h1

Esprit d’hiver, Laura Kasischke

mai 9, 2019

esprit d'hiverRésumé : En ce matin de Noël, Holly se réveille, en retard, hantée par un funeste pressentiment : l’impression que, quand elle est partie en Russie avec son mari seize ans plus tôt pour adopter Tatiana, quelque chose les a suivis jusque chez eux.

Tandis qu’Holly tente de dissiper cette angoisse inexplicable, son mari, Eric, part en hâte pour l’aéroport où il doit retrouver ses parents venus fêter Noël avec eux.

Très rapidement, les incidents s’enchaînent : un blizzard fulgurant se lève et interrompt progressivement toute possibilité de circulation automobile sur les routes environnantes.

Alors qu’Eric se retrouve bloqué à l’hôpital où il a dû conduire d’urgence ses parents, les autres invités se décommandent successivement. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana. Se met alors en place un huis clos hivernal au fil duquel le comportement de sa fille apparaît de plus en plus étrange et incohérent…

Avis : Holly se réveille avec un mauvais pressentiment, et un besoin viscéral d’écrire. Mais elle se rendort, et se réveille plus tard, bien tard pour le matin de Noël. Tatiana sa fille ne les a pas réveillé et Eric part en trombe à l’aéroport pour aller chercher ses parents. Les deux femmes se retrouvent donc seules ensemble et débutent alors un huis clos où la mère et la fille vont tantôt se disputer, et tantôt se réconcilier. Mais il est évident que le comportement de Tatiana est bizarre.

Au début j’ai pensé à une crise d’adolescence, Tatiana est très très chiante, elle a des réactions stupides. Mais en en apprenant plus sur Holly, sur son passé, sur l’adoption de Tatiana, je me suis dis que cette mère était légèrement malsaine. Qu’elle avait parfois des réactions étranges, des pensées étranges également. Et sa relation avec Tatiana devient au fur et à mesure venimeuse.

Si j’ai bien aimé cette histoire, ce huis clos, j’ai quand même trouvé qu’on tournait un peu en rond par moment. Je suis bien consciente que c’est pour faire monter la tension, la pression, mais certaines répétitions m’ont un peu agacé et par moment j’avais l’impression que l’autrice faisait exprès de ralentir les choses, pour ne pas donner d’informations trop vite, mais c’était fait d’une telle façon que ça m’agaçait parce que la réponse était évidente.

J’ai deviné à peu près les révélations avant qu’elles n’arrivent, et je n’ai pas bondis de surprise à la fin du livre. Ça reste néanmoins une lecture intéressante et prenante, l’autrice a une jolie plume et sait nous retenir au milieu du blizzard.

Le tableau en diamond painting que j’ai fais à côté (et qui n’est toujours toujours pas fini) :

59756769_649952575428898_4035376887059447808_n

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :