h1

Citrus County, John Brandon

mars 7, 2014

9782253175995-TRésumé : Dans la banlieue américaine de Citrus County, on est certes en Floride, mais bien loin des palmiers et des paillettes de Disneyland. Dans ce no man’s land digne d’un film des frères Coen, la vie est tout sauf douce : les adultes ne jouent pas leur rôle, les professeurs ne donnent plus l’exemple et l’air empeste le marécage. Alors comment ne pas déraper lorsqu’on découvre l’amour pour la première fois et qu’on est un adolescent élevé par un oncle malveillant dans une ferme à moitié insalubre ? John Brandon, d’ores et déjà comparé à Richard Ford, est la nouvelle voix du roman noir américain, une voix qui émerge de ses tripes et qui sublime la violence la plus insoutenable, tout en réduisant le rêve américain en miettes. Une grande claque littéraire.

Avis : Merci aux éditions le livre de poche pour l’envoie de ce livre. Je suis particulièrement déçue par cette histoire, autant dire que je n’ai même pas du tout aimé, et en ressortant de ma lecture j’ai juste eu l’impression d’avoir perdu mon temps. C’est assez bien écrit, c’est à la troisième personne du singulier mais le récit se focalise sur trois personnages. Toby, Shelby et M. Hibma. De mon côté j’ai trouvé difficile de rentrer dans l’histoire, car le ton était très détaché, les personnages très peu attachant. Citrus County est le genre d’endroit où on n’a pas envie de vivre, mais je pense aussi que les protagonistes étaient tellement en décalage par rapport aux autres personnes que cela en fait un monde désagréable.
Ni Toby, ni Shelby, ni même M. Hibma ne sont particulièrement attachants, je les ai trouvé chiant en fait, à la rigueur le professeur était un peu drôle par moment mais ils étaient tout à fait inintéressants, je ne les ai pas vraiment aimé, ni détesté. L’histoire tourne donc autour de ces trois là et elle est absolument ennuyante, il ne se passe rien. Toby va faire un truc au début – je ne dis pas quoi – et ensuite et bien ça tourne en rond et j’ai attendu qu’il arrive quelque chose mais rien du tout. Jusqu’à la fin c’est le vide, du blablatage. On ne fait qu’être dans la tête des personnages et j’avoue que j’en ai vite eu marre de leurs pensés. Je ne comprenais pas du tout l’intérêt de tout ça, ni même où on allait. La fin aurait pu me faire hurler tellement elle est à l’image de ce livre, lente et plate. J’avais presque envie qu’un truc horrible arrive juste pour que ça bouge, mais bon. Je n’ai pas tellement aimé le dénouement, c’est censé être touchant mais ça ne m’a pas touché, les derniers mots m’ont fait rouler des yeux, j’avais envie de dire « quoi tout ça pour ça? »
J’ai pas accroché à l’humour noir non plus, et franchement je ne sais pas du tout quel est le but de ce livre, mais je n’ai pas aimé. J’avais plus que hâte que ça se termine. Je ne vois pas en quoi c’est un policier d’ailleurs, l’enquête est abandonnée presque immédiatement et est menée par des gens qui m’ont paru plus qu’incompétents et idiots.
En bref, un livre qui tourne en rond, avec une intrigue inexistante, des personnages tarés mais fades, un endroit remplis de gens complètement stupides et inintéressants, une fin aussi chiante que le reste. J’ai détesté.

Mon ressenti :
grump

Challenge :
52_liv10 couleu10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :