h1

Struck by lightning, Chris Colfer

décembre 31, 2013

struck10
Il s’agit d’une lecture commune avec club de lecture ! La dernière de l’année.

struck by lightningRésumé : The Carson Phillips Journal follows the story of outcast high school senior Carson Phillips, who
blackmails the most popular students in his school into contributing to his literary journal to bolster his college application; his goal in life is to get into Northwestern and eventually become the editor of The New Yorker. At once laugh-out-loud funny, deliciously dark, and remarkably smart, Struck By Lightning unearths the dirt that lies just below the surface of high school. At a time when bullying torments so many young people today, this unique and important novel sheds light with humor and wit on an issue that deeply resonates with countless teens and readers.

Avis : J’ai déjà lu ce livre en VF, je pourrais vous dire combien je l’adore, combien je suis attachée à Carson, combien il m’a fait mourir de rire, mais il s’agirait de mon avis sur le livre en VF. Maintenant je l’ai lu en VO. Pourquoi? Parce que je me mets tout doucement (à la vitesse d’un escargot dans le coma) à la VO, pour pouvoir lire des livres en VO. Donc j’ai choisi celui-ci car il me paraissait simple, je l’avais adoré, et j’avais lu la VF.
Qu’en ais-je pensé? C’était très dur à lire pour moi, toujours à devoir cherche les mots, et les oublier ensuite, parfois Carson fait des jeux de mots et ce n’est pas toujours compréhensible pour moi en tout cas. Je dois dire que parfois c’était même l’enfer à lire, certains paragraphes restaient très obscurs pour moi et heureusement je connaissais la VF. Néanmoins, j’ai aimé. L’histoire, Carson, et réussir par moment à lire certains trucs et les comprendre sans avoir besoin de regarder mille fois dans le dicos.
J’ai adoré Carson, c’est un personnage qu’on pourrait qualifier de « peste » (je ne vois pas comment dire au masculin), il n’a qu’une idée en tête c’est quitter Clover et la fin justifiant les moyens… Il lui arrive de se comporter très mal. Pourtant, malgré son ironie, ses sarcasmes, son cynisme, il est un personnage que je trouve attachant, parce que tout ceci n’est finalement qu’une sorte d’armure qu’il a battit pour survivre à Clover. A ses parents et surtout à sa mère. On ne peut pas dire qu’il ait la vie facile, mais il choisit d’avoir un rêve et de s’y accrocher coûte que coûte, quitte à mépriser les autres. Il paraît drôle, mais plusieurs fois cette armure s’effrite, surtout quand il est en contact avec sa grand-mère où on se rend compte que c’est un type adorable, et un peu triste. En VO il m’a fait moins rire parce que parfois j’avais du mal à saisir ce qu’il disait, du coup il m’a aussi paru plus fragile parce que je voyais moins son masque de cynisme, on dira. Et je ne l’aime que bien plus. J’adore Malerie, et j’adore aussi les autres personnages parce qu’encore une fois on découvre qu’ils ne sont pas que des clichés comme on pourrait le croire au premier abord.
J’adore ce livre, l’humour qui s’en dégage mais aussi la mélancolie, la grand-mère de Carson est géniale, mais ses parents sont bancals. La fin m’a fait chialer (contrairement à la VF qui m’a fait mourir de rire, allez savoir pourquoi). Et j’espère être capable un jour de le reprendre en VO et de mieux le comprendre !
Une très bonne lecture – même si difficile – et je ne regrette pas.

En plus : si vous voulez lire ma critique du livre VF c’est ICI.
Mon avis sur le film c’est LA.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :