h1

Des âmes noires, Anne Perry

août 9, 2013

Des-ames-noiresRésumé : Hester Latterly est engagée par une riche famille écossaise pour accompagner une vieille dame à Londres. Son unique consigne ? Lui faire avaler son remède pour le cour, qu’elle a fragile. Dans le train, Hester se lie d’amitié avec sa patiente, lui administre le médicament puis s’endort. A son réveil, la vieille dame a rendu l’âme. L’autopsie révèle qu’il s’agit d’un empoisonnement, et Hester, accusée du meurtre, est emprisonnée. Tous les amis de la jeune femme se mobilisent : Monk part pour Edimbourg afin d’y mener enquête avec le soutien de Rathbone, d’Hester et de Callandra. Ensemble, ils finiront par découvrir la vérité… et bien plus encore.

Avis : souvenez-vous j’ai déjà lu ce livre, et vous trouverez mon premier avis : ici. Mon avis sera sans doute plus complet cette fois-ci puisque j’ai lu les quatre premiers tomes, la première fois j’ignorais qu’il s’agissait d’une série et qu’il y avait un ordre spécial, plus maintenant.
On retrouve donc Monk et Hester, ainsi qu’Oliver et Callandra, sauf que cette fois-ci la coupable présumée c’est Hester elle-même et elle est vraiment mal barré puisque toutes les preuves sont contre elle. Monk et Oliver vont tout faire pour essayer de la sortir de ce mauvais pas, et j’ai adoré voir à quel point les sentiments de Monk sont contradictoires mais finalement combien il tenait à Hester et voulait la sauver.
C’était un super livre, et bien que je me souvienne à peu près du coupable, j’avais oublié pleins de choses comme par exemple le pourquoi? Et puis comment le procès allait se dérouler. Je me souvenais par contre très précisément de la fin. Je trouve encore une fois que c’est un livre vraiment triste, les histoires qui sont racontés sont souvent triste, que ce soit pour l’accusé ou pour la victime.
Ici, on s’attache vraiment à la victime et on est triste qu’elle soit morte. On espère vraiment que Monk va trouver le coupable afin de sortir Hester de prison, mais j’avais oublié comment il s’y prenait.
En tout cas le relire m’a fait remarqué certaines choses, on voit que on a quelques indices sous le nez mais que Anne Perry sait bien nous mener en bateau, et c’est quelque chose de très appréciable à chaque fois dans ses livres.
J’ai donc adoré, j’ai même plus apprécié cette lecture que la première, j’ai remarqué que j’avais trouvé le début beaucoup moins long et qu’au contraire il m’avait intéressé. Et franchement j’adore la relation de Monk et Hester (comme d’hab) et j’ai qu’une envie : lire la suite. Mais je dois lire d’autres livres, alors je le ferai un peu plus tard.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :