h1

Terre-Dragon tome 1 : le souffle des pierres, Erik L’Homme

août 11, 2014

Terre-Dragon tome 1Résumé : Sur un territoire déchiré par les vents vivent d’étranges tribus soumises au règne d’un invisible roi-dragon. Le jour où Aegir, l’enfant à la peau d’ours, échappe aux guerriers qui le gardent en cage, le destin du royaume bascule. Traqué sans relâche, Aegir croise la route de Sheylis, une apprentie sorcière chassée de son village. Un sortilège puissant va bientôt unir les deux adolescents contre leur volonté.

Sortie prévue le : 18 août 2014

Avis : Merci à Gallimard Jeunesse pour l’envoie de ce livre.
J’ai tout simplement adoré ce livre, j’ai aimé l’histoire que j’ai trouvé assez originale et sympathique, j’ai aimé les personnages, l’écriture, l’humour, et l’ambiance. J’ai aimé le fait que l’on visite plusieurs points de vue, ce qui permet de créer du suspens, d’en savoir plus sur chaque personne, que ce soit ceux que l’on considère comme les héros, ou les autres.
L’histoire tourne autour d’un enfant : Aegir, qui réussit à s’enfuir de la cage dans laquelle les Naattfarir le tiennent prisonnier. Il va rencontrer, lors de sa fuite Sheylis, qui tout comme lui, est en fuite. Une brève rencontre qui va les lier, malgré leur séparation rapide.
Plus tard Aegir va rencontrer Doom, un scalde (ou du moins un adolescent qui rêverait d’être scalde mais qui joue du luth comme un manche), il a un sale caractère mais est super attachant, et Doom va décider d’aider Aegir. Ils vont croiser Gaan, un vieux sorcier aveugle que j’ai adoré par sa sagesse et sa répartie, il va guider les deux jeunes. J’ai bien aimé cette équipe, les trois sont touchants à leur manière, ils forment un groupe éclectique mais soudé, chacun va apporter quelque chose, sa force, sa ruse, sa musique, sa magie, peu importe, s’ils n’avaient pas été ensemble, leur aventure se serait vite terminée.
J’ai aussi beaucoup aimé Sheylis, c’est une héroïne rusée et forte, qui ne se laisse pas abattre peu importe les épreuves qu’elle va vivre.
On voit aussi les points de vue des prêtres du Crâne, ce qui donne une autre idée sur eux, soit ils sont totalement fanatiques, soit ils savent quelque chose qui n’est pas bon pour la suite du monde. On a également la vision d’un Naattfarir et de sa rechercher pour retrouver Aegir. Ce ne sont pas des personnages auxquels je me suis particulièrement attachée, mais ils sont intéressants pour l’histoire.
J’ai adoré les pointes d’humour tout au long du livre, qui m’ont fait sourire et m’ont amusé, parfois ils étaient bienvenus quand les moments étaient inquiétants. En rapport justement avec cet humour, j’adorais la relation entre Gaan et Doom, c’était assez drôle de les voir s’asticoter comme ça.
L’histoire est très bien raconté, on ne s’ennuie pas une seule seconde, les événements s’enchaînent.
Bien sûr des fois c’est un peu rapide ou trop facile, mais c’est de la fantasy jeunesse et moi ça ne m’a pas dérangé, je savais dans quoi je m’embarquais en ouvrant ce livre.
Arrivé à la fin, je n’ai eu qu’une envie : avoir la suite. Hélas je ne l’ai pas et je le regrette, j’ai hâte de savoir la suite de cette histoire et en savoir plus sur Aegir surtout.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :