h1

La brigade des fous Blackzone, Philip Le Roy

février 23, 2013

blackzoneRésumé : Extraits du dossier médical 225158.

Classification : Secret-Défense.

Mission : Blackzone.

Adrien : pathologiquement dépendant aux jeux sur écran.

Méline : hyperactive, sans peur et sans suite dans les idées.

Sem : autiste savant. Génie des chiffres et des mots. Ne distingue pas sa droite de sa gauche.

Laurie : dépressive gothique, fascinée par la douleur et la mort.

Diego : colosse trisomique. Sa force réelle n’est pas mesurable.

Gwendoline : charmeuse bipolaire. Possible personnalité histrionique.

Conclusion : ces six adolescents sont aptes à constituer une unité d’élite. Leurs pouvoirs sont immenses. Leur fiabilité incertaine. Nous recommandons donc une surveillance permanente. Le projet « Brigade des Fous » est validé.

Avis : une histoire que j’ai bien aimé, surtout parce que j’ai beaucoup apprécié les personnages. Sem était mon chouchou, mais tous à leur manière ils m’ont plu. Méline et son hyperactivité, sa manière de se perdre, Diego et sa force surhumaine, Gwendoline et sa relation avec Sem, Adrien qui est un expert en jeu vidéo. J’ai eu un peu plus de mal avec Laurie qui me faisait parfois un peu peur, mais heureusement par moment elle sauvait la situation ou me faisait rire. France, Laurent et Sheffer qui forment la brigade ne m’ont pas vraiment touché, ni plu, ni déplu. Je regrette que la psychologie des personnages ne soient pas plus exploités, il y a beaucoup d’actions dans ce livre et parfois on en oublie que les six adolescents ont des problèmes biens particuliers. Pour autant j’ai plutôt apprécié, même si niveau suspens je n’ai pas été surprise. C’est un livre axé pour la jeunesse et parfois ça l’était peut être un peu trop. Certaines autres petites choses m’ont dérangés, par exemple j’avais l’impression que les adolescents étaient exploités, certes on se servait de leur problème pour qu’ils deviennent des héros, mais en même temps ça m’a par exemple choqué qu’on utilise la dépressive pour la rendre sadique (lui faire torturer des animaux). C’est peut-être bien d’accepter les différences plutôt que de toujours vouloir les soigner, mais bon la manière dont les ados étaient utilisés me faisaient un peu grincer des dents. Ensuite j’ai trouvé certaines choses trop faciles, la conclusion un peu rapide, et j’en voulais un peu plus. Ce livre manque par moment de profondeur.
Néanmoins j’ai passé un bon moment de lecture et les six adolescents sont très attachants, ce qui fait que c’est un plutôt bon livre. J’ignore s’il y aura une suite, mais je serais ravie de retrouver cette brigade un peu différente des autres.

Phrase post-itée : 
« -Les règles ça rend les gens idiots et ça salit les culottes. » j’avais pas vu ça comme ça ahahah !

3 plus : 
– Les six adolescents
– Une brigade originale
– Un livre bien écrit

3 moins :
– quelques petites choses dérangeantes, la manière dont sont utilisés les adolescents par exemple
– quelques facilités
– j’aurais voulu que ça s’axe plus sur la psychologie des ados.

Cette lecture répond aux challenges suivants : 
Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :