h1

Chinoises, Xinran

novembre 10, 2013

chinoisesRésumé : Un dicton chinois prétend que «dans chaque famille il y a un livre qu’il vaut mieux ne pas lire à haute voix».

Une femme a rompu le silence. Durant huit années, Xinran a présenté chaque nuit à la radio chinoise une émission au cours de laquelle elle invitait des femmes à parler d’elles-mêmes, questionnant sans tabou ce que signifie être une femme aujourd’hui en Chine. Elle a rencontré des centaines d’entre elles. Avec compassion elle les a écoutées se raconter et lui confier leurs secrets enfouis au plus profond d’elles-mêmes.

Epouses de hauts dirigeants du Parti ou paysannes du fin fond de la Chine, elles disent leurs souffrances incroyables : mariages forcés, viols, familles décimées, pauvreté ou folie… Mais elles parlent aussi d’amour. Elles disent aussi comment, en dépit des épreuves, en dépit du chaos politique, elles chérissent et nourrissent ce qui leur reste.

Ce livre bouleversant – somme d’un travail de nombreuses années – a modifié le regard de Xinran et changera peut-être le nôtre à l’égard de la Chine et des femmes chinoises en particulier.

Avis : J’avais choisi ce livre un peu au pif pour mon challenge ABC, le résumé me disait bien mais je ne savais pas à quoi m’attendre. D’ailleurs au début je n’avais pas compris qu’il s’agissait d’histoire vraie, ni même que l’auteur était une femme, c’est pour dire. Et finalement le hasard fait parfois bien les choses, car je ressors de ce livre complètement bouleversée. Les histoires de ces femmes m’ont foutu des frissons, m’ont retourné le cœur et pour la plupart m’ont fait pleurer. Ce sont des histoires très difficiles, on est devant de l’inceste, des viols, des amours brisés, des trahisons, devant l’homosexualité et le handicap. On parle de femmes démunis, maltraitées par les hommes, qui finissent par n’avoir plus confiance en l’homme. Des femmes qui ont vécu un tremblement de terre, qui ont perdu leurs familles. Chaque histoire était unique, mais on sentait derrière que beaucoup de femmes avaient sûrement vécu ce genre de choses elles aussi. Ce livre traite aussi de la révolution Culturelle en Chine avec Mao Zedong, c’est une période assez méconnu en occident (en tout cas moi j’avoue que je ne savais pas trop quel impact cela avait eu), et je dois dire que cela a brisé la vie de beaucoup de chinois. Il suffisait qu’une personne soit un peu aisée pour être traité d’impérialiste, finir en prison, et que ses enfants subissent des mauvais traitements voir un lavage de cerveau. Des familles détruites, des vies brisés, des hommes qui se transforment en bourreaux et en violeurs… Peu de gens ont eut la vie facile durant cette période. La presse subit la censure également (même après la révolution Culturelle) et les journalistes doivent toujours faire attention à ce qu’ils disent.
Bref, un livre qui en apprend plus sur les femmes chinoises, mais également sur la chine en elle-même et le bouleversement de la révolution Culturelle, la culture également (le fait qu’un fils est toujours souhaité, plutôt qu’une fille).
En plus c’est très bien écrit, on se laisse transporter par les diverses histoires et l’auteur elle-même se confie à nous sur son passé et sur ses parents.
Je pense que je ne suis pas prête d’oublier ce livre, et que je ne regrette pas de l’avoir choisi. D’ailleurs je pense me procurer les autres livres de Xinran.

Phrase post-itée : 
Contexte : c’est une fille qui se fait violer par son père, qui a enfin le courage de tout avouer à sa mère, réponse de la mère : « Pour la sécurité de toute la famille, il faut que tu te résignes. Sinon, qu’allons-nous devenir? »

J’avoue que ça m’a retourné l’estomac.

Mes émotions durant le livre : 

grrr oh pleure

Les autres livres de l’auteur : 
372927639782809702279-0Xinran-Memoire-de-ChineBabas5_baguettes_chinoises_02

Challenge :

abc2013
(Fini)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :