h1

Les mensonges de l’esprit, Frank Tallis

novembre 30, 2015

9782264042781 (1)Résumé : Vienne, 1903. Interrompu au milieu d’une valse, l’inspecteur Oskar Rheinhardt doit se rendre d’urgence à l’école militaire de Saint-Florian pour constater la mort, apparemment naturelle, d’un jeune cadet. D’étranges marques sur le corps du garçon poussent néanmoins l’inspecteur à poursuivre l’enquête et à faire appel à son ami, le psychiatre Max Liebermann, pour le seconder. Interprétations des rêves et tests de Rorschach, tous les nouveaux outils psychanalytiques leur seront utiles pour sonder les sombres secrets de cette école… Mais en ces temps troubles ou l’empire des Habsbourg est menacé par les nationalistes hongrois, Oskar doit se battre pour que l’enquête ne passe pas après les affaires d’État, et la vie amoureuse de Max va frôler dangereusement le monde de l’espionnage…

Avis : Ce fut une bonne lecture, mais j’ai trouvé ce tome en dessous des deux premiers. Pourtant l’histoire est intéressante, ça parle de harcèlement scolaire, limite soutenue par le directeur de l’école militaire. Il y a des passages vraiment durs, la façon dont certains garçons s’amusent à humilier d’autres garçons, simplement parce qu’ils ne sont pas riches, c’est absolument écœurant. J’aurais mieux aimé que l’histoire tourne autour de ça, mais on a le droit à cette histoire d’espionnage à côté et Liebermann qui est une vraie girouette, commence à se taper une femme, par dépit amoureux (il a vu miss Lydgate avec un autre homme). Bref cette histoire de cul était vraiment vraiment pas utile, l’histoire d’espionnage alourdissait aussi le récit, et je m’ennuyais dans ces moments. Par contre toute l’enquête autour de l’école était hyper intéressante, on se retrouvait face à un monde sombre. J’ai bien aimé comment les choses se résolvent, et découvrir le secret de ce mystère. C’était intéressant, et franchement je n’avais rien deviner, car l’auteur nous présentes pleins de fausses pistes. J’ai totalement détesté Wolf, et à mon sens il ne paye pas assez ses actes. Il s’en sort trop bien pour ce qu’il a fait. J’ai bien aimé Drexler par contre, je l’ai pas mal plains. J’ai quand même trouvé l’histoire assez triste pour ce qui se passe, et j’aurais aimé une meilleure réparation que celle là.
J’ai quand même apprécié ma lecture, la preuve j’ai dévoré ce troisième tome, mais en même temps je suis un peu déçue, je m’attendais à mieux, et pas mal de petits trucs m’ont embêtés, si bien que ce n’était pas une lecture si agréable que ça.
Néanmoins j’ai quand même très envie de lire la suite, en espérant retrouver l’engouement des premiers tomes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :