Archive for février 2013

h1

1 mot = Des titres

février 7, 2013

1 mot des titres

Janvier -> Fille
La fille de papier, Guillaume Musso

Février -> Amour
Mon amour kalachnikov, Sylvie Deshors

Mars -> âme
Les âmes croisées, Pierre Bottero

Avril -> Lumière
La petite fille qui aimait la lumière, Cyril Massarotto

Mai -> Vie
L’histoire (presque) vraie de Cedar B. Hartley qui voulait vivre une vie peu ordinaire, Martine Murray

Juin -> Soleil
Le soleil des Scorta, Laurent Gaudé

Juillet -> Haine
Derrière la haine, Barbara Abel

Août -> Petit
Avoir un (ex) petit ami gai : mode d’emploi, Carrie Jones

Septembre -> Nuit
Je m’appelle Mina et j’adore la nuit, David Almond

Octobre -> Monde
Le monde de Charlie, Stephen Chbosky

Novembre -> Enfant
Les dix enfants que madame Ming n’a jamais eu, Eric-Emmanuel Schmitt

Décembre -> Jour
Cinq jours par mois dans la peau d’un garçon, Lauren McLaughlin

FINI

Publicités
h1

Mon amour kalachnikov, Sylvie Deshors

février 7, 2013

kalachnikovRésumé : C’est une soirée de baby-sitting sans histoire qui s’annonce. Quand Agathe arrive dans ce loft bran­ché de Lyon, le bébé dort déjà. Mais au petit matin, c’est la police qui la réveille. Le père du bébé a été retrouvé assassiné dans la cour de l’immeuble. Tout va alors très vite s’enchaîner, et les soupçons se porter sur Agathe et son entourage. Qui est vraiment Gilan, dont elle est tombée amoureuse ? Un sale gosse ou un vrai voyou ? Et pourquoi, mainte­nant qu’elle a la police sur le dos, ne répond-il plus à ses messages ?
Avec sa volonté de fer, la jeune étudiante va fouiller les secrets de chacun sur un rythme de rock urbain.

Avis : j’ai tout de suite adoré l’écriture, assez poétique et poignante. Qui nous touche malgré nous, et nous entraîne avec elle. Des extraits de chansons (une en particuliers), quelques poèmes, et c’était beau. Pourtant malgré cette écriture, je n’ai pas été à fond dedans, j’ai lu l’histoire assez vite mais il manquait un petit quelque chose pour que je me sente concerné par l’histoire.
Agathe est un personnage intéressant et j’ai bien aimé sa meilleure amie Lucia-Paz, qui est très attachée à elle et qui veut l’aider. Le plus souvent, l’histoire est vécu du point de vue d’Agathe mais de temps à autre le point de vue change et nous montre d’autres côtés de l’histoire. Parfois c’est Gilan qui parle, parfois Vlad, c’est bien parce que je n’ai aimé ni l’un, ni l’autre. Vlad parce qu’il me faisait froid dans le dos, et Gilan simplement parce que je n’ai pas aimé son comportement vis à vis d’Agathe (même s’il avait ses raisons).
En fait la plupart du temps l’histoire m’a énervé, au début je trouvais la police injuste, et comme je vivais l’histoire à travers Agathe je la sentais comme elle, et pensait vraiment qu’on l’accusait !
Heureusement ça évolue, et la dernière partie m’a beaucoup plus plu que le reste, il y avait un petit quelque chose d’émouvant et de touchant. Si je n’ai pas du tout apprécié l’histoire d’amour entre Agathe et Gilan, Agathe a quand même réussi à me toucher un petit peu vers la fin, à ce sujet. Et puis la conclusion est plutôt sympa finalement, ça ne se termine pas trop mal. Et cette dernière partie m’a permis de me faire un meilleur avis sur le livre (comme quoi), car j’ai beaucoup plus accroché et j’ai été beaucoup plus prise dedans.
Voilà, un bon livre donc, avec une histoire policière assez sympathique, une très belle écriture, mais un petit quelque chose manquant pour m’entraîner totalement dans l’histoire, heureusement une bonne fin qui m’a beaucoup plu.

Pas de phrase post-itée.

3 plus : 
– Agathe a du caractère et Lucia-Paz est cool
– L’écriture, très belle
– La fin

3 moins : 
– Gilan que j’ai pas aimé du tout (et Vlad encore moins)
– une histoire d’amour pas touchante, ni au début, ni à la fin, seule Agathe a réussi a un peu m’émouvoir
– je ne sais pas pourquoi mais pas mal de trucs m’énervaient à la lecture de ce livre (mais c’est un ressentis personnel).

En plus : Voici la chanson utilisée dans le livre

Cette lecture répond aux challenges suivants : 
Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013 un genre un livre 1 mot des titres

 

h1

Les aventures extraordinaires d’Arsène Lupin Tome II, Maurice Leblanc

février 6, 2013

AL IIRésumé : Le précédent volume de cette collection a ressuscité les premières aventures d’Arsène Lupin, telles qu’elles ont été éditées dans le magazine Je sais tout à l’aube du XXe siècle. Ce deuxième volume présente tout d’abord, et toujours dans leur version d’origine, les dernières Confidences du célèbre gentleman-cambrioleur. Dans ces merveilles d’histoires courtes parues entre 1911 et 1913, notre héros met tout son talent au service de la vérité, avec l’élégance qu’on lui connaît.

« Lupin ne serait qu’un mythe, un personnage de roman, s’il n’était maître du secret de l’Aiguille », a écrit Maurice Leblanc. Considéré comme un chef-d’oeuvre de la littérature policière, L’Aiguille creuse constitue la pièce maîtresse de ce volume. Cet immense roman d’amour et d’aventures a d’abord été publié en sept épisodes entre 1908 et 1909. C’est cette version inédite, accompagnée de ses illustrations d’époque, que les lecteurs du XXIe siècle vont découvrir.

Arsène Lupin revient !
L’aiguille creuse dans sa version d’origine illustrée

Placé à la fin de ce volume, Le Retour d’Arsène Lupin est également présenté dans sa version sais tout. Publiée dans le magazine en 1920, cette pièce de théâtre est une comédie pleine de charme. C ‘est aussi un délicieux hommage de Maurice Leblanc à Alexandre Dumas et à son Monte-Cristo. C’est enfin l’ultime apparition d’Arsène Lupin dans Je sais tout.

Passions, mystères, trahisons, rebondissements… Arsène Lupin est immortel puisqu’il est de retour.

Avis : impossible de faire un avis objectif sur ce livre où j’ai eu le plaisir de retrouver une nouvelle fois Arsène Lupin dans sa version originale. Ne me rappelant plus trop des histoires que j’ai lu, je ne peux pas les comparer avec leur re-publication. Mais c’était génial à lire, drôle le plus souvent car Lupin est un sacré personnage, plutôt joyeux et qui a pas mal d’humour à sa manière. C’est aussi un sacré malin. Même quand on pense avoir le dessus sur lui, c’est en fait lui qui a le dessus. Bref, j’ai dévoré ce livre avec plaisir, très difficile de me décrocher de ces aventures.
Pour l’Aiguille creuse je ne me rappelais que de la fin, et donc j’ai eu plaisir à tout redécouvrir (même si le fait de connaître la fin m’enlevait un peu le suspens, mais peu importe). Bautrelet est un personnage vraiment intelligent et qui va se casser les dents en se battant contre Lupin, lequel va gagner dans ce combat? On espère presque que Bautrelet trouve les solutions car on a envie de savoir quel est le mystère de l’Aiguille creuse (pour un peu on y croirait à ce mystère en plus). C’est d’ailleurs le talent de Lupin, on y croit, on a l’impression qu’il a vraiment existé !
Les dernières phrases de la fin m’ont surprises, car je pensais que cela se terminait autrement, il faudrait que je vérifie si la fin n’a pas été réécrite ensuite dans le livre, mais je n’en suis pas sûre… A mon avis j’ai du me faire des idées, peu importe.
Enfin, j’ai beaucoup aimé l’acte I de la pièce, c’était drôle et j’adore comment Lupin manipule facilement les gens, il est vraiment doué !!
Bon enfin voilà, j’ai passé un super moment avec cet immense livre, et si j’avais juste un petit reproche c’est la difficulté que j’avais de le lire tant il est gros ahaha !
Un super livre donc (évidemment, je ne pourrai jamais dire du mal d’un Arsène Lupin).

Pas de phrase post-itée, et pourtant y en a pleins que je voulais retenir.

3 plus :
– Arsène Lupin (évidemment)
– L’écriture qui se dévore
– Les aventures tellement incroyables !

1 moins : 
– un livre difficile à tenir pour lire

Ce livre répond aux challenges suivants : 
Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013 Les challenges de l'année 2013

h1

A lire en février

février 1, 2013

pal fevrier

Tiré par the Hat :
1. Arrêt Wagram, Samuel Delage
2. Blackzone, la brigade des fous, Philip Le Roy
3. Shutter Island, Dennis Lehane
4. Qui a tué Michka, Irène Cohen-Janca
5. Jusqu’à la folie, Jesse Kellerman

Lecture commune avec Steam book
Les Étranges Talents de Flavia de Luce, Alan Bradley

Choisis pour les challenges et autre : 
Ô Verlaine !, Jean Teulé
Mon amour Kalachnikov, Sylvie Deshors
Delirium tome 2, Lauren Oliver
A comme Association tome 8, Erik L’Homme

Commencé en janvier : 
Les aventures extraordinaires d’Arsène Lupin tome II, Maurice Leblanc

 

h1

Just One n°9

février 1, 2013

Vous pourrez trouver l’idée de ce concept sur ce blog : Les victimes de Louve
Il a lieu chaque mois et complète le bilan du mois.
Principe :   »Il s’agit de faire un choix, juste un, d’où le titre, parmi plusieurs catégories. «

C’est partie !

1) Un roman coup de coeur.

Bouah, y’en a pleins que j’ai aimé et trouvé franchement très bon. Mais je vais dire le tome 1 de Délirium de Lauren Oliver, parce que d’une certaine manière il m’a bouleversé.

2) Un univers?

Celui de Demain j’arrête ! de Gilles Legardinier, ce village avec tous ces gens qui se connaissent et s’apprécient j’adore. D’habitude j’aime pas trop les villages, mais celui-ci est super cool.

3) Un personnage?

Alors là… J’hésite entre pleins. La gentillesse de Julie dans Demain j’arrête ! qui m’a beaucoup touché. Tris dans le tome 2 de Divergent de Veronica Roth qui a réussi à me faire pleurer et que j’ai trouvé touchante. Louise et Margaret dans les lunes assassines de Paul Halter, absolument détestables mais tellement importantes et bien travaillés. Vraiment c’est difficile de choisir. Bon je vais dire Julie, parce que j’adore les gens gentils.

4) Un couple?

Lena/Alex dans le tome 1 de Delirium, j’en avais des frissons sur les bras tellement je trouvais leur amour bien décrit, j’ai adoré ce couple.

5) Une histoire?

L’oeil de Pâques de Jean Teulé, poétique, un brin loufoque, des personnages qui tissent des liens. Une histoire vraiment très originale, j’ai beaucoup aimé.

6) Une déception?

Pomme d’Eden de Céline Mancellon, j’étais tellement persuadée d’adorer à fond, que ça m’a déçu de ne pas autant accrocher que ça.

7) Une émotion?

J’hésite entre Délirium tome 1 (qui m’a retourné l’estomac) et Divergent tome 2 (qui m’a trop fait pleurer). Je pense que je vais pencher pour Délirium parce que vraiment j’étais choqué par ce monde qui interdit et soigne l’amour.

8) Un futur époux?

Bon ben on va dire Alex de Délirium tome 1, parce que je n’en vois pas d’autre.