h1

L’attaque des céfoles, Sophie Séronie-Vivien

juin 11, 2017

1760378-gfRésumé : Fiona en a assez. Assez qu’à douze ans on la prenne pour un bébé. Comme si elle ne savait pas ce que cache une maman obligée d’arrêter de travailler et d’acheter une perruque ! Ses parents s’efforcent de lui faire croire que tout va bien. Mais loin de la rassurer, leur silence l’angoisse : Fiona a besoin de savoir et surtout elle veut comprendre. Alors, armée de tout son courage, elle envoie un mail à Margot, le cancérologue-écrivain. C’est le début d’une correspondance affectueuse et complice, parfois émaillée d’accidents de parcours…

Avis : Ce livre, tiré d’une histoire réellement arrivée à l’autrice, va nous parler du cancer et plus particulièrement apporter des réponses à une enfant sur le cancer. Mais aussi, en adulte que je suis, m’apporter des réponses. Comment parler du cancer aux enfants ? Se taire n’est-il pas pire que tenter de leur expliquer, même si le cancer ça fait peur et ça peut faire mal.

Fiona subit le silence de ses parents, et c’est un silence qui va l’angoisser, alors elle va tenter d’avoir les réponses en contactant une doctrice qui s’y connait. Entre Margot et Fiona va se nouer une relation autour des questions de Fiona. Une petite fille qui a un sacré caractère et qui va pas se laisser faire. J’ai beaucoup aimé voir ce que ressentait Margot de cet échange, car de son côté elle envoie des mails à un ami et confrère.

Le livre alterne la vie de Fiona et les échanges de mail. Des moments dans la vie de la gamine m’ont apporté les larmes aux yeux, on sent que la situation est difficile. Pas seulement pour les enfants, mais aussi pour les parents. Margot va aider Fiona à être moins angoissée par cette situation douloureuse.

C’est écrit tout en douceur, ça ne tombe pas dans le pathos, même si on sent toutes les peines et les peurs qu’engendre la maladie. J’ai beaucoup aimé ce livre, et je recommande à tous ceux qui veulent en apprendre plus sur le cancer, sur comment en parler aux enfants, leur expliquer quel est cette maladie qui peut toucher n’importe qui.

Le détail en plus : j’ai pu rencontrer l’autrice durant un salon de la jeunesse à Montauban, et c’était une rencontre vraiment sympa. Elle m’a beaucoup parlé de son livre et de ce qu’elle a vécu, c’est ce qui m’a donné envie de lire le livre. Et je n’ai pas de regret car c’était une très belle découverte.

La dédicace : 
19114398_10154752778614226_1972807779_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :