h1

Contes des Royaumes tome 1 : Poison, Sarah Pinborough

mai 6, 2014

poisonRésumé :  Rappelez-vous l’innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d’amour sincère…

… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu’elle n’a jamais été révélée…

Avis : Dès les premières lignes j’ai été plongée dans l’histoire et si je n’avais pas été aussi fatiguée hier soir, j’aurais très très certainement dévoré ce livre d’une traite. Autant le dire j’ai adoré. L’histoire de Blanche-Neige revisité d’une façon beaucoup plus ironique, méchante et drôle également. Lilith, la méchante belle-mère est plus fragile et malheureuse que dans le conte que l’on connait bien. Elle m’a beaucoup plu, certes elle est méchante, mais ce sont les circonstances qui l’on emmené à être ce qu’elle est, sa condition de femme et son malheur. Elle n’est pas du tout fade, elle a une raison pour être ce qu’elle est, et je l’ai beaucoup apprécié finalement.
Blanche-Neige est très différente de la princesse fragile et niaise que l’on peut imaginer. Certes, elle a un côté fleur bleue, elle est d’une gentillesse à toute épreuve et essaie de voir le meilleur en chacun. Si elle a parfois la larme un peu facile, elle m’a quand même beaucoup plu.
Ce sont toutes les deux des femmes qui se veulent libre dans un monde conditionné par les hommes, et qui essaie de vivre leur vie mais de manière différente. Là où l’une plonge dans la sorcellerie, l’autre se fiche des convenances et monte à cheval comme un homme et boit la bière des nains.
L’histoire en elle-même suit à peu près le même chemin que le conte, une méchante belle-mère, un chasseur, Blanche-Neige, des nains qui adorent leur princesse. Et en même temps le livre prend son propre chemin, construit ses propres personnages et sort un peu des sentiers battus, en montrant une histoire drôle, bourrée d’ironie et presque cruelle (mais n’oublions pas que le conte original lui-même est cruel !).
Il y a des livres comme ça, où dès les premières lignes on sait qu’on va aimer, et ce livre en fait partie c’est sûr. Le style est très moderne pour un conte, on retrouve des vulgarités, des mariages ratés, des hommes qu’on entend pisser et qui ont du mal à se contrôler face aux femmes, et des seins qui se pressent contre les torses, mais en même temps ça reste plutôt léger, ça ne plonge pas dans le grossier non plus, c’est agréable à lire.
D’autres personnages de contes font leur apparition, comme Aladdin – et il est très loin de l’Aladdin que l’on connait bien – ou la vieille sorcière d’Hansel et Gretel. 
Et que dire de la fin? J’ai éclaté de rire, on ne la voit pas venir celle là, et elle est vraiment génialissime, très très bien pensée en plus. Glauque à souhait, c’est une très bonne fin pour ce conte.
En bref ? Une histoire qui reprend le conte original mais y ajoute sa part d’ironie et ses personnages qui sont différents de ce que l’on aurait pu attendre d’eux, avec un final grandiose et laisse avec la seule envie de se jeter sur la suite.

Phrase post-itée : 
« – Elle n’est pas malheureuse, murmura Rêveur. Elle est méchante, point final. 
– Et bien, c’est peut-être le malheur qui rend les gens méchants. »

Un mot sur l’objet livre : 
Il est tout simplement sublime. La couverture est très belle, brillante et représente assez bien l’histoire. En plus elle est cartonnée et c’est assez rare dans les livres en France de nos jours pour être soulignée !
Les illustrations à l’intérieur sont très très belles aussi. Et en plus l’histoire elle est aussi est super chouette.

WP_20140505_005 WP_20140505_002

L’anecdote : après avoir fini ce tome, j’ai couru acheté le deuxième et je vais sûrement le commencer tout de suite.

La couverture VO (que je trouve très belle aussi) :
poison-cover

Un petit mot en plus (avec spoil) (surligner pour voir) :
[spoil on] Le prince est un incroyable misogyne c’est hallucinant, il a tous les défauts possibles et inimaginables que l’on peut rencontrer chez un abruti macho. Il a couché avec pleins de femmes différentes, mais pour lui sa femme doit être vierge. Il ne supporte pas qu’elle soit plus forte et plus douée que lui. Il s’imagine déjà la trompant quand elle serait plus âgée. Il pense plus à la pétrir qu’à l’aimer. Il veut la posséder mais ne l’aime pas réellement. En plus il est lâche et méchant, s’il y a un personnage que j’ai détesté dans ce livre, c’est bien lui. [spoil off]

Binôme + défi : 
Les défis lectures 2014 binome20

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :