h1

Les Apparences, Gillian Flynn

juin 3, 2014

Les apparencesRésumé : Amy et Nick forment en apparence un couple modèle. Victimes de la crise financière, ils ont quitté Manhattan pour s’installer dans le Missouri. Un jour, Amy disparaît et leur maison est saccagée. L’enquête policière prend vite une tournure inattendue : petits secrets entre époux et trahisons sans importance de la vie conjugale font de Nick le suspect idéal. Alors qu’il essaie lui aussi de retrouver Amy, il découvre qu’elle dissimulait beaucoup de choses, certaines sans gravité, d’autres plus inquiétantes. Après Sur ma peau et Les Lieux sombres, Gillian Flynn nous offre une véritable symphonie paranoïaque, dont l’intensité suscite une angoisse quasi inédite dans le monde du thriller.

Avis : Tout d’abord merci aux éditions le livre de poche pour l’envoie de ce livre, même si en fait je l’avais déjà dans ma PAL, au moins ça m’a forcé à le lire plus vite et tant mieux !
Ce livre c’est de la bombe nucléaire tout simplement. J’ai littéralement adoré, et à la fin je jubilais comme une gamine tellement c’est terrible ! J’avais jamais lu un thriller pareil où on s’attache aux personnages les plus détestables sans même s’en apercevoir, ni être capable de l’expliquer. Où on est baladé dès le début de l’histoire, où les rebondissements ne manque pas et où on se demande où on va aller ensuite, ce que l’auteur nous réserve. Une histoire où chaque détail compte, où on nous parle de ceci et de cela, comme si c’était banal, mais plus tard va en fait resservir à l’histoire et ça c’est simplement génial. Il faut faire attention à ce qu’on nous dit, aux éléments du décors, et rester attentif tout au long de la lecture. L’histoire est raconté par deux voix. Celle de Nick, le mari, dont la femme a disparu un beau matin et qui raconte ce qu’il vit, ce qu’il a vécu avec elle, ce qu’il pense, ce qu’il fait pour essayer de la retrouver, ce qui le touche ou pas. Je l’ai trouvé énervant dès le début, détestable presque, j’étais persuadée qu’il avait fait le coup et je n’en démordais pas (je ne vous dis pas si j’ai eu tort ou raison, vous verrez bien). De l’autre on a Amy, son journal, où elle parle de sa rencontre avec Nick, de ce qu’elle ressentait pour lui,  de la façon dont il la traitait, et j’ai eu immédiatement de l’empathie pour cette femme. Et puis petit à petit au fur à mesure de l’histoire j’ai réussi à m’attacher à Nick et ai un peu détesté Amy (juste un peu, parce que franchement j’y peux rien elle est géniale et sur certaines choses on a le même avis, elle est terrible). Puis mon avis à zigzagué, un coup je les aime, un coup je les déteste, et je me suis laissée transporter par l’histoire. Encore un chapitre, encore un chapitre, avec toute la difficulté du monde d’éteindre la lumière et de dormir. Le matin en me levant je reprenais l’histoire avec plaisir. C’est entraînant, on ne s’ennuie jamais, bourré de suspens, on ne voit pas du tout les presque 700 pages passer.
L’histoire est hyper originale, la fin est une apothéose, les personnages sont super bien travaillés et facile à imaginer. On baigne littéralement dans la folie dans ce livre, et franchement j’ai adoré ça. Moi qui aime être surprise, je n’ai pas du tout été déçue avec ce livre. Je l’ai tellement aimé que je voudrais ne pas l’avoir lu pour pouvoir le redécouvrir, parce que qu’est ce que j’ai pris mon pied c’est clair !
En bref ? Je le recommande !

Phrase post-itée : 
« Pub pour des tampons, du détergent, des serviettes hygiéniques, de l’Ajax. On croirait que tout ce que font les femmes, c’est nettoyer et saigner. »

Le petit plus :  je songe à faire gagner un de mes exemplaires (puisque du coup j’en ai deux) à quelqu’un dans un concours pour fêter le troisième anniversaire de mon blog. J’aimerais savoir si ça vous intéresses? (Que je le fasse pas pour rien…)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :