h1

L’épreuve tome 1 : le labyrinthe, James Dashner

janvier 7, 2014

9782266200127-0Résumé : Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier… Il se retrouve entouré d’adolescents dans un lieu étrange, à l’ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d’acier. Chaque nuit, le plan en est modifié.

Thomas comprend qu’une terrible épreuve les attend tous. Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire…

Avis : cette chronique va être plus une éloge du livre qu’autre chose tellement j’ai adoré et je le trouve génial. Il n’y a rien que je n’ai pas aimé dans ce livre. J’adore même la couverture qui est très représentative de l’histoire alors ça commençait plutôt bien.
L’histoire tourne autour de Thomas, elle commence avec lui en tout cas, et ce sont ses pensés surtout que l’on a tout au long du livre. Thomas ne se souvient de rien quand son histoire commence et c’est plutôt bien, parce qu’on est aussi paumé que lui, on apprend les choses en même temps que lui. Avec lui on a envie d’obtenir les réponses et nous aussi on ressent sa frustration de pas tout savoir, de pas tout comprendre, de pas se souvenir. Ça permet vraiment de mettre l’univers en place au compte goutte, de donner des révélations au fur à mesure mais pas trop, et de créer un sacré bon suspens. Si bien qu’on s’enfile les pages sans les voir passer. L’histoire de par son ambiance frissonnante, de par ses mystères, sa magie aussi également me faisait penser un peu à l’ambiance de Jumanji (un film que j’ai vu 14 millions de fois étant gosse !) Sans en dire trop, l’histoire est très prenante, super originale, un brin fantastique, elle est surprenante également et est bourré de rebondissements. Rien n’est gagné, rien n’est donné non plus. Durant ma lecture j’ai ris, et si je n’ai pas pleuré j’avais quand même les larmes aux yeux par moment, je me suis montrée en colère, j’ai flippé, j’ai stressé. J’étais tellement à fond dans ce livre que j’en ai rêvé la nuit. Bref il vous prend tout entier et ne laisse pas indemne.
Au niveau des personnages je les ai trouvé franchement super attachants pour la plupart. Je suis tout simplement dingue de Thomas, il m’a énormément plu, j’ai adoré son caractère et il y a eut un nombre impressionnant de fois où j’avais juste envie de le prendre dans mes bras comme un doudou. J’ai adoré Chuck, ce gosse est excellent malgré son côté saoulant. J’ai adoré Newt et sa relation avec Thomas, j’ai adoré Minho même son côté lunatique, j’ai adoré Alby même s’il était grognon et parfois assez trash, j’ai adoré (oui ça fait beaucoup d’adoré) Poêle-à-frire et je voulais goûter à sa cuisine. J’ai détesté Gally, mais en même temps je voulais mieux le comprendre. Pour la fille… J’ignore à quoi m’attendre avec elle, mais franchement je crois que je l’ai adoré aussi, tout simplement. Les personnages ont tous leur caractère, leur façon de penser, de vivre, et j’espère en apprendre plus sur eux au fil des tomes.
L’écriture est plutôt simple, mais elle est addictive et fait de ce livre un véritable page turner en plus de tout le reste. Une fois qu’on le commence, c’est hyper dur de s’arrêter tout simplement. On en veut plus, on veut savoir, et encore un chapitre… Et on arrive à la fin et là…
Ah j’ai trouvé la fin aussi génialissime que le reste. Je pense que j’avais quand même compris, mais en même temps ça ne m’a pas dérangé, et c’était trop super et quand même surprenant – triste également. On a qu’une envie c’est de se jeter sur le prochain tome, en savoir toujours plus, voir ce que vont faire les personnages, ce qui va leur arriver.  Et j’ai le deuxième tome, donc début février je pense que je vais le dévorer (et sûrement attendre le trois avec une impatience démesurée).

Mon ressenti : 
homer
banh-bao-smiley-046

Anecdote : j’avais ce livre depuis très très très longtemps dans ma Wish List, mais ce qui m’a réellement poussé à l’acheter c’est le fait que Dylan O’Brien joue dans le film le rôle de Thomas. Si bien que j’imaginais Thomas et bien… Comme ça :

Dylan-OBrien-as-Thomas-Maze-Runner1

Ce type me rend tout simplement dingue, alors franchement j’ai trop trop hâte de voir comment il incarne le rôle de Thomas (je trouve d’ailleurs que ça lui va trop bien) !

Challenges : 
52_liv10Les défis lectures 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :