h1

Hate List, Jennifer Brown

décembre 14, 2013

fhj1010

Lecture commune sur club de lecture.

hate listRésumé : C’est moi qui ai eu l’idée de la liste.
Je n’ai jamais voulu que quelqu’un meure.
Est-ce qu’un jour on me pardonnera ?

C’est ce que pense Valérie, effondrée après un drame inexplicable survenu au lycée. Son petit ami, Nick, a ouvert le feu dans la cafétéria, visant un à un tous les élèves de la liste. Cette fameuse liste qu’ils ont écrite pour s’amuser et où figurent ceux qui étaient odieux, lâches, méprisants dans l’établissement. Maintenant, ils sont blessés ou morts. Et Nick s’est suicidé, emportant son secret pour toujours. Mais Valérie elle, est toujours là, enfermée dans une bulle de questions sans réponses. Jusqu’au matin, où elle se lève et quitte sa chambre pour retourner au lycée…

Avis : Parfois quand on est ado on a des idées stupides, c’est un peu ça l’idée de Val, se sentir mieux en écrivant la liste de la haine, mettre en vrac tout ce qui l’énerve, tout ce qu’elle déteste, l’écrire un peu comme pour l’exorciser je dirais. Elle était loin de penser que Nick l’utiliserait pour commettre un massacre dans son lycée puis de se suicider ensuite. Alors tout le monde (ou presque est persuadée que tout est de sa faute, oubliant sans doute qu’on a tous au moins une fois détesté quelqu’un au point de vouloir au moins lui casser la figure). Je savais qu’en lisant ce livre je pleurerais, mais j’étais loin de me douter qu’à la deuxième page j’aurais la gorge nouée et qu’à la dix-huitième j’aurais les larmes aux yeux. Ce livre m’a vraiment fait chialer, sans doute parce qu’on ressent vraiment la peine de Val, cette façon qu’elle a de quand même aimer Nick malgré tout, de se souvenir de tout ce qu’elle a vécu avec lui, et cette façon dont le monde entier semble la détester et lui en vouloir (bon surtout elle-même). J’en ai un peu voulu à ses parents et même à ses amis, parce que c’est à peine si elle a le bénéfice du doute, elle est coupable, elle a écrit la liste, point. Ça m’a énervé, mais j’étais vraiment du côté de Val. Je l’ai trouvé forte, et quand elle se sentait etouffer, je me sentais étouffer avec elle, je ressentais tout ce qu’elle ressentait et donc je ne pouvais m’empêcher de la soutenir et de chialer. C’est vraiment très bien écrit franchement. Au niveau des personnages, j’ai beaucoup apprécié Jessica et le petit frère de Val, par contre j’ai eu beaucoup de mal avec les parents de Val, j’ai tout simplement détesté son père, son comportement et ses paroles envers sa fille, j’avais envie de le baffer, et sa mère m’agaçait fortement et des fois elle disait des trucs… Vraiment blessant. Pas étonnant que Val ait du mal à s’en sortir si elle se reçoit ça en pleine tronche. J’ai adoré son psy, Hieler est un type vraiment bien, il est à l’écoute, il est super aidant. L’histoire en elle-même c’est surtout une histoire d’acceptation, de reconstruction aussi, pas seulement pour l’héroïne mais pour tous ceux qui ont vécu le drame, les victimes comme les autres. C’est aussi un sujet qui touche beaucoup les Etats Unis, et d’ailleurs si on écrit souvent sur le massacre en lui-même et la raison pour laquelle il a eut lieu, c’est vrai qu’on parle assez peu de comment c’est après, du coup cette histoire est différente. En tout cas j’ai vraiment adoré ce livre, il m’a remué, touché, bouleversé. Et la fin m’a refait pleuré ! C’était super beau !

Phrase post-itée :
« De quoi aurais-je parlé avec eux? Ils avaient passé l’été à poursuivre leur petite vie. J’avais passé le mien à essayer de reconstruire la mienne. »

Un autre livre sur ce genre de sujet (et qui est génial aussi, mais plus adulte) : 
Il-faut-quon-parle-de-Kévin

Challenge : 
Lecure commune

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :