h1

Miss Peregrine et les enfants particuliers tome 1, Ransom Riggs

mai 26, 2016

miss peregrineRésumé : Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».

Plus : je ne met que le début du résumé, car selon moi il en dit beaucoup trop et est très spoilant.

Avis : Ce livre m’a séduite, tant parce que l’objet livre en lui-même est sublime, que parce que j’ai adoré l’histoire. Dès que j’étais dedans, impossible d’arrêter de tourner les pages, j’avais toujours envie d’en savoir plus sur Jacob et le mystère de son grand-père.
Est-ce qu’Abraham a trop d’imagination? Est-ce qu’il a personnifié les nazis en monstre pour supporter tout le mal qu’ils ont fait? Est-ce qu’il s’est inventé une vie magique ? On est en droit de se poser des questions, tout comme Jacob, quand son grand-père lui montre des photos d’enfants avec des pouvoirs étranges, et quand il lui parle de monstres terrifiants.

Je ne me suis pas ennuyée à la lecture, j’étais à la fois curieuse et effrayée, je me faisais balader par Jacob et par ses doutes (même si des fois, je l’avoue, j’avais envie de le tarter un peu ce gamin), je me suis demandée un bon paquet de fois si Abraham disait vrai ou avait un bon gros paquet d’imagination?
Le livre ne fait pas vraiment peur, mais il a quand même quelque chose d’un peu angoissant. Rien que les pouvoirs des enfants particuliers sortent du commun, et sont un peu inquiétant (d’autant plus qu’ils sont assez incontrôlable), comme ce garçon invisible, cette fille qui lévite, ou ce garçon qui a des abeilles dans son ventre…
Et puis les monstres, sortis tout droit d’un cauchemar, qui paraissent invincibles et très dangereux, qui sont invisibles, se cachent dans les ombres, ont plusieurs langues.
On a aussi l’impression de subir un huis clos quand Jacob va avec son père sur l’île où s’était réfugié son grand-père, pour découvrir la vérité. Le temps est maussade, les habitants pas hypers accueillants, il y a beaucoup de bruits dût aux générateurs et l’ambiance est pas super drôle.

Jacob va partir à la recherche de la vérité, une vérité plutôt pas mal incroyable.
Je ne me suis pas forcément attachée aux personnages, mais ils avaient quelque chose qui était très attirant d’une certaine manière, et j’avais envie d’en apprendre plus sur eux, leur vie, leur quotidien.
Certaines choses étaient assez facile à deviner, d’autres fois on se posait pas mal de questions (vrai? faux?), et si j’avais compris certaines choses, d’autres m’ont plutôt surprises, si bien que j’ai trouvé un bon équilibre dans le livre (à la fois satisfaite d’avoir deviné, mais également contente d’être surpris).
Un petit détail n’a pas fonctionné avec moi, c’est l’histoire « d’amour », j’ai pas des masses accrochés, c’est trop basique et pas tellement intéressante (« elle est trop belle, paf je l’aime » moui), mais bon elle prend pas trop de place dans le livre, alors ça ne dérange pas.

Les photos parsemés le long du livre (qui sont des véritables photos, ce qui rajoute un de ces charmes aux livres) nous baignent dans cet univers étrange et inquiétant.

Et j’ai absolument adoré ma lecture, j’ai marché à fond dans l’histoire, j’avais toujours envie de tourner les pages, d’en apprendre plus sur Peregrine et les enfants particuliers, je me suis posée pas mal de question aussi (sur l’immortalité, sur la liberté, sur les choix qu’on peut faire pour vivre). Un super livre. 

Phrases post-itées : 
« Mes parents me traitaient comme un bibelot fragile : ils se déplaçaient au ralenti en ma présence et n’osaient plus se disputer, de peur de me voir voler en éclats. »

« Enfin, c’est facile de dire qu’on se fiche de l’argent quand on en a beaucoup. »

Publicités

2 commentaires

  1. J’ai adooooré ce premier tome 🙂



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :