h1

Summerset Abbey tome 2 : Le printemps des débutantes, T.J Brown

juin 24, 2016

summerset-abbey-tome-2-le-printemps-des-debutantesRésumé : L’âge des possibles, c’est aussi celui des choix cruciaux et délicats. Les deux sœurs Buxton ne tardent pas à le découvrir. S’imposer professionnellement en tant que femme ou aimer l’homme de son choix, un défi pour ces jeunes femmes de l’Angleterre victorienne… Prudence s’est éloignée d’elles, résignée à mener une vie d’épouse modeste. Mais difficile d’oublier son passé… et son grand amour !

Avis : Je crois que ce tome 2 est encore meilleur et plus addictif que le premier. Sans doute parce que Victoria va faire face à l’injustice d’une société patriarcale et rentrer dans un monde qui défend la cause des femmes. C’était hyper intéressant de voir ce qu’essayait de faire les suffragettes, comment elles se battaient pour aider les femmes dans divers domaines. Les défendre contre les violences des hommes, les aider face à un monde d’homme, face à la pauvreté, à l’injustice faites aux femmes. J’aurais vraiment voulu que ce côté soit encore plus développé. Mais c’était déjà super intéressant.

Ce que je préfère dans ce livre c’est la façon dont les femmes vont se battre pour leur indépendance. Rowena évolue par rapport au tome précédent, elle est un peu moins placide et puis elle est amoureuse de Jon (et c’est réciproque). J’ai trouvé l’histoire très mignonne, mais surtout ce que j’adorais vraiment c’était voir Rowena apprendre à piloter. Je trouve que cela donne une réelle image de la prise de liberté, et franchement, je trouve ça terriblement géniale. J’ai aussi beaucoup aimé rencontrer la famille de Jon (sauf George son frère).

Prudence de son côté essaie d’être une épouse parfaite (mais surtout une ménagère en fait), et elle n’aime pas ça. Du tout. Elle se voit vivre avec son mari et ne lui servir que de ménagère toute sa vie, ça lui plait moyen. Mais Prudence, je trouve, se fond trop dans les conventions. Contrairement à Victoria qui se débat et Rowena qui essaie de transgresser aussi, Prudence suit « le bon petit chemin de la parfaite petite épouse » même si ça ne lui plait pas. Elle ment à son mari en plus (vive l’amour aha). J’aime bien Andrew même si « je ne veux pas vivre aux crochets de ma femme » m’a gonflé. En gros la femme peut, c’est même normal, mais l’homme a trop de fierté, ça me donne envie de les gifler. Mais à part ça, c’est quand même un bon personnage. 

Au niveau des romances, elles ne me satisfont pas plus que ça. Sauf l’histoire de Kit et Victoria. Parce que j’adore Kit, parce qu’ils m’ont fait vibrer. Mais surtout parce que Victoria refuse totalement de se marier, et ça c’est hyper agréable. Victoria est sans conteste mon personnage préféré, et son indépendance et son caractère me plaisent énormément. Certes elle est impulsive, mais franchement y a pire que d’utiliser cette impulsivité pour essayer d’aider les femmes.

Ce tome comporte pas mal de rebondissements. Encore une fois l’intrigue n’est pas très surprenante, mais j’ai quand même adoré ma lecture et le livre est assez addictif.

Phrase post-itée : 
« – J’ai la seule mère du royaume qui considère que le fait d’être gentille avec son fils est une tactique ! »

Mon avis sur : 
Le tome 1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :