h1

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’Univers, Benjamin Alire Saenz

juin 19, 2015

Aristote et DanteRésumé : Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais… C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

Avis : Vais-je trouver les mots pour vous parler de ce livre? Je viens de me relire la fin avant d’écrire ma chronique et j’ai refondu en larmes. Tellement que c’était beau, émouvant, et tout ce que vous voulez. Pas besoin de lire ma chronique, va acheter et lire ce livre et laissez moi causer toute seule de tout mon amour pour ce bijou. Pendant que tu es parti dans ta librairie la plus proche pour faire l’acquisition d’un livre merveilleux, moi je vais commencer à dire que je suis tombée amoureuse dès les premières lignes. Il y a de ces livres qui sont des vrais coups de foudres, dès la première page, on sait qu’on va se régaler, on sait qu’on va passer un tellement bon moment qu’on saura pas mettre les mots dessus. Et voilà, je n’y arrive pas, à mettre les mots dessus. Sur ce qu’apporte ce livre, sur comment il chamboule, touche. Sur Aristote et Dante qui n’ont rien en commun et qui se sont trouvés quand même et sont devenus amis. Aristote est un garçon qui parle pas beaucoup, qui comprends rien aux garçons, et rien aux filles, qui ne se comprend pas lui-même, qui a du mal à mettre les mots sur ce qu’il ressent, qui a du mal à dire les choses. Je me suis par moment tellement retrouvé en lui, que du coup il m’a encore plus touché. Dante est plus ouvert, il parle facilement de ses sentiments, il adore lire, et déteste les chaussures, il pleure facilement aussi, il est hyper touchant et Ari est attiré par sa douceur et se dit toujours que si Dante le connaissait vraiment, il ne l’aimerait plus. Ari manque énormément de confiance en lui, il ne s’aime pas beaucoup, il ne se rends pas compte d’à quel point il est chouette, et moi je les ai trouvé chouette tous les deux. Aristote et Dante. J’ai aimé leurs différences, j’ai aimé leurs façons de se parler, d’être ensemble. Ils m’ont déchiré le cœur plus d’une fois, sans même faire exprès, juste parce qu’ils sont touchants, parce qu’ils sont émouvants, parce que la vie c’est pas toujours facile, et l’adolescence encore moins, surtout quand on se découvre différent.
Cette histoire, c’est une histoire d’amitié, une histoire d’amour, de famille, de frères également, de solitude, d’adolescence. L’écriture est d’une simplicité toute poétique, composé d’énormément de dialogues qui se répondent tellement biens, qui fonctionnent à la perfection, chaque mot est à sa place en fait, pas de fausse note, c’est magnifique, ça se dévore et se déguste en même temps.
J’ai aimé les personnages, j’ai aimé les relations, les mots. J’ai aimé les réflexions d’Ari, il est trop marrant et trop touchant en même temps. J’ai ris et j’avais les larmes aux yeux à la fois. C’était triste, mélancolique et aussi tellement drôle. J’ai envie de me le relire, de retrouver les personnages, j’ai envie de me remettre dans la tête d’Ari, de le voir évoluer, grandir. J’ai envie de revoir Dante. Leurs parents. J’ai envie de chercher comme Ari, ce qui est arrivé à son frère.
Ohlala j’ai envie d’oublier ce livre pour pouvoir me le relire une nouvelle première fois. 
J’ai envie de me l’acheter en VO pour avoir une raison de me le relire. 
J’ai déjà relu la fin quatre fois. 
Coup de cœur, coup de poing, coup à l’âme, je ne sais pas, ce livre c’est le genre de livre qu’on n’oublie jamais. C’est le genre de livre où on remercie à genoux la maison d’édition qui l’a traduite et publié, puis la traductrice, puis la personne qui l’a édité en premier lieu. C’est le genre de livre où je veux rencontrer l’auteur et lui dire « merci je vous aime ». Un auteur qui a un message subliminal dans son nom « Alire ». Ouais. A lire.
Qu’est ce que je peux dire d’autre? C’était magnifique, c’était merveilleux. C’était à ce point que je voulais me le réserver pour des moments où j’étais sûre de pouvoir être bien installé, bien dans mon livre, où je savais que j’allais pouvoir le dévorer en toute tranquillité. Je me suis bouffée la quasi totalité du livre en une soirée et je sais que je ne pouvais pas aller me coucher tant que je ne l’avais pas fini. Et j’ai pleuré à la fin, et j’ai mal dormi cette nuit tellement j’y ai repensé. Je ne sais plus quoi lire maintenant (ouais je disais que j’avais jamais fais de book chépaquoigover, et ben en fait si peut-être).

Je suis amoureuse de ce livre. tumblr_inline_mi4cuoWSYX1qz4rgp

Phrases post-itées : 
Et j’en ai post-ité pleins pleins…

« – Tu pourrais dire bonjour. 
– Je pourrais. 
– Bon. Au moins tu es sorti de ton lit.
– J’ai dû y réfléchir un bon moment. »

« Le problème, c’est que ma vie était l’idée de quelqu’un d’autre. »

« Un type qui me proposait de m’apprendre à nager ? Il ne devait vraiment pas avoir de vie. Deux losers ensemble? Ouh ! On allait se marrer ! »

« Peut-être que c’était ça mon problème, peut-être que je n’étais pas un vrai garçon. J’étais un imposteur. »

« – Tu n’as pas de hobbies?
– Si. J’adore fixer les murs blancs. »

« – Rien. C’est juste que la plupart des personnes intelligentes sont des cons. »

« Je me suis dit que l’une de mes fonctions dans la vie était de rire aux blagues de Dante. »

« Ça devait être sympa d’être l’air. A la fois nécessaire et invisible. »

« Je me demandais ce que ça faisait de tenir quelqu’un par la main. Je parie qu’on trouve tous les mystères de l’univers dans la main de quelqu’un. »

« Parfois, il suffit de dire la vérité. Les gens ne vous croient pas et ils vous fichent la paix. »

Publicités

5 commentaires

  1. pour la libraire la plus proche, je vais avoir du mal la nôtre ferme


    • bah tu vas à auchan


      • ce n’est pas une librairie berk


  2. Avec tant d’avis positifs, faut vraiment que je l’achète… Tu as fini de me convaincre, il sera dans ma PAL le mois prochain 🙂


    • En espérant qu’il t’apporte ce qu’il m’a apporté 🙂



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :