h1

Le portrait du mal, Graham Masterton

octobre 18, 2015

portrait du malRésumé :  Ils étaient prêts aux pires atrocités pour conserver l’éternelle jeunesse que leur conférait le portrait maléfique.
Un portrait de douze personnages au visage en décomposition… La toile est l’œuvre d’un certain Waldegrave, ami d’Oscar Wilde et passionné d’occultisme, mais elle est sans valeur et plutôt médiocre. Alors pourquoi la mystérieuse Cordelia Gray veut-elle à tout prix s’en emparer ? Quel est le secret du portrait ? Qui sont ces douze personnages ?
Vincent Pearson, l’actuel propriétaire du tableau, découvre un lien entre cette couvre démoniaque et une série de meurtres particulièrement abominables qui secouent depuis quelques mois la Nouvelle-Angleterre…

Avis : J’adore « le portrait de Dorian Gray » d’Oscar Wilde, et pour qui connait cette oeuvre, les liens sont très vites fait, on pourrait dire qu’il s’agit ici d’une réécriture horrifique de la célèbre oeuvre de Wilde. La famille Gray est une famille étrange, dès les premières pages on est plongé dans les atrocités qu’ils sont capables de commettre, en faisant la rencontre de Maurice Gray (puis plus tard de sa sœur Cordélia). L’histoire se met en place doucement, on va faire la rencontre de Vincent, un galeriste qui détient un étrange tableau de Waldegrave, celui-ci est en train de se détériorer mais il ne compte pas s’en débarrasser. On va également rencontrer Jack, un flic qui est sur une enquête assez affreuse. Des personnes sont retrouvés mortes avec la peau du corps arrachés. Les événements qui vont avoir lieu autour de Vincent, vont emmener Jack à le rencontrer et ensemble (avec d’autres personnages embarqués dans le bateau malgré eux), ils vont découvrir l’abominable vérité au sujet du tableau de Waldegrave et de la famille Gray. 
Bon, j’avoue que quand on connait Dorian Gray, on devine assez vite (voir tout de suite) la vérité, et c’est presque un peu dommage, j’ai trouvé que ça manquait d’un peu de révélations de fous. Il n’y a qu’à la fin où on apprends quelque chose à laquelle on ne s’attendait pas (en tout cas moi je l’avais pas vu venir). Ceci dit ça n’empêche pas que le livre est assez stressant et même terriblement gore par moment. Ça se lit bien, même si j’avais besoin de pause, parce que bon on s’inquiète pour les personnages, surtout que je me suis pas mal attachée à Vincent et Jack à dire vrai. Et franchement les Gray sont tellement maléfique, je me demandais comment ils allaient s’en sortir.
Vers la fin tout s’accélère, les choses deviennent incontrôlables, horribles, on se plonge de plus en plus dans une sorte de toile surnaturel, dont on se demande s’il sera possible pour les personnages de s’en sortir.
J’ai pas eu vraiment peur dans le sens où je n’ai pas frissonné et flippé, mais j’avoue que le livre m’a tout de même pas mal stressé, je m’inquiétais surtout du sort des personnages, parce que les Gray semblent intouchables et c’est doute ce qu’il y a de plus effrayant.
J’ai aimé la fin, plutôt amer finalement, et alors l’épilogue est monstrueusement géniale, une très très bonne idée, ça m’a fait ricaner.
Bref une bonne lecture, qui manque peut-être un peu de mystère, mais qui reste très intéressante, entraînante et prenante. Et si elle n’est pas totalement flippante, elle reste stressante bien comme il faut.

Phrases post-itées : 
« – Bradley est déjà dangereux lorsqu’il marche sur le trottoir. Vous ne croyez tout de même pas que je monterais dans une voiture lorsqu’il est au volant? »

« – Pas assez morts, voilà l’ennuie. Ils sont morts, mais pas assez. »

J’ai effectué cette lecture pour le Hallowctober.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :