h1

Summerset Abbey tome 1 : Les héritières, T.J Brown

juin 22, 2016

summerset-abbey-tome-1-les-heritieresRésumé : Londres, 1913. Prudence a grandi auprès de Rowena et Victoria, qu’elle considère comme ses sœurs, oubliant parfois qu’elle n’est que la fille de la préceptrice. À la mort de sir Philip, les deux orphelines sont recueillies par leur oncle au domaine de Summerset Abbey, mais pour rester avec elles, Prudence doit accepter de rejoindre le rang des domestiques. Alors que le monde moderne frappe à la porte du manoir, la jeune femme se retrouve face à son destin.

Avis : Il y a toujours un risque avec ce genre de livres, que l’époque soit mal décrite, qu’on tombe dans une histoire planplan cucul la praline, que ce soit mal écrit et pas intéressant, que les personnages soient chiants, etc.
En grande adepte de Jane Austen et des sœurs Brontë, je peux me montrer parfois difficile dans le genre, mais ce livre m’a conquise. Ce que j’ai préféré c’est l’ambiance et surtout les personnages, ces trois sœurs qui ont vécu une vie assez libre, avec un père qui leur a appris que les rangs ne signifiaient rien et que les femmes devraient avoir autant de droits que les hommes. Et qui doivent maintenant vivre avec un oncle et une tante très riches, qui ont les idées inverses. Les femmes doivent faire un beau mariage, les domestiques doivent tenir leur rang. Et c’est comme ça que Prudence, qui n’est pas réellement la sœur de sang de Victoria et Rowena, se retrouve être leur femme de chambre. 

L’ambiance n’est pas lourde, ça sent pas les drames à tous les coins, mais il y a quelques complots. En fait c’est surtout la tante et sa femme de chambre qui font des sales coups, pour que Prudence ait envie de partir et vite. Du coup, Prudence est mal traitée par les domestiques, elle subit une vie qu’elle n’a pas connu, et en plus ne se trouve pas d’amis parmi ces gens. Rowena commence par la traiter en domestique en plus, tandis qu’elle voit de moins en moins les deux sœurs.
Les événements s’enchaînent, et j’avoue que l’intrigue est assez grosse, il n’est pas si difficile de deviner les gros secrets familiaux, et je n’ai pas été surprise lors des découvertes, mais la lecture est tellement agréable que ça ne m’a pas dérangé, et j’avais hâte de savoir comment Prudence allait découvrir la vérité.

Mon personnage préféré dans cette histoire est sans conteste : Victoria. Des trois, c’est la plus libre, celle qui essaie de toutes ses forces de vivre la vie qu’elle entend vivre, même si elle est une femme et qu’elle doit tenir son rang. Rowena a fini par vraiment me gonfler en revanche, elle était trop placide, elle laissait trop les choses se faire et ne faisait que culpabiliser ensuite, avoir des regrets, au lieu de se battre pour les choses qu’elle veut. Elle n’essaie même pas, elle abandonne tout de suite et au bout d’un moment j’ai juste eu envie de la gifler pour qu’elle se bouge.
Prudence est celle qui découvre le plus vite que la vie est injuste, et que les conventions sociales l’enfermeront toujours dans une vie dont elle ne veut pas. Cependant elle se rend compte que son combat est vain face aux conventions. Elle essaie pourtant de se battre, de garder la tête haute, et elle sait que les sœurs sont là pour l’aider.

On se retrouve aussi avec quelques romances, que j’ai trouvé plutôt mignonne. Un peu facile (genre au premier regard c’est l’amour), mais assez bien écrite tout de même et puis choupi et douce.

La fin m’a foutu un choc, je l’ai vu comme une défaite. J’aurais voulu quelque chose de plus positif. Mais il y a deux autres tomes et j’espère qu’ils seront aussi bien et comme je me suis attachée, j’espère surtout que ça se terminera bien au final. Il y a également dans ce livre, un petit fond féministe qui m’a bien plu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :