h1

Celui que tu cherches, Amanda Kyle Williams

août 18, 2014

Celui que tu cherchesRésumé : Keye Street, ex-profileuse du FBI devenue enquêtrice privée, n’a pas perdu le goût du danger. Quand un tueur en série sème la terreur à Atlanta, le chef de la police fait appel à elle. Face à un inconnu qui assassine et mutile sauvagement ses victimes avant d’annoncer ses crimes par lettre aux médias, Keye, munie de son Glock 10 mm et de son intelligence, se lance dans une chasse à l’homme infernale. Mais très vite, de chasseur, elle devient gibier. Arrivera-t-elle à trouver le meurtrier avant qu’il ne la trouve ?

Avis : tout d’abord merci aux éditions le livre de poche pour l’envoie de ce livre. Un livre que j’ai beaucoup apprécié, de part son histoire et l’héroïne. Tout est raconté du point de vue de Keye et elle ne manque pas d’humour, j’ai beaucoup ri lors de ma lecture malgré les passages noirs et glauques – n’oublions pas qu’il est question ici d’un tueur en série.
Les relations de Keye m’ont beaucoup plus, j’ai adoré Rauser le flic qui va lui demander son aide, qui est son meilleur ami et avec qui elle passe beaucoup de temps, j’ai vraiment aimé comment ils étaient l’un avec l’autre, comment ils se cherchaient tous les deux sans jamais franchir le pas. C’était trop mignon. J’ai aussi bien aimé Neil le geek pirate qui aide Keye dans son travail de détective. Ainsi que Diane, sa meilleure amie depuis qu’elles ont six ans. Des personnages aussi intéressants et travaillé, avec chacun leur personnalité et une relation intéressante, sont vraiment un plus pour l’histoire. Ca m’a énormément plu.
L’histoire en elle-même peut paraître assez banale au premier abord, c’est ce dont j’avais peur en commençant ma lecture. Un tueur en série tue et on doit le retrouver. Exact, mais ça reste très original. Pour plusieurs raisons. La première c’est qu’on a parfois le point de vue du tueur en série, soit en direct, soit indirectement au travers de son blog où il décrit ce qu’il fait au victime avec un réel plaisir. Il adresse également des lettres aux enquêteurs pour se moquer d’eux et montrer sa supériorité. Je n’ai pas aimé Alpha (le nom que lui donne la presse), trop sûr de lui, mais j’avoue qu’il me faisait froid dans le dos. J’ai eu vraiment peur pour la vie de Keye. Ensuite ce que j’ai trouvé original c’est que Keye en tant que détective privé doit résoudre d’autres enquêtes et c’était assez bien de la voir courir un peu partout pour donner des citations à comparaître, ou aller arrêter quelqu’un. Au début j’étais un peu mitigé face à cela, mais au final je me suis prise au jeu et je voulais bien d’autres petites enquêtes de sa part. L’histoire de la vache m’a vraiment mit le sourire jusqu’aux oreilles, j’ai totalement adoré. Enfin, la fin m’a poignardé, parce que je ne m’attendais pas du tout du tout du tout à ça, j’avais vaguement formulé l’hypothèse à un moment en me disant « non ça ne peut pas être ça », et je suis complètement tombée dans le panneau. Puis de révélations, en révélations, l’une d’entre elle m’a brisé le cœur, j’avais presque les larmes aux yeux très franchement. D’ailleurs la toute fin a réussi à me faire pleurer finalement, sans doute à cause de l’émotion.
Un autre point que j’ai apprécié, c’est la description de l’alcoolisme de Keye, c’était très réaliste, très dur aussi, elle a arrêté de boire mais n’est pas guéri pour autant, la tentation d’« un seul petit verre » est très très forte, et elle doit faire beaucoup d’efforts pour ne pas replonger. On a envie de la soutenir et de lui envoyer des encouragements. Heureusement ses amis veillent sur elle et Keye est une femme assez forte. 
J’ai donc passé un très bon moment avec ce livre, une lecture très agréable que je ne regrette pas et que je conseille

Phrase post-itée : 
« Il était… Il était comme ma roue de secours. Je n’avais jamais envisagé que quiconque puisse se pointer et mettre ça en péril. Sinon, bien sûr, j’aurais levé la patte et fait pipi partout sur lui. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :