Archive for février 2013

h1

Top Ten Tuesday n°50

février 28, 2013

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani

 

J’ai du retard cette semaine, mais je tenais quand même à le faire, alors voici mon top ten tuesday en ce jeudi !

Les 10 auteurs dont vous achetez les nouveaux livres les yeux fermés

1/ Jonathan Stroud : j’ai adoré tous ces livres jusque là, aucune raison que ça ne dure pas.

2/ Amélie Nothomb : malgré quelques mauvaises surprises, tous les ans ma maman m’offre le livre qu’elle sort.

3/ Scott Westerfeld : j’ai adoré la série Uglies, j’ai commencé Midnighters et Leviathan, et je suis toujours charmée.

4/ Rick Riordan : en tant que fan des Percy Jackson, j’ai aussi acheté la pyramide rouge (qui est bloqué dans ma PAL)

5/ Jean Teulé : je l’ai découvert avec le magasin des suicides et je sais que j’achète ses livres sans me poser de questions

6/ Anne Percin : d’ailleurs son nouveau livre sort bientôt et j’ai hâte.

7/ Anne Perry : j’ai jamais été déçue, j’achète sans problème.

8/ Fred Vargas : j’en suis fan, ses livres se dévorent

9/ Cyril Massarotto : j’ai été séduite par cet auteur avec je suis l’homme le plus beau du monde

10/ Jean-Christophe Grangé : bah j’ai dévoré ses livres à l’adolescence.

Il y a aussi Pennac dont j’adore l’écriture (et les Malaussène), Anna Gavalda, Patrick Ness (qui m’a tellement touché avec la trilogie Chaos en marche), Jean-Claude Mourlevat, Claire-Lise Marguier (si un jour elle ressort un livre, sans me poser de questions je l’achète), Thomas Harris.

Et sinon, Oscar Wilde, Roald Dahl, ou Jane Austen (même s’ils ne ressortirons pas de nouveaux livres)

h1

Qui a tué Michka?, Irène Cohen-Janca

février 24, 2013

michkaRésumé : Michka est bien plus qu’une simple peluche. Nora lui confie tout, même ce qu’elle n’ose dire à personne. Michka est rempli de tous ses secrets. Mais où Michka a-t-il disparu ? A-t-il repris sa liberté ?

Avis : un tout petit livre qui se lit très vite, ce qui ne m’a pas empêché d’être touché et de chouiner. Les mots choisis par l’auteure sont très beaux, très poétiques, j’aime beaucoup comme elle décrit l’ancien appartement de Nora, comment elle décrit ses sentiments. Tout est vu au travers des yeux de Nora, qui se demande pourquoi sa maman ne l’aime plus, et où est passé Michka cet ours qu’elle aime tellement. Un déménagement et une nouvelle petite soeur, ce sont pas toujours des choses faciles à vivre, mais ce n’est pas le seul problème que rencontre Nora. L’indifférence de sa maman la rend très triste, et même moi j’étais hyper touché. Je suis sortie du livre depuis quelques minutes, mais j’en suis encore bouleversée, alors qu’il est très simple et très doux, je me suis vraiment retrouvé à fond dans l’histoire. J’avais déjà lu un autre Irène Cohen-Janca (Arrête de mourir) qui m’avait déjà fait pleurer, et même si là le registre est différent, ses mots ont réussis une nouvelle fois à faire couler mes larmes. Une fin très jolie et émouvante (qui m’a achevé ais-je envie de dire). Mais c’est ce que je demande à un livre, qu’il me touche. Et ici c’est réussi.

Phrase post-itée : 
« Si les murs pouvaient parler, comme elle le disait, alors ils pouvaient aussi entendre. Et être terriblement vexé. » J’imagine des murs qui boude ! Je trouve ça tellement trognon.

3 plus : 
– la couverture et le titre intrigant
– une écriture délicieuse, poétique, qui arrive à nous toucher
– même après avoir refermé le livre il continue à me toucher

Je trouve pas de moins.

Ce livre répond aux challenges suivants : 
Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013

h1

La brigade des fous Blackzone, Philip Le Roy

février 23, 2013

blackzoneRésumé : Extraits du dossier médical 225158.

Classification : Secret-Défense.

Mission : Blackzone.

Adrien : pathologiquement dépendant aux jeux sur écran.

Méline : hyperactive, sans peur et sans suite dans les idées.

Sem : autiste savant. Génie des chiffres et des mots. Ne distingue pas sa droite de sa gauche.

Laurie : dépressive gothique, fascinée par la douleur et la mort.

Diego : colosse trisomique. Sa force réelle n’est pas mesurable.

Gwendoline : charmeuse bipolaire. Possible personnalité histrionique.

Conclusion : ces six adolescents sont aptes à constituer une unité d’élite. Leurs pouvoirs sont immenses. Leur fiabilité incertaine. Nous recommandons donc une surveillance permanente. Le projet « Brigade des Fous » est validé.

Avis : une histoire que j’ai bien aimé, surtout parce que j’ai beaucoup apprécié les personnages. Sem était mon chouchou, mais tous à leur manière ils m’ont plu. Méline et son hyperactivité, sa manière de se perdre, Diego et sa force surhumaine, Gwendoline et sa relation avec Sem, Adrien qui est un expert en jeu vidéo. J’ai eu un peu plus de mal avec Laurie qui me faisait parfois un peu peur, mais heureusement par moment elle sauvait la situation ou me faisait rire. France, Laurent et Sheffer qui forment la brigade ne m’ont pas vraiment touché, ni plu, ni déplu. Je regrette que la psychologie des personnages ne soient pas plus exploités, il y a beaucoup d’actions dans ce livre et parfois on en oublie que les six adolescents ont des problèmes biens particuliers. Pour autant j’ai plutôt apprécié, même si niveau suspens je n’ai pas été surprise. C’est un livre axé pour la jeunesse et parfois ça l’était peut être un peu trop. Certaines autres petites choses m’ont dérangés, par exemple j’avais l’impression que les adolescents étaient exploités, certes on se servait de leur problème pour qu’ils deviennent des héros, mais en même temps ça m’a par exemple choqué qu’on utilise la dépressive pour la rendre sadique (lui faire torturer des animaux). C’est peut-être bien d’accepter les différences plutôt que de toujours vouloir les soigner, mais bon la manière dont les ados étaient utilisés me faisaient un peu grincer des dents. Ensuite j’ai trouvé certaines choses trop faciles, la conclusion un peu rapide, et j’en voulais un peu plus. Ce livre manque par moment de profondeur.
Néanmoins j’ai passé un bon moment de lecture et les six adolescents sont très attachants, ce qui fait que c’est un plutôt bon livre. J’ignore s’il y aura une suite, mais je serais ravie de retrouver cette brigade un peu différente des autres.

Phrase post-itée : 
« -Les règles ça rend les gens idiots et ça salit les culottes. » j’avais pas vu ça comme ça ahahah !

3 plus : 
– Les six adolescents
– Une brigade originale
– Un livre bien écrit

3 moins :
– quelques petites choses dérangeantes, la manière dont sont utilisés les adolescents par exemple
– quelques facilités
– j’aurais voulu que ça s’axe plus sur la psychologie des ados.

Cette lecture répond aux challenges suivants : 
Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013

 

h1

Je vais t’apprendre la politesse…, Jean-Louis Fournier

février 20, 2013

politesseRésumé : Apprenez à demander correctement du feu au page.
Ne mettez pas vos pieds sur les banquettes des trains, elles ne sont pas toujours propres, vous allez salir vos Nike.
Peut-on dire « à vos souhaits » à quelqu’un qui a pété ?
Apprenez à respecter les autres, et pourquoi pas à les aimer.
A-t-on le droit de dire « ta gueule » à une cigale ?
Vous n’avez rien à donner, donnez votre place assise.
Que faire quand on trouve un ver dans sa salade ? Et un crocodile ?
Attention, ne mettez pas votre baladeur trop fort pour en faire profiter les autres. Les autres, ils n’ont qu’à en acheter un.
Et n’oubliez jamais qu’en tout lieu, en toutes circonstances, le fort doit la priorité au faible.

Avis : un livre que j’ai depuis longtemps, que je lisais étant gamine, et que j’ai relu à l’occasion de mon stage (en genre 30 minutes), je pensais l’utiliser et finalement non. C’est un livre qui se lit très vite, et qui ne raconte rien, si ce n’est qu’il donne des conseils et apprends certaines règles de vie, tout en humour. J’ai beaucoup aimé, c’est un vrai régal.

Cette lecture répond aux challenges : 
Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013

h1

Swap de la saint Valentin (2013)

février 14, 2013

swap stv

J’ai participé au moyen Swap de la saint Valentin sur Club de Lecture.

Modalités :
1 livre + 1 surprise (voir une gourmandise selon vos budget) (15 euros de budget)

Ma Swappeuse était Klar-abelle (merci  beaucoup à elle) et voici les beaux cadeaux que j’ai eu :


130214-145740
130214-145704 130214-145550130214-145841

 

h1

Top Ten Tuesday n°49

février 12, 2013

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog de Iani

Les 10 couvertures les moins jolies

lunes-assassines1/ Lunes assassines de Paul Halter (édition le masque) : et de manière générale les couvertures jaunes comme ça.

rideau de verre2/ Rideau de verre de Claire Fercak (édition j’ai lu) : couverture moche et intérieur incompréhensible. Ca se complète.

divergent 23/ Divergente tome 2 de Veronica Roth (édition nathan) : c’est assez évident que je trouve cette nouvelle couverture absolument hideuse.

ma vie océan4/ Ma vie Océan de Mireille Disdero (édition Seuil) : mouais bon, bof quand même.

genesis5/ Genesis de Bernard Beckett (édition Gallimard jeunesse) : même si elle en dit beaucoup, je trouve la couverture laide.

barbe bleue6/ Barbe bleue d’Amélie Nothomb (édition Albin Michel) : j’avoue que la couverture me fait un peu peur, je ne l’aime pas du tout.

J’ai mis les couvertures des livres que j’avais lu, parce que sinon des couvertures moches il y en a à la pelle. Si je pense à d’autre je les donnerai.

h1

A comme Association tome 8 : Le regard brûlant des étoiles, Erik L’Homme

février 11, 2013

a-comme-association,-tome-8-

Attention gros spoiler sur tous les tomes ! 

Résumé : C’est encore une fois l’heure des adieux, et, alors que Jasper assiste à l’enterrement du Sphinx, il fait la rencontre de Fulgence, le directeur de l’Association. Leur première confrontation ne laisse rien présager de bon : Fulgence semble déterminé à écraser le bureau de Paris pour de mystérieuses raisons que Jasper va s’employer à découvrir. Parviendra-t-il à sauver l’Association et à découvrir le secret de ses origines ? (résumé amazon)

Avis : critique du 7 et du 6. Je pense que ce dernier tome fini vraiment en beauté l’histoire. J’ai ris, j’ai pleuré, j’ai été ému. Jasper est un petit rigolo, là dessus il change vraiment pas, il m’a bien fait marrer donc, mais il m’a touché aussi. Surtout sa relation avec Ombe que je trouve tellement belle. J’ai adoré beaucoup de personnages du côté des « gentils », sauf Nina qui m’a tellement tellement gonflé ! Un vrai plaisir de revoir les Trolls, d’en savoir plus sur le démon du miroir de Mademoiselle Rose, sur Walter aussi. D’en apprendre plus sur l’Association aussi ! Et bien sûr de savoir la vérité sur Jasper et Ombe.
Pas tellement le temps de se reposer dans ce dernier tome, même s’il est plus gros que les autres, l’action est très présente et il se lit vraiment très très vite. Trop vite sans doute, car c’était bien le dernier tome et c’est un peu triste de finir une si bonne série. J’ai trouvé que c’était de mieux en mieux au fur à mesure en plus. J’ai adoré, j’ai passé un super moment, une histoire plutôt originale où l’on voit une autre facette des vampires, des trolls, des loups garou, des sorciers et des démons. La fin (enfin un peu avant la fin) m’a rendu un peu triste, même si je sentais venir un truc de ce genre, j’ai eu envie de serrer Jasper dans mes bras.
La toute fin est assez belle !
Bref que dire de plus? C’est un très bon tome qui clôture très bien cette bonne série, et j’ai pleins de regrets de laisser Jasper et Ombe à leur petit monde. C’était beau et voilà.

Phrase post-itée : 
« Pour un peu, je lancerais à voix haute et à la gloire de la sorcellerie un : « Yes wiccan ! » triomphal ! » parce qu’on la fait à toutes les sauces, mais celle là je ne l’avais encore jamais vu.

3 plus : 
– j’adore la couverture est brillante
– la relation Ombe/Jasper
– l’humour de Jasper, et surtout le passage des vers AHAHA ! Et puis la fin

3 moins : 
– Nina
– Nina qui pleurniche
– Nina qui se plaint

Cette lecture répond aux challenges suivants : 
Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013