h1

Coeur de démon, Claude Neix

mai 5, 2015

coeur de démonRésumé : Cet homme-là devrait être un prince. Ce n’est qu’un guerrier.
Beau, intrépide, ombrageux – et gay –-, le capitaine Eiki Leifsen s’est acquis une  réputation de combattant redoutable.
Mais aujourd’hui, les ombres fugitives qui hantent le palais d’Ishmaar ont le couteau aussi aiguisé que les pires ennemis qu’on rencontre aux frontières de l’empire. Les arcanes somptueux et sordides de la cité réservent à Leifsen des aventures à l’amertume éternelle.
Et pourtant, au fond du chaos, de la terreur, de la douleur se niche parfois le plus inattendu, le plus désirable, le plus merveilleux des dangers : l’amour.

Avis : j’ai vraiment passé un très bon moment avec ce livre. A dire vrai je l’ai dévoré, et ne pouvait m’arrêter de tourner les pages. On est tout de suite pris dans l’histoire, mêlant amour et intrigue policière. J’ai adoré car c’est pleins de mystères, et parce qu’on se fait rouler dans la farine, si bien qu’on finit par ne plus savoir à qui faire confiance. On se fait pas mal balader et j’adore ça parce qu’il n’est pas évident de tout de suite deviner le coupable et pourtant on a quelques indices. Il y a des retournements de situation, de l’action, et des sentiments, c’est donc impossible de s’ennuyer en lisant. C’est même très prenant. J’ai bien aimé Eiki, c’est un personnage qui paraît fort aux premiers abords mais qui cache en fait une certaine fragilité, il se trouve aussi souvent incapable de contrôler sa colère. J’ai apprécié en apprendre plus sur son passé, sur ses souffrances et sa douleur qui ont pu le rendre ainsi. Les gens ont pas mal de préjugés à son sujet parce qu’il vient d’un autre pays, et franchement ça prouve juste à quel point les gens peuvent être stupides et se reposent sur leurs préjugés pour juger les gens au lieu d’apprendre à les connaître. Bylon Akila va être différent, et j’avoue que j’ai beaucoup aimé le charisme de ce personnage. Prince, les gens le respectent trop et il n’arrive pas à se faire de véritables amis, une condition finalement peu enviable malgré son statut. La relation qu’il va nouer avec Eiki est douce et belle, j’ai aimé la façon dont ils se parlaient, se lançant des piques et se taquinant, mais en même temps devenant amis et commençant à s’apprécier plus que de raisons. C’était très prenant, j’avais chaque fois envie de les voir interagir plus, j’ai adoré. J’aurais même voulu que cette phase d’amitié-séduction dure plus longtemps parce que c’est toujours ce que je préfère dans une histoire. Après le livre est assez court et il y avait aussi un risque de tourner en rond. L’histoire d’amour se mêle très bien à l’intrigue, les deux ne se font pas de l’ombre et c’est agréable.
Certains passages m’ont vraiment rendu triste, le livre est rempli de pas mal d’émotions. On s’attache a certains personnages comme Vindravan, un enfant adopté par Eiki et que j’ai trouvé adorable, ainsi qu’a Thraco qui a prit Eiki sous son aile et qui veut l’aider.
Pourtant j’aurais quelques petits reproches à faire à ce livre, qui ont un brin gêné ma lecture. Je savais déjà avant de le commencer qu’il y avait deux scènes de sexes donc je m’y étais préparé, malgré cela ça ne m’a pas plus plu que ça. Je le répète assez mais j’apprécie la subtilité, alors en général ce genre de scènes me laissent froide, je n’y trouve aucun intérêt particulier, alors j’ai un peu lu ces passages en diagonales sans m’y arrêter. J’aurais également apprécié que la fin soit moins tranchante. J’aurais aimé voir un peu plus de la relation de Eiki et Bylon. Là j’ai trouvé que ça se terminait d’un coup, un peu trop vite à mon goût (il faut dire que j’avais envie de continuer de lire le livre moi !).
Ça reste tout de même une vraiment très bonne lecture.

La dédicace de l’auteur :
WIN_20150505_125156

Publicités

2 commentaires

  1. Merci pour cette jolie chronique très compète ^__- J’espère que les autres livres des chroniques d’Ishmaar vous plairont tout autant ! Amitiés. Claude Neix


    • Je l’espère aussi, il faut que je me les procure 🙂



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :