h1

La Trilogie de l’héritage tome 3, Le Royaume des dieux, N.K Jemisin

juillet 4, 2015

le royaume des dieuxRésumé : Pendant deux mille ans la puissante famille Arameri a régné sur le monde en réduisant en esclavage les dieux qui avaient créé les hommes. Aujourd’hui les dieux sont libres et le temps des Arameri est compté. La jeune Shahar Arameri a juré de faire confiance à Sieh, le dieu imprévisible dont elle est amoureuse. Pourtant son devoir en tant qu’héritière est de protéger les intérêts de sa famille, y compris si cela signifie manipuler et détruire ceux qui lui sont chers. Une mortelle et un dieu, amoureux et ennemis. Shahar et Sieh pourront-ils s’unir contre le chaos qui menace le royaume des dieux ?

Le détail qui énerve : dans le résumé ils ont légèrement oublié de parler de Dekarta, le jumeau de Shahar, lui aussi amoureux de Sieh. Et pourtant il est tout aussi important.

Avis : cette lecture a été chiante, autant être clair. Je ressors hyper mitigée de ce tome 3 et c’est pourtant le plus long. Déjà quand j’ai vu qu’on était dans la tête de Sieh ça m’a gonflé. Pourtant c’était un personnage que j’aimais bien, mais je comprenais pas l’intérêt, et tout au long du livre je me suis un peu posé la question d’ailleurs « c’est quoi l’intérêt? »
Ma lecture a été gonflante, froide, et sans émotion. J’ai même pas pu m’intéresser à l’univers et la mythologie vu qu’il n’y avait rien de neuf depuis les deux premiers tomes. L’histoire me paraissait longuette, lente, et je pense qu’il y aurait pu avoir moins de transgression et que le livre aurait pu être plus court et sans doute moins chiant. M’enfin je voulais cloturer cette trilogie alors je me suis bouffée les 660 pages, voilà.
Y avait pourtant des bonnes choses, particulièrement la relation fils de Sieh, envers ses deux pères (non parce que tout de suite envers sa mère il se met à bander alors ça devient trop pourri). Ouais parce que l’auteur est incapable de montrer de l’amour sans réaction physique. Comme si aimer était obligatoirement sexuel et physique, ça ne pouvait pas être autrement. Et ça a rajouté à mon agacement. C’était déjà ça dans les deux premiers tomes, mais j’ai eu l’impression que là c’était pire. Et puis des fois je ne comprenais pas les dialogues, les sentiments des personnages étaient bizarres, changeant sans arrêt, du coup j’avais l’impression que ça tournait en rond, que ça n’avançait à rien, n’allait nul part et qu’au final on était pas plus avancé. Du coup j’y voyais guère d’intérêt. 
J’aurais voulu bien aimer la relation de Sieh, Shahar et Deka, mais franchement ce qui aurait pu être mignon, terrible, déchirant et beau… Et bien était un peu froid, je trouve. Encore une fois niveau sentiment, je me suis un peu senti au bord de la route quoi, largué.
J’avais vu venir la fin, l’auteure insistait trop sur certaines choses, presque elle nous tapait dessus avec, pour nous enfoncer l’idée dans le crâne, du coup j’ai pas tellement été surprise par les révélations, ni par ce qui est arrivé. Et encore une fois je n’ai guère vu ce que ça avait pu apporter de plus à l’histoire. Si quelques trucs se règlent on va dire, mais un tome juste pour ça? Bof.
Du coup je suis assez contente d’avoir terminé cette trilogie (je crois pas que je supporterais un autre tome). Et j’en ressors pas totalement satisfaite, m’enfin les deux premiers tomes étaient pas mal.

Mon avis sur : 
Le tome 1
Le tome 2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :