h1

L’horloge vivante, Philippe Roy

février 28, 2014

horloge-vivante1Résumé : Ce qu’il voulait, c’était une semaine de repos après des années de travail, le succès, la folie. Mais Pierre n’est pas en vacances depuis deux minutes qu’on lui vole son horloge-guillotine, le temps se détraque, le monde devient fou et, dans l’ombre, un crime horrible est commis. Saura-t-il réparer à temps l’Horloge vivante?

Avis : Merci au forum Have a Break, Have a Book pour ce partenariat, ainsi que les éditions Les Chemins Obscurs.
Il s’agit ici d’une nouvelle fantastique plutôt surprenante et que j’ai totalement adoré. Je n’ai fais que très peu attention au style, mais il est fluide, l’auteur écrit très bien, ce n’est pas lourd du tout, sauf peut-être au début.
Et justement le début m’a laissé un peu perplexe, en effet j’ai éprouvé des difficultés à entrer dans l’histoire, il y avait trop de retour en arrière et je ne saisissais pas où voulait en venir l’auteur. Je trouvais qu’à cause de cela l’histoire était ralenti, n’avançait pas. Il s’agissait en fait là des bases de cette histoire, il fallait en savoir un minimum sur Pierre et Jason pour mieux comprendre la suite, et très vite je me suis retrouvée emportée par la nouvelle.
Le petit côté fantastique est un vrai plus selon moi et étonnamment je me suis attachée à Nevermore, cette horloge au son unique, première création de Pierre et qui est au cœur de cette histoire. Je pense que sans elle, la nouvelle aurait été pleine de suspens mais il aurait manqué ce petit côté un peu stressant et magique qui fait que j’ai totalement adhéré. Le fantastique se met quasiment immédiatement en place et est présent tout au long de l’histoire.
J’avais deviné une partie de l’intrigue. Je ne pense pas que c’était aussi évident, elle était bien développée, néanmoins les suppositions que j’avais faites étaient les bonnes.Toutefois cela n’a pas gâché ma lecture et j’avais hâte de mieux comprendre toutes les ficelles de cette histoire.
Au niveau des personnages, je ne me suis guère attachée à eux. Ni Pierre, ni Jason, ni Diane. Ils sont biens construits, ont chacun une personnalité différente et décrite, mais c’est justement leur personnalité qui ne m’a pas tellement plus.
Finalement c’est Nevermore que j’ai préféré – bien qu’il s’agisse d’une horloge. Les personnages sont là pour servir l’intrigue, mais s’attacher à eux a en définitive assez peu d’importance.
La fin m’a énormément plu, très ouverte, elle permet au lecteur de se faire sa propre idée pour la suite.

Le petit plus : l’auteur a proposé une autre fin, elle m’a tout autant plu d’ailleurs et je l’ai trouvé tout aussi ouverte que la première. Elle permet simplement de voir le point de vue de l’autre personnage concerné.

Challenge : 
52_liv10

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :