h1

Le journal de Mr Darcy, Amanda Grange

juin 24, 2017

Le-journal-de-Mr-DarcyRésumé : « La seule chose qui me hante alors que j’écris est le regard que je surpris de la part de Miss Elizabeth Bennet lorsque je fis remarquer qu’elle n’était pas assez belle pour me donner envie de danser. Si je ne savais pas que c’est impossible, je dirais qu’il était ironique. »
A travers la rédaction de son journal, Darcy nous dévoile le tréfonds de son âme. Déchiré entre les devoirs de l’honneur dus à son rang et ses sentiments naissants pour la charmante Elizabeth Bennet, il s’interdit de tomber amoureux.

Avis : Je ne suis pas partie avec de hautes espérances pour ce roman para-austenien qui se veut être un orgueil et préjugés du point de vue de Darcy. Mais, c’est à lire comme on lirait une fanfiction sur le sujet, et quand on lit cet oeuvre dans cette optique, sans s’attendre à du Jane Austen (évidemment), alors la lecture est plutôt agréable, et m’a bien plu au final.

Darcy nous relate les événements de son point de vue, comment il a vécu la trahison de Wickham, et son envie d’enlever sa sœur. Comment il a rencontré Lizzie, ses sentiments qui évoluent au fur et à mesure de leurs rencontres. C’était sympa de revivre toute l’histoire d’un autre point de vue et c’est ce qui m’a principalement plu, revoir tous les passages qui me font tant vibrer dans orgueil et préjugés. Je ne peux pas dire qu’ils m’ont autant fait vibrer dans cet oeuvre, mais j’étais contente de pouvoir les relire, les revivre, d’une autre façon. J’ai bien aimé me retrouver dans la tête de Darcy et voir l’évolution de ses pensés, son combat intérieur pour Lizzie. Même s’il insistait un peu trop souvent sur l’éclat des yeux de Lizzie (ce détail m’a plus amusé que dérangé je l’avoue).

Sans être du Jane Austen, l’autrice écrit plutôt bien (même si la traduction m’a paru un peu bancal), elle respecte le langage de l’époque. Elle reprend pas mal de passage de l’oeuvre original et y rajoute les commentaires de Darcy.
Contrairement à l’oeuvre originale, on y retrouve assez peu la critique de la société. Il s’agit vraiment que des pensés de Darcy sur les événements, ses sentiments. J’ai aimé le voir évoluer et changer. Et avoir son avis sur les Bennet, sur son ami Bingley, sur Caroline aussi. Ainsi que voir sa relation avec Georgiana.

La fin m’a tout de même paru un peu longue, certains détails m’ont un peu gêné, et j’ai commencé à m’ennuyer à la toute fin. Pour autant, j’ai passé un bon moment de lecture, j’étais contente de la faire et je mentirais si je disais que tout ça m’a déplu, car c’est le contraire. Je serais donc très contente de lire « le journal du colonel Brandon » de la même autrice.

Phrase post-itée : 
« Il n’est guère plaisant de se réveiller d’un rêve pour se trouver enfermé dans un cauchemar. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :