h1

Orphans tome 1 : Double Disparition, Claire Gratias

octobre 18, 2013

9782700242690-0

Résumé : « Tu te sens seul, incompris. Tu aimerais que tes parents cessent de contrôler ta vie. Qu’ils te laissent vivre comme tu le souhaites. Tu voudrais être toi-même. Être libre, indépendant, enfin ! Il ne tient qu’à toi… Rejoins Orphans Project. »

Marin émit un petit rire. Et il cliqua sur le lien pour voir…

Un petit mot sur la couverture : Non seulement elle est absolument magnifique, mais comme elle est en relief elle est super agréable au touché. j’adore les couleurs un peu brillante et fluo, qui rajoute du mystère à l’histoire, J’étais sans arrêt entrain de la regarder et de la toucher, en plus j’adore les couvertures à rabat. Donc vraiment une superbe couverture, qui a beaucoup contribué à mon achat (avec une chronique assez positive sur le livre).

Avis : Je ne sais pas pourquoi, malgré la chronique que j’avais lu, j’étais persuadée que ce livre parlait d’une sorte d’orphelinat super bizarre avec pleins de cachotteries et de mystères. Et bien… Non. En fait il s’agit dans un premier temps de l’histoire de Marin qui traverse sa crise d’adolescent et voudrait donc bien par conséquent se débarrasser de ses parents, et voilà qu’un message sur son portable lui annonce que son vœu pourrait être réalisé, qu’il suffit qu’il aille sur le site « Orphans-project.com ». Pour ce qui lui arrive, je ne peux trop en dire, je vous laisse la surprise, mais c’est super bizarre. D’un autre côté on a l’histoire d’Alexia (la copine de Noémie, la sœur de Marin), cette dernière est free lance et s’intéresse beaucoup à la Seahorse Institute, il s’agit d’un institut fréquenté que par les plus riches pour se refaire une nouvelle jeunesse, mais c’est tellement VIP qu’on n’en sait pas plus à son sujet. Curieuse, elle va essayer d’en savoir plus et rencontrer Sean Speruto le fils de Zacharie Speruto (le créateur de l’institut), va naître une relation entre eux qu va peut-être lui permettre d’en savoir plus.
D’un premier abord aucune des deux histoires ne paraient avoir de liens, mais on se doute tout de même dès le début qu’elles en ont sûrement un et je guettais le moment où l’on nous donnerait le lien entre les deux. Je n’ai pas été déçu (même si j’avais compris et remarqué quelques petites choses, qui, je le pense sont là exprès pour nous aiguiller).
Au niveau des personnages j’ai pas eu d’attachement particulier. J’aimais bien Marin (malgré sa crise d’adolescence) et je voulais en savoir plus sur ce qui lui arrive, j’ai bien aimé Sean aussi, son opposition avec son père et j’espère que par la suite il ne me décevra pas. J’ai tout de suite détesté Zacharie, même si d’un premier abord il ne paraît pas méchant, il n’inspire pas confiance. Alexia ne m’a pas vraiment touché, ni même Noémie ou les parents de Marin. Le capitaine Calcavechia m’a énervé au début, mais je me suis rendu compte finalement qu’il faisait pas trop mal son boulot.
Mais quand même j’aimerais dire un mot sur la fin, cela devrait être interdit par la loi de faire des fins pareilles franchement. Un cliffhanger de fou, ça m’a fait l’effet de se terminer presque au milieu d’une phrase, tellement ça nous abandonnes au moment où on va en savoir plus. Argh, c’est comme une page de pub au milieu de l’action d’une série. Heureusement le tome 2 est déjà sorti et je l’achèterai sûrement au salon du livre de Montreuil !

Le petit hypocampe trop mignon qui sépare les paragraphes : 

WP_20131017_011

L’anecdote : Je l’ai acheté au salon du livres de Paris cette année car Claire Gratias était en dédicace. Elle me demande donc « c’est pour qui » et j’ai répondu très sûre de moi « c’est pour moi ». Gros fou rire avec ma soeur, et j’ai ensuite rattrapé le coup et donné mon prénom.

131018-154800

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :