h1

Écarlate, Hillary Jordan

avril 28, 2017

51EEAmLafgL._SX210_Résumé : Coupable d’avortement afin de garder secrète une liaison interdite. À 26 ans, Hannah Payne est condamnée à être teinte en rouge, la couleur de son crime. Stigmatisée, mise au rebut d’une société américaine intolérante, victime d’un système judiciaire radical et de la haine des hommes, elle n’a plus qu’une seule issue : fuir à tout prix.

Avis : Ce livre est une dystopie qui va concerner les femmes. Et qui m’a beaucoup plu. Hannah a commis un crime selon la société, selon elle-même et sa famille, elle a avorté. Elle sera donc condamnée à devenir une Rouge, c’est à dire que sa peau sera teinté en rouge, afin que tous sachent qu’elle a commis un crime et puisse la rejeter comme il se doit.

Hannah va devoir s’en sortir d’une façon ou d’une autre, et par chance, elle est plus forte qu’elle ne le pense. Et elle ne sera pas seule.

Ce livre présente beaucoup de thématiques différentes, sans que ça ne paraisse surchargé. On parle de la culture du viol, d’IVG (et de comment une loi anti-IVG ne diminue pas le nombre d’avortement), de violence conjugale, d’adultère, de relation abusive, de torture mentale. Mais aussi d’amitié, d’amour, d’homosexualité. De féminisme, et ce ne sont pas que des femmes qui sont concernés par ça, il y a des hommes aussi. Le livre nous parle également de combat pour être soi-même, pour pouvoir vivre la vie que l’on désire, et pas celle qu’on nous obligé à vivre sous prétexte d’un Dieu tout puissant.
Le livre baigne dans la croyance de Dieu, la religion, une religion enfermante, jugeante, négative, et la croyance en Dieu évolue elle aussi au long du livre, et j’ai beaucoup aimé la façon dont l’autrice parlait des choses.

C’est un livre très féministe et ça se ressent, et c’est une lecture très agréable, quand bien même les thèmes abordés sont vraiment dur, et Hannah va devoir se battre contre une société bien pourrie et subir des choses affreuses. J’ai trouvé, néanmoins, que l’autrice prenait soin de son perso, et lui évitait le pire. Ce qui m’a soulagé, je dois l’avouer.

J’ai bien aimé l’histoire d’amour de Hannah, quand bien même, elle a réussi à m’agacer avec son Aidan, par moment. C’était une belle histoire, et cela montre, que les hommes sont aussi bloqués dans ces lois cruelles qui mettent au ban de la société les femmes jugées « mauvaises ».  Mais du coup, on voit également l’entraide qui se noue entre ceux qui se sentent concernés par l’injustice de ce pays et qui se battent pour que les choses soient différentes, meilleures.

C’était donc une très belle histoire, quand bien même ce qu’on y voit est difficile et peut faire mal. C’est toujours écrit avec beaucoup de douceur, j’ai trouvé, beaucoup de délicatesse. L’évolution de l’héroïne est hyper intéressante et voir qu’elle part bourrée de préjugés et qu’elle grandit petit à petit, fait du bien.

On ne peut nier une certaine inspiration de la servante écarlate (et sans doute de la lettre écarlate, mais je n’ai pas encore lu celui-ci), ce qui n’en fait pas une histoire copiée collée, bien au contraire. Elle apporte sa touche personnelle.

En bref, j’ai adoré, c’était une superbe lecture.

J’ai lu ce livre : pour le groupe FB : Une chambre à nous

Phrases post-itées : 
« Pourquoi une fille sans chemise est-elle impudique, alors qu’un garçon ne l’est pas ? »

« Des centaines de Chromes avaient tenté de passer à travers les mailles du filet et de tenir le plus longtemps possible pour arriver de l’autre côté. Pas un seul n’avait réussi. Il n’y avait pas d’autre côté »

« Elle était morte depuis un moment déjà et ne s’en était même pas aperçue. »

«  »Tiens, Simone, un scoop pour toi : les femmes sont comme les hommes, ce sont des êtres humains, et les lesbiennes, pareil. Vous aussi vous pouvez trahir. Et quand vous chiez, votre merde pue autant que n’importe quelle autre. » »

« Elle n’appartenait pas à Simone ni à personne. Elle n’appartenait qu’à elle-même. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :