h1

Le dernier ours, Charlotte Bousquet

décembre 21, 2015

le-dernier-ours,M98575Résumé : Karen fuit.
La jeune soigneuse n’a trouvé que cette solution pour sauver Anuri, le dernier ours blanc né libre, quand il a agressé un homme au NC Zoo et qu’elle a reçu l’ordre de l’abattre.
Karen fuit.
Elle a pris le volant d’un fourgon volé et installé l’ours à l’arrière. Afin de soustraire Anuri, son ami, son frère, aux expérimentations secrètes et à la tuerie programmée.
Karen fuit…

Avis : L’histoire se place dans un futur proche, au Groenland où les glaces fondent, où l’écosystème est attaqué par la pollution, et où le dernier ours né en liberté est dans un zoo. On se centre sur le Groenland, mais on remarque comme la terre est en danger à cause de l’humain, du profit et du pouvoir. Un scientifique est prêt à tout pour la gloire et l’argent, rien à faire des espèces en voie de disparition, rien à faire du dernier ours, tout ce qui l’intéresse lui c’est ses petites expériences, j’ai détesté Svendsen, c’est un sale type qui se croit tout permis juste parce qu’il a de l’argent.
Karen va devoir fuir avec Anuri (le dernier ours) car il a décidé de le faire piquer (il a attaqué des scientifiques). Avec l’aide de Lone (une jeune repris de justice) et Silva (qui a fuit la maison de correction), Karen va essayer de sauver Anuri à tout prix. Commence alors une traversée du Groenland, qui pourrait mieux se passer c’est sûr. Les chapitres commencent tous par un message, soit du journal télévisé (peu encourageant car parle beaucoup de la pollution, des marées noires…) ou du journal de Karen (qui cherche à vaincre ses angoisses).
C’est une histoire stressante, une course poursuite pour la survie de l’espèce, et les pages se tournent à une vitesse folle car le rythme est très soutenue et l’action est omniprésente.
Je me suis énormément attachée à Karen et à Anuri, leur lien est vraiment spécial, ils sont frère et sœur, même si elle est humaine et lui ours, ils se comprennent, ils se connaissent et se font confiance. Et ils s’aiment. C’était très très beau. J’ai aussi beaucoup aimé Lone et Silva, ils sont pas mal paumés mais essaient d’aider du mieux qu’ils peuvent, même si on sent qu’ils ne sont finalement que des adolescents.
La fin m’a achevé.
J’étais en colère, énervée. Et à la lecture de ce livre je voudrais pouvoir sauver les espèces en danger. C’est pas un livre où on en sort positif, c’est plutôt l’inverse. Notre terre est en danger et l’histoire le souligne, au travers de ce combat d’une humaine et d’un ours qui essaient de survivre contre le profit, l’esprit scientifique, la chasse, la cruauté humaine.
Enfin, une très bonne lecture mais qui m’a totalement déprimé. J’ai besoin d’un livre doudou maintenant.

La dédicace : 
WIN_20151221_230922

ColdWinterChallenge4_medium

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :