h1

Vague de chaleur, Richard Castle

avril 4, 2014

vague de chaleurRésumé : Le corps d’un magnat de l’immobilier est découvert au pied de son immeuble de Manhattan. Visiblement, quelqu’un lui a donné un coup de pouce pour qu’il fasse le grand saut… Dans le même temps, sa ravissante épouse au passé obscur échappe de justesse à une agression.

Dans la fournaise new-yorkaise, les esprits s’échauffent, les passions se déchaînent. Un autre meurtre entraîne la police dans le monde opaque de l’immobilier, des paris, de l’argent douteux. Un univers où le secret et le silence font la loi.

Mais Nikki Heat est là pour mettre de l’ordre dans cette sale affaire. Malgré la présence imposée d’un journaliste fort encombrant (mais charmant), l’enquêtrice de choc va découvrir un à un tous les secrets du mort, un flambeur et joli coeur qui ne manquait pas d’ennemis. Des secrets que pas mal de monde aurait préféré oublier…

Avis : Avant de lire ce livre, j’avais vu plusieurs chronique à son sujet et je savais que je ne devais pas m’attendre à grand chose de sa part. Du coup je suis partie avec cette idée et heureusement parce qu’effectivement il n’est pas terrible. J’ai tout de même passé un bon moment, mais j’y reviendrai plus tard.
Ce livre est mal écrit, autant le dire, il n’y a pas du tout d’effort de style, et c’était quand même pas terrible. Les dialogues s’enchaînent mais au final on ne sait même plus qui parle et c’est déroutant. L’enquête est vite menée, se déroule plutôt facilement, quasiment pas d’hésitation, et Nikki réussit toujours à faire ce qu’elle veut (elle en a de la chance si tous les policiers étaient comme ça, les malfaiteurs seraient vraiment mal). C’est décrit comme un thriller, moi j’appelle plutôt ça un policier (et assez mauvais en plus). Le suspens est tout de même au rendez-vous, j’avoue que je ne savais pas qui était le coupable et même si j’avais imaginé ça je ne m’y étais pas arrêté, néanmoins il y a quand même pas mal de choses plutôt téléphoné, les événements arrivent presque trop vites, et y a pas mal de clichés.
Les personnages sont des copiés collés de ceux de la série, toutefois cela n’est pas dérangeant parce qu’on retrouve l’ambiance de Castle et c’est quelque chose que j’ai plutôt apprécié. Les dialogues sont plutôt délirants et amusants, même si j’avoue que par moment je n’y comprenais plus rien, comme s’il manquait des phrases ou je ne sais pas trop. Mais c’est en partit pour cette raison que j’ai passé un bon moment, je me suis pas mal marrée en lisant et c’était pas désagréable.
Bon c’est pas la lecture du siècle ça c’est sûr, je ne me procurerai pas la suite (je vois pas trop l’intérêt), c’était trop brouillon, pas tellement intéressant, par moment même plutôt lourd. D’accord, j’ai bien ris, mais ça ne suffit pas pour qu’un livre me plaise, et si la résolution de l’enquête est assez intéressante, ce n’était pas non plus « ohlalala j’en revieeeeens pas ».
La seule chose sympa c’est de retrouver les personnages et l’ambiance de la série (même s’ils ne portent pas les mêmes prénoms), et donc ça m’a rappelé Castle (faudrait que je mate la suite un jour).

Lu avec Drosselmeyer : 
140404-113401

En plus : c’est Celines qui m’a choisi ce livre pour le binôme de Mars (oui je suis en retard), je lui avais choisi : Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson, mais elle n’a pas pu le lire.

Challenges : 
52_liv10 binome14

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :