h1

Les petites reines, Clémentine Beauvais

avril 23, 2017

Couv_Les-petites-reinesRésumé : On les a élues « Boudins de l’année » sur Facebook. Mais Mireille Laplanche et ses « boudinettes », Hakima et Astrid, n’ont pas l’intention de se lamenter sur leur sort !

Elles ont des mollets, des vélos, et elles comptent bien rallier Bourg-en-Bresse à Paris… Pour s’incruster à l’Elysée !
Place aux Petites Reines !

Avis : ça faisait longtemps que ce livre me donnait envie, et comme la plupart des gens, il m’a énormément plu. 

Ce livre sort un peu des sentiers battus, parce qu’il concerne trois héroïnes, elles sont considérées comme moches, et elles vont essayer de se battre contre cette élection injuste. 

Ce livre m’a fait hurler de rire dès les premières pages, le caractère de Mireille est sacrément rentre dedans. Elle est sarcastique, elle est intelligente et forte, et elle est bien décidée à ne pas se laisser atteindre. Préférant tourner ce concours de boudins en dérision. En rencontrant les autres boudins, l’idée d’aller en vélo à Paris va leur sauter à la face et elles vont, toutes les trois, tout mettre en oeuvre pour se rendre à l’Elysée, pour la fête du 14 juillet.

Accompagné du Soleil, le frère d’Hakima, elles vont se donner à fond dans cette aventure, grandir et changer. Ce qui, au début, n’était qu’un petit défi pour elles, un objectif, va prendre des ampleurs non prévu, la France va vouloir suivre leur péripétie.

Ce message met en avant la méchanceté qui peut s’installer dans un lycée, à cause d’une image diffusé par les médias d’une seule beauté possible. Quitte à ce que les filles se rendent malades pour ça. Et si elles ne collent pas à ce qu’on leur impose, c’est simple : c’est leur faute. Et pas du tout celle de le société.
J’ai aussi adoré comment l’autrice tournait en dérision les messages, et aussi comment elle mettait face à la gentillesse des gens rencontrés, les messages envoyé sur les réseaux sociaux et pleins de cruautés. Les gens se sentent invincibles derrière un écran, ils se permettent de dire des trucs méchants, qu’ils ne vont pas dire en face.

Les personnages sont hyper attachants, Mireille a un sacré caractère, elle fait un peu peur à ses deux amies mais toutes les trois se soutiennent et continuent leur périple, ensemble. C’était une histoire hyper drôle, mais aussi très touchante. J’ai adoré les trois « boudins » et Kader « le Soleil ». J’ai adoré Mireille surtout. J’ai adoré la critique de la société, et le courage de ces trois jeunes fille qui donnent envie de prendre un vélo et de se lancer dans l’aventure. 

La fin m’a tellement émue que j’en ai pleuré (mais c’est pas triste du tout, bien au contraire, je suis juste hyper sensible).

Mon ressenti :
giphytenor

Phrases post-itées : 
« Un œil chassieux, c’est un œil entartré de cette crotte blanche et gluante que les yeux secrètent. C’est un œil comme englué dans sa propre diarrhée oculaire. « 

« […] on n’a pas dû lui répéter assez souvent qu’elle était grossémoche. Alors que moi, c’est arrivé tellement de fois que désormais je m’en gausse. Ça glisse comme de l’eau sur des feuilles de lotus. »

« La grosse vache portait un tee-shirt trop serré, un jean trop serré, des chaussures trop serrées, elle débordait de ses fringues et du monde. »

« Astrid me pousse un peu et je pénètre dans l’appartement, en reprenant mon souffle, vu que je viens quand même de tomber amoureuse de l’astre du jour. »

« Le Soleil m’embrasse et je me rassois toute tintinnabulante, comme si j’avais pris un coup de marteau sur la cloche qui me sert de tête. »

« (Rubrique trucs et astuces de la vie, par Tata Mireille : prends les insultes qu’on te jette et fabrique-toi des chapeaux avec.) »

« On ressemble exactement à ce qu’on est : trois boudins habillés de robes de bal synthétiques et maquillés comme des voitures volées. »

« L’art, les émotions et la vie sont ce qui arrive quand les prévisions, les programmes et les prédictions échouent. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :