h1

L’Homme qui aimait les nuages, Paul Halter

juin 13, 2014

L-homme-Qui-Aimait-Les-NuagesRésumé : Il est des hommes passionnés de sport, de voitures, ou de chevaux. Mark Reeder, lui, aime les nuages. Il suit leur course, voyage au gré du vent, visitant beautés et curiosités de la campagne anglaise. Ce matin-là, son errance l’entraîne vers Pickering, petit village paisible… en apparence. Car on raconte que les habitants de son manoir disparaissent les jours de tempête et que la jeune Stella, qui y a grandi, aurait le pouvoir de se rendre invisible et de prédire l’avenir… Fasciné par ces mystères et intrigué par sa rencontre avec la jeune femme, Mark Reeder décide de visiter le fameux manoir…

Seuls le docteur Twist et l’inspecteur Hurst dénouent les intrigues surnaturelles avec un tel réalisme…

Avis : J’ai tout simplement adoré cette lecture. Un policier pleins de mystères, où le surnaturel nous fait douter de la réalité et où l’on se pose des milliers de questions, tandis que les réponses sont donnés aux comptes goûtes (ou à la toute fin pour certaines). Stella semble avoir d’étranges pouvoirs et voilà qu’elle prédit la mort de personnes du village et que ça arrive vraiment. Il n’en faut pas plus pour que l’inspecteur Hurst se lance sur l’affaire accompagné du docteur Twist. Ces deux personnages sont excellents, ils travaillent ensemble et se complètent bien sans avoir rien en commun pourtant. Hurst se met facilement en colère, il a un sale caractère et ses interrogatoires peuvent se montrer assez « brutaux » (dans le sens où il s’énerve et crie, pas dans le sens où il frappe), malgré cela je l’ai trouvé attachant, il est complètement perdu dans cette affaire mais fait de son mieux pour comprendre et essayer de protéger les gens. Twist au contraire est très calme, il semble toujours un peu perdu dans ses pensés et dans les nuages (justement), et il m’a beaucoup plu. Stella par contre m’a complètement déplu, je me suis tout de suite méfiée d’elle, aussi naïve soit elle, je n’avais pas du tout confiance en elle. J’ai bien aimé Mark Reeder par contre, son côté tête en l’air m’a beaucoup plu, il était assez mignon et j’aime bien les rêveurs.
J’adore comme tout est emmêlé dans cette histoire, les mystères se croisent et les cachotteries de certains n’aident pas à démêler l’intrigue. Du coup on peut faire pleins de suppositions, et j’en ai fais pas mal – dont l’une d’elle était la bonne mais je n’y avais pas vraiment cru sur le coup.
J’aime ce genre d’histoire où on nous fait tourner en bourrique, où on cherche à comprendre le surnaturel – et à prouver que finalement il y a une explication rationnelle.
Je trouve qu’en plus c’est bien écrit, j’aime beaucoup la façon dont l’histoire est racontée, d’abord vécu par Mark Reeder, ensuite Hurst et Twist vont prendre le relais, et on s’imagine tout avec facilité. Je voyais bien le petit village avec ses mystères et ses cachotteries, ses falaises abrupts et ses dangers. Et je pouvais presque entendre le vent également.
J’ai trouvé le dénouement intelligent et l’épilogue plutôt mignon.
Une histoire très agréable donc, qui se lit à toute vitesse car on veut savoir le fin mot de l’affaire.
Ça me donne vraiment envie de me faire tous les livres de cet auteur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :