h1

A l’école des Pages du Roy-Soleil tome 1 : Sabotages en série à Versailles, Arthur Ténor

octobre 31, 2014

Sabotages à versaillesRésumé :
A l’école des pages du Roy-Soleil, on ne s’ennuie jamais ! Et pour cause : les pages de Sa Majesté vivent dans le palais le plus somptueux du monde, au coeur des intrigues de la Cour et au plus près de complots machiavéliques.

Jean de Courçon est doublement privilégié : il est un des élèves de la prestigieuse école des pages de Louis XIV et affecté à la chambre du roi. Mais cela ne lui suffit pas ! Il affronte tous les dangers, tente de résoudre des énigmes et, si possible, de susciter l’affection de Prunelle, cette adorable jardinière. Mais le jour ou quelqu’un en veut aux fontaines de Sa Majesté, Jean entraîne Prunelle dans une aventure qui s’avérera plus périlleuse que prévu.

Avis : Un livre que j’ai dévoré en un rien de temps, très court, très facile à lire et plutôt passionnant. Jean de Courçon est un garçon un peu farfelue, qui adore inventer des choses, mettre son nez dans les embrouilles et passer du temps avec Prunelle la petite jardinière (dont il est amoureux). C’est un personnage assez tête brûlée mais que j’ai plutôt apprécié, même si parfois il fonçait tête baissée dans les ennuis. L’histoire est plutôt sympa, puisqu’il s’agit d’une enquête au sujet de sabotages qui ont lieu sur les fontaines du Roi Louis XIV. Jean va se retrouver à jouer aux espions pour découvrir le coupable. Aidé par ses deux amis, Prunelle et Camille (un autre Page). Même s’il n’est pas si difficile de deviner le coupable, j’ai trouvé quand même que c’était bien mené et qu’on croise quelques fausses pistes qui sont là pour nous embrouiller. J’avoue que j’étais hyper intriguée, que j’avais envie d’en savoir plus et que les pages se tournaient avec une facilité pas croyable. Si Louis XIV est un roi que je n’aime guère, ici on le voit assez peu, mais on sent bien l’ambiance de la vie à la cours et on en apprends plus sur cette époque (comment la cours assistait au lever du Roi, à son repas, etc.). On voit aussi à peu près comment se passait la vie d’un Page, même si les informations sont plutôt survolées et que Jean prends pas mal de libertés vis à vis de sa fonction.
J’ai vraiment passé un super moment, c’était tout mignon, une scène a été quand même assez dur, mais ça reste un livre léger et très intéressant, avec des personnages haut en couleur (surtout Jean et Prunelle), et qui nous donnes envie de les suivre dans leurs aventures.

Phrase post-itée : 
« Jean approuva de la tête, se disant qu’il n’y avait rien de mieux que la vérité pour cacher la vérité. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :