h1

La rédemption de Tessa, Sylvain Desvaux

juillet 20, 2014

la rédemption de tessaRésumé : Oubliez les vampires romantiques, invincibles et végétariens, propriétaires de somptueuses maisons victoriennes !

Oubliez le dandy de la nuit aux canines pointues, à la cape de velours et à l’âme tourmentée !

Découvrez maintenant les soiffards qui s’assument en tant que monstres, hantent les caves des HLM, ne respectent aucun code moral, et font de la mort un jeu. Leurs rêves les hantent à tout jamais. Ils ont bradé leur âme contre la vie éternelle et l’horreur du quotidien.

Découvrez Tessa, une fille de la nuit, qui hésite encore à jeter son humanité aux orties.

Mais, à la fin de l’histoire, posez-vous une question : le monstre est-il bien celui qui le paraît ?

Avis : Merci aux éditions L’ivre-Book et au Coeur de l’Imaginarium pour ce partenariat.
Il s’agit ici d’une nouvelle qui parle de vampires. Mais pas des vampires comme on peut le voir dernièrement. Non, ici les vampires sont plutôt violents, ils peuvent tuer des humains pour se nourrir, et cela sans regret. Des vampires qui ne sortent pas le jour, mais qui sont également touchés par la lune – et l’explication est très bien donnée. Une mythologie assez intéressante, où les vampires vivent en clan et cherche à nourrir tout le clan quand ils prennent du sang, et où on va découvrir le personnage de Tessa, une vampire d’à peine cent ans, qui a inventé un moyen de prélever le sang sans que ça ne se remarque.

            Que dire de cette nouvelle ? Je me suis ennuyée ferme en la lisant. J’ai trouvé qu’on savait trop vite qui était Tessa, que l’histoire avançait peu, les retours en arrière sur la vie de Tessa ne m’ont pas tellement intéressé, et si les passages gores apportent de l’action, je n’y ai pas trouvé tellement d’intérêt. J’ai trouvé ça assez exagéré à dire vrai, certes Tessa est une vampire, elle ne va pas faire dans la dentelle, mais j’ai eu quand même l’impression que c’était assez forcé.

            Il y a un peu de suspens, apporté par les nombreux retours en arrière sur la vie de Tessa, mais également sur quelque chose qu’elle va vivre lors de sa soirée baby sitting et qui va doucement prendre son sens à la toute fin de l’histoire, c’est intéressant parce que ça donne envie de continuer le récit. On va se demander ce qu’elle a pu vivre qui l’a conduite à devenir vampire et ce qu’elle ressent à propos de cela. Et puis l’événement qui va se dérouler lors de sa soirée va nous questionner, nous donner envie d’en savoir plus sur les événements et nous conduire jusqu’à la fin pour la révélation.

            Néanmoins j’étais trop ennuyée par le récit pour vraiment m’attacher à cette part de suspens, cela n’a guère réanimé mon intérêt pour la nouvelle.  

Je n’ai pas tellement apprécié le personnage de Tessa, elle se pose beaucoup de questions sur sa condition de vampire, sur le fait qu’elle n’a pas de regret de tuer des humain, elle repense à sa vie d’avant, à Sven (celui qui l’a transformé), à ce qu’on ressent en tant que vampire. C’est à travers elle qu’on découvre la mythologie, et même si certaines choses étaient originales, j’ai trouvé Tessa en elle-même plutôt ennuyante et un peu plate. Elle se remet en question mais m’a parfois donné l’impression de se contredire elle-même. C’est un personnage qui ne sait pas ce qu’elle veut vraiment et je n’ai pas réussi à m’attacher à elle. Mélanie m’a beaucoup plus plu, à sa façon de parler et d’être. C’est un deuxième personnage qui arrive bien plus tard dans le récit, une vampire violente et froide, mais qui parle avec humour et semble prendre les choses avec désinvolture. J’ai trouvé qu’elle apportait un peu de légèreté dans le récit et même si elle a peu de considération pour la vie des autres, je l’ai trouvé plus franche et moins ennuyante que Tessa, du coup elle a réussi à m’apporter un mince sourire, sans pour autant me réconcilier totalement avec le récit.

                        Certaines choses restent tout de même appréciables, le suspens déjà mentionné, la fin qui est assez noire et m’a bien plu par son côté « remise en question », mais ça ne m’a pas suffit pour totalement apprécier cette histoire. Je suis restée en dehors de cette nouvelle, je m’attendais à plus d’horreur ou à ce que le gore soit mieux utilisé. Ou bien à ce que Tessa ne révèle pas aussi vite ses intentions, qu’on puisse s’interroger sur elle, sur qui elle et ce qu’elle veut.

            En bref, une lecture que j’ai trouvé plutôt ennuyante, où je n’ai su ni m’attacher au personnage principal, pas plus qu’à l’histoire. Dommage.

Publicités

2 commentaires

  1. Merci de cette critique honnête et ma foi bien argumentée !
    Gageons que je saurai vous plaire un peu plus au travers d’autres écrits. C’est mon souhait en tous les cas.
    Vous avez en effet très bien cerné le personnage de Tessa, qui est à une phase « charnière » de son existence.
    Merci de votre lecture et de votre attention !


    • J’espère pouvoir lire d’autres écrits et mieux les apprécier :), je n’aime pas rester sur un avis comme celui-ci.
      Je suis sûre que d’autres auront lu votre histoire et l’ont aimé plus que moi !
      Et merci de votre commentaire.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :