai adoré le film autant que le livre, si je suis retombée amoureuse de Carson, si j’ai adoré sa grand-mère et Malorie? ET SCOTT (omg j’ai surkiffé Scott, comme dans le livre ahaha) ! Ils étaient tous géniaux, c’était un film très coloré et émouvant en même temps. La mère de Carson m’a plus plu que dans le livre d’ailleurs, je l’ai trouvé plus touchante et on voit mieux sa relation avec Carson, par contre j’ai encore plus HAÏS le père de Carson ! Et j’ai bien aimé April qui se retrouve un peu entre deux.
Ce film m’a vraiment fait vivre les montagnes russes, j’en suis sortie toute retournée, j’ai vraiment adoré, j’ai qu’une envie : le revoir, relire le livre, et le revoir encore ! (Bon et sortir Carson du film/livre et l’épouser).

Phrase qui m’a marqué :
Malorie : « j’éteins mon portable en cours pour ne pas savoir qu’on ne m’appelle pas » Quelle belle philosophie de vie ahah !

3 plus : 
– Tout
– Le reste
– Et tout ce que je n’ai pas dit.

3 moins : 
– Carson n’existe pas :(:(:(:(:(
– Grrr le père grrrr
– Carson n’existe VRAIMENT pas :(:(:(:(:(

h1

Mes acquisitions du mois de Juin

juin 28, 2013

Bonjour, voici une petite vidéo sur mes acquisitions du mois de juin :

h1

Top Ten Tuesday n°57

juin 25, 2013

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani

Votre top 10 des livres lus en 2013 jusqu’à maintenant

Dans le désordre (comme toujours)

vivants1/ Vivants d’Isaac Marion : le genre de livre que j’ai envie de relire après l’avoir terminé ! Dès que le DVD sort je l’achète, re-mate le film et relirai peut-être le livre dans la foulée.

une place à prendre2/ Une place à prendre de J.K Rowling : un livre que j’ai adoré et que je ne voulais pas terminer malgré le pave que c’est.

Struck 3/ Struck de Chris Colfer : tomber amoureuse de Carson, j’ai trouvé ce livre génial !

0.44/ 0.4 de Mike A. Lancaster : hyper surprenant, je ne m’attendais pas à ça ! Je le recommande à fond.

Le vengeur5/ Les livres des rai-kirah tome 3 le vengeur de Carol Berg : j’adore cette trilogie, ce troisième tome n’a pas fait exception !

deliriumtrilogy6/ Delirium (la trilogie) de Lauren Oliver : c’est une très belle trilogie, les sentiments sont très bien décrits et je l’ai adoré !

les âmes croisées7/ Les âmes croisées de Pierre Bottero : ce livre est tout simplement wouaouh, une superbe écriture, une superbe histoire.

AL II8/ Les aventures extraordinaires d’Arsène Lupin tome 2 de Maurice Leblanc : dois-je vraiment donner une explication ?

lumière9/ La petite fille qui aimait la lumière de Cyril Massarotto : magnifique, touchant et tout, un très beau livre.

western-girl-anne-percinpoint de cote10/ Western Girl de Anne Percin… Ou Point de côté de Anne Percin… Les deux je dirais, parce qu’ils sont tous les deux très différents, mais tous les deux je les ai totalement adoré !

Mais il y a eut aussi d’autres très bonnes lectures tel que Demain J’arrête de Gilles Legardinier, Jusqu’à la folie de Jesse Kellerman, A comme Association tome 8 de Erik L’Homme, La Marque d’Athéna de Rick Riordan, La 5ème Vague de Rick Yancey, A l’ombre de l’oubli de Mireille Disderot, Darling de Jean Teulé etc. etc.
Je trouve que l’année a bien commencé en fait, j’ai lu pas mal de bons livres !

h1

Comment je suis devenue célèbre (en larguant mon mec), Robin Benway

juin 24, 2013

comment je suis devenue célèbreRésumé : Je peux vous dire qu’il m’a fallu des siècles pour larguer Evan. Et lui, seulement huit petites heures après notre rupture, il composait sa chanson. Vous savez, LA chanson. Celle sur laquelle vous avez dû danser ou que vous avez chantée en voiture, les vitres baissées et le vent dans la figure. Oui, celle-là. Absolument tout le monde la connaît. Le problème, c’est que maintenant, absolument tout le monde veut me connaître Moi…

Avis : j’ai adoré ce livre. J’étais tellement à fond dedans que j’ai eu du mal hier soir à me coucher parce que je voulais pas le lâcher et que je l’ai finis très vite aujourd’hui. C’est une histoire assez originale de par son commencement, mais qui en fait ne l’est pas tant que ça, mais c’est exactement le genre que j’adore. De par la façon dont s’est raconté, Audrey raconte l’histoire de son point de vue et j’avoue qu’elle m’éclatait, c’est une fait vraiment super. On retrouve des dialogues qui vont du tac au tac, des personnages super marrants (j’étais fan de Victoria sa meilleure amie et de Jonah le petite amie de celle-ci), une écriture légère et des situations assez drôles. On dévore le livre sans même s’en rendre compte et j’avoue qu’arrivé à la fin je me suis dit que ce serait pas de refus d’en avoir encore (genre un tome 2? Une suite? Je serais fan, même si forcément vu comment ça se termine ça doit être difficile de trouver quoi dire de plus). Donc des personnages haut en couleur, une écriture délicieuse, une histoire légère et marrante, tout ce qu’il me fallait en ce moment. Ce livre donne vraiment la pêche, et l’histoire d’amour a fait gluglu dans mon cœur tant elle est choupitrognonne.
Toutes les références musicales sont super cool (j’adooore Audrey juste pour ça), les citations des chapitres sont trop biens choisis et m’ont donnés envie d’écouter toutes les chansons (je le ferai, je sais pas quand). Les parents sont cool, et franchement ce livre est à lire juste pour Bendomolena, une chatte énorme que j’ai juste littéralement adoré.
Enfin voilà, ce livre est super génial, entraînant, drôle, avec des personnages loufoques et pleins de musiques, c’est complètement déjanté et super agréable à lire ! Je suis fan (et franchement ce genre de livres m’avait un peu manqué, ça me rappelle un peu « le monde délirant d’Ally » en fait, et j’ai du mal à retomber sur ce genre là !)

Voili voilou, si vous voulez passer un moment sympa et vous marrez un coup je le conseil !

Pas de phrase post-itée.

3 plus : 
– Le titre et l’idée de départ
– Les personnages, Audrey, Jonah, Victoria ou James, puis le chat également.
– Très drôle, entraînant, pleins de musiques.

1 moins : 
– Un brin cliché, mais ça fait pas de mal de temps en temps.

Ce livre répond au challenge : 
jedegommemapal

h1

La probabilité statistique de l’Amour au premier regard, Jennifer E. Smith

juin 23, 2013

probabilité statistiqueRésumé : Elle a raté son avion ?

Elle prendra le suivant.

Pendant ce temps à Londres, son père se remarie ? Elle n’avait aucune envie d’assister à cet événement.

Un jeune homme charmant s’assied à côté d’elle ?

Le vol dure six heures, tant mieux si on peut allier l’utile à l’agréable.

Et vous, croyez-vous au destin, surtout quand il défie toute logique ?

Avis : Hadley ne veut pas aller au remariage de son père, si bien qu’elle arrive en retard pour son avion et doit prendre le suivant. Et quelle probabilité il y avait que ça arrive et qu’elle rencontre Oliver? Et pourtant c’est bien ce qui va arriver, et cette rencontre va l’aider à tenir le coup. J’ai beaucoup aimé ces deux personnages et leur façon de se parler, leur conversation et la relation qui se met en place entre eux. C’est un véritable coup de foudre qui s’opère entre eux et j’ai beaucoup aimé c’est rafraîchissant. Mais cette histoire se base surtout sur Hadley et la difficulté qu’elle a à pardonner son père de s’être séparé de sa mère, et de se remarier. Elle ne veut pas y aller, elle déteste Charlotte (sa future nouvelle femme) sans même la connaître. Et ses réactions sont compréhensibles, elle a essayé de rayer un trait sur son père parce qu’elle lui en veut trop et en même temps c’est son père, c’est trop difficile de se sentir abandonné par lui. L’histoire tourne surtout autour de cela et Oliver est le « plus » tout mignon. J’ai beaucoup aimé cette histoire, sans l’avoir vécu je comprends ce que peut ressentir Hadley, et j’avais le coeur retourné pendant ma lecture.
Oliver aussi a ses petits secrets et j’ai bien aimé l’espèce de retournement de situation qui arrive à un moment (enfin « retournement » c’est vite dit, mais disons que je n’avais pas pensé à ça). J’ai beaucoup aimé les réactions de Hadley et ses réflexions. Ce livre ne se passe que sur une journée mais comme les personnages j’avais l’impression que cela durait beaucoup plus longtemps.

L’écriture est très fluide, même si j’étais perturbé par les changements de temps et les retour dans le passé  qui ne sont pas indiqué (même si bien entendu on comprend assez facilement que c’est un souvenir de Hadley). C’est un livre assez mignon qui traite d’un sujet qui peut être difficile mais avec légèreté, et qui comporte une jolie happy-end (qui m’a ému par moment et qui m’a même arraché des larmes). L’histoire d’amour est finalement en arrière plan mais toute mignonne douce et je l’ai beaucoup apprécié !

En bref c’était une histoire sympathique, mignonne aussi, et un peu triste quand même par certains côté tout en restant plutôt légère. Certains côtés sont peut-être un peu « naïf » mais ça fait du bien finalement et j’ai apprécié ma lecture.

Pas de phrase post-itée.

3 plus : 
– Les personnages de Hadley et Oliver et leur relation, ainsi que leur dialogue. Et donc par conséquent la petite histoire d’amour.
– La façon dont est traité le sujet du remariage du père d’Hadley.
– Une fin happy-end qui fait plaisir

3 moins : 
– Des changements de temps dans l’écriture qui m’ont un peu perturbé
– Des retours dans le passé pas forcément indiqué (mais bon qui ne laissent pas non plus super WTF)
– J’avoue que j’ai trouvé quelques longueurs mais ça allait.

Ce livre répond aux challenges : 
1couverture jedegommemapal

h1

A l’ombre de l’oubli, Mireille Disdero

juin 23, 2013

à l'ombre de l'oubliRésumé : Violette est belle et intelligente. Arnaud n’a d’yeux que pour elle.

Mais après une rencontre organisée par des amis virtuels rencontrés sur le net, Violette devient morose et se replie sur elle-même. Que s’est-il passé lors de cette soirée ? Elle ne se souvient
de rien. Arnaud devra faire preuve de patience pour aider Violette à recouvrer
la mémoire. Et elle, de beaucoup de courage pour accepter la vérité.

Avis : je tiens tout d’abord à remercier Mireille Disdero qui m’a envoyé son livre dédicacé (à ma sœur et moi) ce qui fait vraiment super plaisir, et m’a particulièrement touché.
Ce livre parle des rencontres sur Internet qui peuvent parfois mal se passer. Violette est une fille jolie, qui aime écrire et qui entretient une relation particulièrement électrique avec Arnaud. Ils aiment se fiche la frousse, et vont un peu essayer de dépasser leur limite. J’ai particulièrement adoré le personnage d’Arnaud, sa façon d’être avec Violette, ses sentiments, et ses pensés, d’ailleurs j’adorais leur relation à ses deux là, vraiment fusionnels, je l’ai trouvé vraiment super belle, j’en avais des frissons. J’ai donc beaucoup aimé ces deux personnages, même si j’avoue que j’étais mal pour Violette. J’ai également adoré le frère d’Arnaud et son meilleur ami Axel, même si on les voit peu.
J’ai immédiatement détesté Ahriman, peut-être parce qu’on le voit au travers des yeux d’Arnaud, mais je l’ai trouvé faux immédiatement et un peu flippant, sa façon de parler sonnait pervers et il me mettait vraiment mal à l’aise. Après son retour de sa rencontre avec ces personnes virtuels, Violette va complètement changé de comportement, elle ne se rappelle pas ce qui s’est passé mais elle se sent vraiment super mal. On se doute assez vite ce qui a pu arriver mais ce qui importe c’est la façon dont sont décrits les sentiments de Violette et c’est super bien fait. J’ai d’ailleurs totalement détesté Lili également, mais quelle… p*tasse (je ne trouvais pas de mot moins vulgaire pour la décrire).

Ce qui m’a particulièrement touché dans ce livre c’est l’écriture, elle est poétique et en même temps j’avais vraiment l’impression de me recevoir des baffes en lisant, c’était tranchant, l’histoire de la « chambre froide » me foutait des frissons et j’ai trouvé que le thème était vraiment bien abordé. On sent la solitude de Violette (ses parents toujours en vadrouille) et également la détresse d’Arnaud qui ne sait pas quoi faire pour l’aider. La fin m’a beaucoup plu car elle souligne une vérité assez triste (ça ne tourne pas en super happy end en gros et en même temps ça se termine assez bien, d’ailleurs ça ne se termine pas, c’est juste nous qui arrivons à la fin de l’histoire des personnages mais on sent bien que la vie continue).
Le livre est parsemé de quelques musiques (qu’il faut que j’aille écouter) et également des poèmes de Violette (qui en dise beaucoup sur son état d’esprit, sur elle-même, j’ai adoré « Colorado »), c’était très agréable. J’ai également aimé la manière dont le livre était battis, du point de vue soit d’Arnaud, soit de Violette, soit une partie « Internet » pour voir ce qui s’y passe (ainsi que les écrits de Violette).

En bref, ce livre m’a vraiment touché, de par son écriture mais aussi par son histoire et ses personnages, ainsi que la relation fusionnel de Violette et Arnaud. J’ai même failli me mettre à pleurer à un moment à cause d’une chose que dit Violette ! Un très bon livre, qui traite d’un sujet difficile mais sans tomber dans le pathétique non plus et que j’ai trouvé vraiment bien écrit et maîtrisé.

Pas de phrase post-itée, je voulais mais j’avais oublié mes post-its et j’avais la flemme de retenir les pages (c’est moche je sais).

3 plus :
– Les personnages, la relation d’Arnaud et Violette
– L’écriture
– Un sujet difficile mais que j’ai trouvé bien traité.

2 moins : 
– je ne suis pas particulièrement fan de la couverture
– et j’ai détesté Ahriman et Lili (c’est pour l’histoire bien entendu, mais GRRRR BRRR)

En bonus : la dédicace

130623-115338

 

 

h1

L’Armée Furieuse, Fred Vargas

juin 22, 2013

l'armée furieuseRésumé : Avec sa petite blouse à fleurs et son air timide, Valentine Vendermot et son histoire de fantômes ne sont pas de taille à mobiliser une brigade parisienne. Pourtant, le commissaire Adamsberg a très envie de s’intéresser à cette chevauchée nocturne dans le bocage normand. Il délègue l’enquête en cours et se rend sur les lieux : Ordebec, son église, son bistrot, son chemin de Bonneval, ses crimes atroces.

Avis : je suis littéralement fan de Fred Vargas, tombée dedans avec Debout les morts, depuis je suis tombée amoureuse de sa plume et c’est grâce à elle que je me suis réconciliée avec le genre policier (que je fuyais avant). Autant dire que j’ai attendu la sortie poche de ce tome avec une impatience démesurée (surtout qu’il a mis au moins 2 ans à sortir en poche !) et enfin ça y est je l’ai lu ! Et sans surprise aucune j’ai totalement adoré.
Il s’agit ici d’une enquête d’Adamsberg, dont la personnalité me plaît énormément, comme celle de toutes les personnes de son commissariat d’ailleurs (Danglard et son intelligence, Retancourt femme déesse, et les autres comme le narcoleptique, celui qui cache de la nourriture, et le gros chat et tous les autres, je les adore tous, ils ont tous leur propre personnalité ce qui ne les empêche pas d’être efficace). La manière dont sont décrit les personnages c’est une force dans ce bouquin (et dans les autres), Valentine la femme qui pourrait s’éparpiller comme un pissenlit au moindre coup de vent, ses enfants intelligents (mais gentils) ou bien Léo et son franc parlé, ils touchent tous à leur manière. Les dialogues semblent toujours un peu décalé mais super agréable à lire, et d’ailleurs l’écriture est très belle, poétique et vraiment entraînante.
Les enquêtes sont vachement prenantes j’aime trop, et je me doute rarement de qui est l’assassin, là encore une fois j’étais perdu (même si à un moment j’avais eu un petit soupçon), il y a toujours une sorte de fond fantastique (ici l’Armée Furieuse) mais bien entendu à chaque fois l’assassin est bien réel, un être humain et il a ses raisons.
Chaque fois que je me plonge dans ces livres je suis à fond dedans, et j’ai du mal à le reposer pour dormir, les chapitres se terminent souvent sur un peu de suspens ce qui fait que j’ai toujours envie de lire le suivant, et puis encore un et encore un. C’est très prenant. A la fin on n’a pas envie que ça s’arrête et j’ai déjà envie d’en avoir un autre. On ne voit pas du tout les pages passées et c’est juste trop bien.
Mention spécial pour Hellebaud le pigeon qui va suivre Adamsberg dans ce livre, et que j’ai également adoré !
C’était vraiment trop génial, j’ai passé un super moment et je recommande Fred Vargas à tous.

Pas de phrase post-itée.

3 plus : 
– Les personnages
– L’écriture
– L’enquête et la façon dont elle mené, l’intrigue, le suspens

1 moins : 
– Maintenant je dois attendre qu’elle en sorte un autre.

h1

Quinze minutes, Charles Dickinson

juin 18, 2013

quinze minutesRésumé : Josh Winkler est peintre et vit dans l’Illinois avec sa famille. Lors d’une de ses promenades, il rencontre une mystérieuse jeune fille vêtue d’une longue robe qui l’observe puis disparaît mystérieusement. Il constate à ce moment-là que sa montre retarde d’un quart d’heure. Convaincu d’avoir effectué un voyage dans le temps, Josh se lance dans une enquête et une poursuite haletantes à la recherche de cette jeune fille, persuadé que sa vie, son avenir et ceux de sa femme et de sa fille se jouent dans ces quinze minutes qui lui font défaut.

Avis : je met le résumé qui est proposé, mais en fait ce n’est pas du tout ce qu’il se passe dans l’histoire. C’est en courant pour aller chercher sa fille lors d’un orage que Josh va reculer de 15 minutes. Ce qui est franchement bizarre, c’est que déjà il n’a pas de montre et ne peut pas vérifier si effectivement il s’agit de 15 minutes, mais surtout c’est sa manière de se dire « tiens je suis remontée dans le temps »… Euh ouais okay, moi je me serais quand même posé un peu plus de question avant de me dire ça !
Bref il va tout de suite accepter la situation, et aider Constance qui elle vient du passé et qui voudrait bien y retourner. Il est très honnête et raconte immédiatement toute l’histoire à Flo sa femme qui va rester butter, même avec toutes les preuves sous le nez (autant dire que je l’ai trouvé absolument insupportable). Josh est à fond dans cette histoire, pourtant il reste très tranquille, sauf bien sûr quand il s’agit de Penny sa fille, il a peur qu’elle aussi se retrouve à faire un bon dans le temps par accident.

Dans le fond l’idée est plutôt intéressante et sympa, mais j’ai trouvé ça assez longuet quand même, il ne se passe pas grand chose, ça traîne, ça tourne en rond, c’est surtout un combat quotidien entre Josh et sa femme, l’un essayant de prouver à l’autre que c’est vrai, et l’autre refusant d’y croire absolument. Constance est absolument insupportable comme gamine, j’avais juste envie de la baffer et de la renvoyer dans son passé, elle triche je trouve et puis je sais pas, elle m’a pas touché du tout. Josh a peu de réaction sur ce qui se passe, il est sympa mais parfois il n’a pas la bonne réaction (comme au tout début du livre quand il comprends qui est responsable de l’accident de son frère et qu’il ne fait rien).

La fin m’a laissé sur ma faim, et puis surtout j’ai trouvé que ce n’était pas logique, que quelque chose clochait (SPOIL (surligner pour lire)comment pourrait-il avoir une fille s’il n’a jamais connu sa femme?) et puis que ça devenait un peu un gros n’importe quoi. Et pour finir comme ça? J’avais l’impression qu’il me manquait des pages et je n’ai pas du tout aimé cette page.

A part ça les dialogues sont vraiment sympas, l’écriture également, et l’histoire est intéressante même si trooop longuette. Un bon livre mais qui ne m’a pas marqué plus que ça.

Pas de phrase post-itée.

3 plus :
– L’écriture
– Les dialogues
– Un histoire sympa

3 moins : 
– Trop de longueurs
– j’ai pas trop aimé les personnages
– et puis c’est quoi cette fin?