h1

L’Assassin Royal : première époque 2, Robin Hobb

avril 17, 2016

Lire cet avis peut vous spoiler la première époque (ou les trois premiers tomes).

l-assassin-royal---premiere-epoque,-tome-2-670736-250-400Résumé : Revenu d’entre les morts, Fitz doit réapprendre a vivre, aux côtes d’Umbre et de Burrich. Choisira-t-il la magie primitive qui le lie a son fidèle ami oeil-de-nuit, ou bien reprendra-t-il le chemin de la civilisation pour renverser l’usurpateur, son ennemi intime, le prince Royal ?

Avis : Si les premières pages annonçaient une très bonne lecture, il s’est avéré qu’elle n’était pas si bonne que ça finalement. Passé la première partie avec la réadaptation de Fitz à la vie humaine ( que j’ai trouvé vraiment génial), j’ai commencé à m’ennuyer, bon sang que c’était long tout le passage où Fitz veut tuer Royal puis ensuite essaie de rejoindre Vérité. Seul avec Oeil-de-Nuit, un bon paquet de pages, j’avais l’impression que le livre s’étirait en longueur. Même si j’adore le loup, je m’ennuyais pas mal.
Malgré les rencontres que Fitz va faire, cela n’a guère réveillé mon intérêt. On se retrouve donc avec le blabla de Fitz, ses doutes, ses « Molly Molly Molly », et franchement il m’a par moment juste agacé. C’était longuet, un peu trop introspectif et j’avais hâte que ça avance.

Heureusement au bout d’un moment, mon vœu a été exaucé. L’histoire prend enfin un peu d’intérêt, d’autres personnages apparaissent, et ce sont ces personnages qui ont réveillé mon intérêt. Si Fitz m’ennuyait, les personnes qui vont l’entourer m’ont beaucoup intéressé. Astérie la ménestrel m’a beaucoup plu, j’aimais son caractère, elle est un peu nonchalante et rentre dedans en même temps, quand elle a une idée en tête elle lâche rien. J’ai aussi aimé la vieille Caudron, et tous les mystères qui l’entouraient me rendait très curieuse à son sujet.

Puis bien sûr j’étais heureuse de revoir Kettricken, et Fou, ohlalala Fou… Mon personnage préféré de cette saga, je pense qu’il a fait beaucoup dans le fait que je continue de lire, j’avais tellement envie de retrouver ce personnage.
Son amour pour Fitz est hyper touchant et m’a retourné plus d’une fois. Fou est vraiment mon personnage préféré de cette saga, il est hyper intéressant et il est très doué pour parler, il réussit aussi souvent à convaincre Fitz. Et j’avoue que Fitz devenait moins chiant en présence de Fou.
Fitz est un personnage un peu trop redondant à mon goût et un peu stupide aussi, parfois les ficelles de l’intrigue étaient vraiment GROSSES, et lui ne voyait rien alors qu’il est censé être éduqué depuis l’enfance pour se méfier et tout, il ne captait rien, et j’avoue que c’était plutôt énervant. En plus il passe son temps à chouiner, à se plaindre, il n’est jamais content de rien. On lui dit de ne pas penser à Molly afin de la protéger, il fait tout l’inverse. Ça avait vraiment le don de m’agacer, plus d’une fois j’avais juste envie que les autres le poussent dans une crevasse et qu’on passe à un autre point de vue.

Au niveau du style, je trouve que l’auteur se répète beaucoup par moment, ce qui rend des fois le récit un peu lourd et pesant, pourtant plus d’une fois on se laisse tout de même emporter par les mots et l’histoire, les pages se tournent et on se dit souvent « allez encore un chapitre », mais par moment ce rythme est ralenti – surtout à cause des pleurnicheries de Fitz – et je peinais à rentrer dans ma lecture.
Franchement à mon avis, elle aurait pu se passer de pas mal de trucs qui ont juste pesé très lourd sur le récit et m’ont plus gonflé qu’autre chose.

L’histoire en elle-même a des bons moments, des trucs m’ont excité comme une folle, certains personnages m’ont vraiment touché, mais avec du recul je me rends compte qu’il s’agit surtout d’un très long voyage et qu’il ne se passe pas grand chose. Ça reste pas mal, mais pas non plus la meilleure chose que j’ai pu lire en fantasy.
La fin m’a beaucoup plu, si bien que je ne vais pas commencer la deuxième époque tout de suite, puisqu’elle se suffit à elle-même et qu’elle me convient. (Et j’ai un peu peur avec la suite).

En bref, une bonne lecture, mais un peu déçue quand même, je me souviens de l’enthousiasme dans lequel j’étais avec le tout premier tome, et je l’ai perdu au fur à mesure de ma lecture de cette saga. Mais ça reste quand même une lecture qui m’a apporté des frissons par moment, surtout grâce à fou, mais également aux autres personnages que Fitz.

Phrases post-itées (il y en a énormément, en même temps le livre fait plus de 1100 pages) :
«  »Réponds quelque chose, fit-il.
– Quoi ? Demandai-je. 
– N’importe quoi. 
– N’importe quoi. » »

« Et voilà : il percevait ma vendetta contre Royal comme équivalant à sa faiblesse pour les porcs-épics ; »

« Tu dormais trop profondément. Tu es malade ?
Non. Idiot, seulement. 
Je n’avais jamais remarqué que ça te faisait dormir à ce point. »

« Le désir d’éviter la blessure n’équivaut pas à la volonté de vaincre. »

« Il replia ses peines et ses faiblesses et les cacha tout au fond de lui-même. »

« Que m’est-il arrivé pour que je ne te reconnaisse même pas alors que je te portais dans mes bras? »

« Je n’avais plus de but, car, vois-tu, ton existence constituait plus de la moitié de la mienne. »

« Je suis heureux, heureux que tu sois vivant. Te voir respirer insuffle l’air dans mes poumons. Si mon sort doit être lié à celui de quelqu’un, je suis heureux que ce soit le tien. »

« Je n’aurais jamais imaginé être un jour dédaigné par un arbre. »

« Je m’attendais que le fou me tînt quelques propos réconfortant mais il était trop avisé pour s’y risquer. Je m’endormis plein du désir de paroles qui n’existaient pas. »

«  »Ils tombent comme des gouttes de pluie sur la pierre des tours du temps ; mais c’est toujours la pluie qui l’emporte et non la tour. » »

« Il n’avais sans doute jamais songé que tout ce que j’attendais de lui était qu’il me laisse tranquille. »

« – Je ne veux pas que tu essaies ; je veux que tu réussisses. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :