h1

Les enquêtes de Judith Lee, Richard Marsh

novembre 9, 2015

judithlee01Résumé : Qui n’a jamais rêvé de lire dans les pensées de ses semblables ? C’est le talent dont semble douée Judith Lee, jeune et brillante professeur pour sourds-muets. Rien de surnaturel là-dessous : Miss Lee maîtrise tout simplement l’art de lire sur les lèvres.

Mais il arrive que ce talent singulier la place dans des situations délicates, voire dangereuses. Quand on est douée du sens de l’observation et d’une curiosité dévorante, l’envie de redresser les torts devient irrésistible…

Des bas-fonds de Londres aux villes d’eaux huppées, Judith Lee affronte une étonnante galerie d’escrocs, de voleurs et de roués, avec en prime une mémorable croqueuse d’hommes.

Traduit par : Jean-Daniel Brèque

Avis : tout d’abord je tiens à remercier Jean-Daniel Brèque des éditions Rivière Blanche qui m’a envoyé ce livre, suite à mon avis plutôt mitigé sur Oncle Abner de Melville Davisson Post. Et je ne regrette pas cet envoie, car j’ai fais ici une lecture très plaisante. Il s’agit de l’histoire de Judith, une femme qui a la particularité de pouvoir lire sur les lèvres, ce qui va la conduire à résoudre des enquêtes. Car non seulement elle lit sur les lèvres, mais elle aime bien se mêler de la vie des gens et si elle peut les aider, alors elle le fera – quitte à prendre des risques. Judith est un personnage que j’ai beaucoup aimé. C’est une femme forte psychologique comme physiquement, elle a du caractère, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et elle sait se défendre si on s’en prend à elle. Elle est intelligente et vive d’esprit. De plus Judith s’intéresse aux femmes, et c’est une chose qui m’a plu même si cela peut paraître n’être qu’un détail.
Judith fait beaucoup dans l’histoire, c’est elle d’ailleurs qui nous compte ses aventures, et si elle est souvent confrontée au hasard lors de ses nombreux voyages, son don va lui permettre d’aider les gens.
Ici les enquêtes ne sont pas forcément ce qu’il y a de plus intéressant, car souvent il est très facile de deviner qui est l’assassin, ou le voleur, ou je ne sais quoi. Mais ça ne m’a pas vraiment dérangé (moins que pour Oncle Abner d’ailleurs, peut-être car ici la narration était faites par Judith elle-même, et que j’étais désormais une lectrice avertie), car ça se vivait comme une aventure. Comment Judith allait-elle réussir à confondre la personne? Parfois ce n’était pas forcément gagné. Son avantage bien sûr c’est que les gens, pour la plupart, ignore son don et n’hésite pas à parler devant elle, ce qui lui permet d’avoir le fin mot de l’affaire grâce à cela. Certaines nouvelles m’ont beaucoup amusé, particulièrement celle de l’Oncle Jack, car celui-ci est persuadé que Judith est amoureuse de lui. D’autres peuvent être plus « stressantes », comme la dernière où Judith va être attaqué physiquement, ou bien celle où étant plus jeune elle s’est retrouvée piégé par deux malfaiteurs.
Les nouvelles commencent dès l’enfance, et dès le début on se rend compte que Judith a beaucoup de caractère.
C’était entraînant, je pense que le personnage de Judith joue beaucoup dans le fait que ces histoires m’ont plu, mais j’ai également trouvé l’écriture plutôt accrocheuse. L’auteur sait quand même placer du suspens dans chaque nouvelle pour donner l’envie de tourner les pages et d’en savoir plus.
En bref, des nouvelles que j’ai trouvé efficaces, plutôt originale de par le don de Judith mais également de sa façon d’être, et un livre qui m’a beaucoup plu (si bien que je songe à me procurer la suite).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :