h1

Celle dont j’ai toujours rêvé, Meredith Russo

juin 30, 2018

celle-dont-j-ai-toujours-r-v--853493Résumé : Amanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s’intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l’empêche de s’ouvrir aux autres. Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Amanda comprend que pour être heureuse, elle doit se révéler, au risque de tout perdre. Car le secret d’Amanda c’est qu’avant, elle s’appelait Andrew.

Avis : Cette histoire nous raconte l’histoire d’Amanda, fille transsexuelle qui va vivre chez son père et changer de lycée. Elle va garder son secret pour elle, et alors qu’elle voudrait vivre une année en restant discrète, elle va se faire des ami.e.s et tomber amoureuse.

Ce livre contient une ambiance assez lourde, Amanda a déjà vécu des coups durs (elle s’est faite tabasser) et a du mal à faire confiance, à donner sa confiance. Elle est toujours surprise quand on la trouve belle. Elle a peur qu’on découvre son secret. Elle est méfiante. Ce qui ne va pas l’empêcher de tomber amoureuse de Grant. J’ai trouvé que l’histoire d’amour allait beaucoup trop vite à mon goût et je n’ai pas ressenti grand chose quand ils étaient tous les deux. La vie de Grant n’est pas facile, et leur relation était assez mignonne tout de même.

J’ai bien aimé ma lecture, mais j’ai trouvé des fois que c’était un peu trop « les garçons sont comme ça » « les filles sont comme ça » alors que non. Je me suis attachée à Amanda et j’ai aimé la voir évoluer, je voulais qu’elle prenne confiance et qu’elle se donne une chance de vivre, même si je m’inquiétais pour elle en même temps. J’ai vraiment beaucoup aimé les amies qu’elle se fait.

Autrement, c’est une histoire adolescente comme il y en a beaucoup, et c’est bien que ça paraisse si banal tout en parlant de transsexualité.

J’ai bien aimé les retours dans le passé, qu’on voit comment ça s’est passé pour Amanda, notamment ce qu’il s’est passé avec son père. Je trouvais vraiment son père abominable, même si tout au long de l’histoire on le voit lui aussi évoluer. Par contre sa mère était cool, elle a de la chance de l’avoir.

Quand on est plongé dans le livre, les pages se tournent toutes seules et je ne cessais de me dire « allez encore un chapitre ». La fin m’a pas mal émue sur certaines choses.
En bref, c’était une assez bonne lecture, avec des personnages plutôt attachants, une histoire d’amour un peu trop rapide pour moi. Et ça fait du bien de voir des personnages trans, bi, lesbien.

Phrases post-itées : 
« – Mieux vaut n’importe quoi, n’importe qui, qu’un fils mort. »

« – Je ne suis pas courageuse, ai-je répondu en souriant malgré moi. Le courage, ça implique un choix. Je suis moi, c’est tout. »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :