h1

Le Repentir, Laurent Bettoni

juin 20, 2014

le repentirRésumé : Dernier week-end de juin. Par un message téléphonique, Alice Laroche prévient son mari, Stéphane, qu’elle a décidé de le quitter et qu’elle passe deux jours avec un autre homme. Elle lui promet aussi qu’ils auront une explication lorsqu’elle reviendra pour emporter ses affaires. Mais Alice ne rentrera jamais de cette escapade amoureuse. Elle disparaît purement et simplement de la surface de la Terre. Les mois s’écoulent. Lassé par l’inefficacité de la police, Stéphane Laroche débarque au Quai des Orfèvres pour faire un esclandre. La Crime se résout alors à mettre sur le coup Noé Mancini, dont c’est la première mission, et dont les méthodes d’analyste comportementale sont loin de remporter l’unanimité dans l’équipe. Alors que Mancini explore le passé d’Alice, Laroche, lui, recherche l’amant de sa femme. Ce duo inexpérimenté peut-il s’en sortir, et à quel prix, dans ce jeu de pistes, d’abord divergentes puis qui finiront par se croiser, quelque part entre l’enfer et… l’enfer ?

Avis : un grand merci à Babelio masse critique pour l’envoie de ce livre.
J’ai passé un très bon moment avec cette lecture pour plusieurs raisons. J’ai vraiment aimé l’histoire, les histoires même devrais-je dire, puisqu’en cherchant Alice, sa femme, le mari et les policiers vont découvrir son passé, un passé vraiment horrible et Noé va être lancé dans une première enquête. Mais l’histoire ne s’arrête pas là et finalement Noé va devoir continuer à fouiller si elle veut retrouver la femme de Stéphane. C’est très prenant, beaucoup de suspens, on grince des dents aussi à cause de la lâcheté de la justice et de leurs magouilles. On espère également, on espère que l’enquête va continuer, que Stéphane va retrouver Alice. Enfin bref on a du mal à lâcher ce livre et les pages se tournent toutes seules.
Ce que j’ai aussi beaucoup aimé ce sont les personnages. Stéphane malgré ses erreurs est un homme très attachant, il veut se battre pour retrouver Alice coûte que coûte et je l’ai beaucoup aimé. C’est quelqu’un de plutôt gentil finalement. J’ai aussi adoré Noé, c’est une flic atypique, mais très humaine. Elle essaie vraiment d’aider et fait au mieux son boulot – même si « Salkon » son supérieur lui met des bâtons dans les roues (lui je l’ai détesté par contre), et puis elle a un sacré caractère, elle se laisse pas marcher dessus. La famille de Noé est super également, j’ai beaucoup aimé les petits moments où on les voit ensemble. La relation que Noé va entretenir avec Stéphane va dépasser le cadre de l’enquête mais c’est plutôt sympa, ils vont se serrer les coudes.
J’ai aussi bien aimé les collègues de Noé (à part Salkon), Seb et son patron Bourdieu qui la soutienne le plus possible.
L’écriture, mêlant les points de vue à la première personne de Noé et de Stéphane, est très sympa, douce, belle, on s’imaginait vraiment les scènes, c’était même parfois limite poétique, ça se lisait tout seul et très franchement c’est un gros plus au livre car le style est très coulant, très agréable.
La fin également m’a beaucoup plu, encore une fois très sympa, tout en douceur finalement, elle m’a beaucoup ému. Ce livre est un thriller et il se passe des choses vraiment malsaines et pourtant j’ai trouvé qu’il y avait une certaine humanité à l’intérieur et j’ai été hyper touché par certains passages et personnages.
En bref, une très bonne lecture, je suis ravie d’avoir pu lire ce livre et j’en garderai un très bon souvenir.

En plus : j’adore la couverture elle est très belle, et l’objet livre est très agréable au toucher et à la lecture.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :