h1

Le monde de Charlie, Stephen Chbosky

octobre 12, 2013

le monde de charlieRésumé : Au lycée où il vient d’entrer, on trouve Charlie bizarre. Trop sensible, pas « raccord ». Pour son prof de Lettres, c’est un prodige ; pour les autres, juste un freak. En attendant, il reste en marge – jusqu’au jour où deux étudiants, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile.

La musique, les filles, la fête : c’est tout un monde que Charlie découvre…

Avis : je connaissais ce livre bien avant qu’il soit réédité sous le nom « le monde de Charlie ». Avant, il s’appelait en VF : « pas raccord », je ne sais pas lequel est le mieux, lequel est le pire. C’est vrai que Charlie est pas raccord, et c’est vrai qu’il s’agit du monde de Charlie. Alors bon…
Par contre je préfère cette couverture (bien que ce soit celle du film) à l’ancienne, que je n’aime que moyennement. De toute façon l’histoire reste la même. Et qu’est ce que c’est cette histoire? Et bien justement c’est Charlie qui envoie des lettre à un anonyme, si bien qu’on ne sais pas s’il s’agit d’une fille ou d’un garçon, juste que c’est quelqu’un apparemment qui sait écouter et qui n’a pas couché à une fête (bien qu’il aurait pu). Ce qui est amusant, parce qu’on peut se dire qu’on est ce quelqu’un et que Charlie nous envoie ces lettres à nous, et qu’on devient un peu son ami, son journal, ce quelqu’un à qui il souhaite du bonheur et espère que ça va. Mais qui reste extérieur à l’histoire et n’existe que dans cette correspondance.

Charlie entre au lycée, et ça lui fait peur. Normal parce que je pense qu’il sait et sent qu’il est différent, et nous aussi on le voit tout de suite. Ça ne le rend pas moins attachant. Quand il écrit, ses idées partent dans tous les sens. Au début il ne semble pas savoir sur quoi s’arrêter, puis petit à petit il raconte ce qui lui arrive, ses rencontres, sa vie. Il est pas toujours très clair, et sur certaines choses il ne met jamais de mots, mais pour autant on comprends le plus souvent de quoi il parle.
Sa relation avec Patrick et Sam, je l’ai totalement adoré, ils voient bien qu’il est différent, mais ils l’acceptent comme il est et ça c’est juste vraiment génial. Et en plus malgré sa façon d’être un peu décalé, Charlie est quelqu’un d’affreusement gentil un truc de dingue, c’est obligé de s’attacher à lui. Combien de fois j’ai eu envie de le prendre et de le serrer fort dans mes bras.

Au début il s’agit d’un garçon très naïf, très innocent. On dirait qu’il ne connait rien de la vie, il est aussi très sincère et va avouer des choses qui aurait pu paraître déplacé, mais Sam et Patrick sont géniaux pour ça, ils le comprennent. Charlie a beau paraître un peu retardé sur certaines choses, cela n’empêche pas qu’il est très intelligent, et qu’il lit beaucoup de livres (deux fois).
Il raconte pleins de choses, au sujet de lui-même, de ce qu’il ressent, mais également sur Patrick et Sam, sur sa famille, et sur les autres personnes qu’il va rencontrer. Il va devenir moins innocent sur certaines choses (et j’avoue que par moment j’ai un peu regretté qu’il ne le reste pas, et j’ai aussi grincé des dents).
Ce livre m’a ému un millier de fois, j’ai pleuré et des fois c’était pour pas grand chose, une phrase, un petit truc. Charlie souffre et ça se voit, mais des fois il est heureux aussi et ça se voit aussi. Je me demandais ce qui faisait qu’il était comme ça également…
J’ai adoré la famille de Charlie, sa mère qui ne parle pas beaucoup mais qui des fois se lâche, qui est toujours patiente quand il s’agit de Charlie, et son père qui peut être autoritaire mais qui est un très bon père. Son frère qui l’aide à sa manière, sa sœur qui peut être une vraie peste mais qu’on adore quand même. J’ai aimé en savoir plus sur eux, même si on ne sait jamais tout complètement parce qu’on a que ce que Charlie nous fournis. On a bien quelques indices, mais on est jamais au courant de tout finalement.

J’avoue que je ne m’attendais pas du tout à ça à la fin, je m’étais attendu à tout même à un truc hyper tragique, mais pas à ça et ça m’a bien secoué, comme le reste du livre.

Alors que dire en bref? C’est un livre vraiment sympa, qui se dévore. On s’attache aux personnages et surtout à Charlie et sa façon d’être. C’est émouvant, touchant. Et si le côté fumette-drogue-alcool m’a fait grincer des dents, ça restait quand même vraiment génial. 

Phrase post-itée : 
« Qu’ils m’expliquent ce qui ne tournent pas rond chez moi. Qu’on me dise juste comment être différent d’une façon qui soit logique. » Je me demande la même chose.

Les moments forts du livre, pas forcément dans l’ordre d’apparition (attention spoil) :
– Le grand-père et ce qu’il raconte à Charlie et son frère dans la voiture. Je chialais comme une débile. Comme quoi les gens sont pas toujours ce que l’on croit.
– Quand Sam dit à Charlie que ça ne tourne pas rond chez lui, je lui en ai voulu. J’en ai surtout voulu à Mary Elisabeth d’être une andouille pareille (oui elle m’a gonflé).
– Pauvre Patrick, sa bagarre avec Brad m’a vraiment fait beaucoup de peine.
– La fin, la découverte sur la vérité… Punaise j’aurais jamais cru ça.
– Quand ils sont dans le tunnel, j’avais l’impression d’entendre la musique moi aussi, et de tout voir, alors que je n’ai même pas vu le film et que je ne sais même pas si cette scène existe dedans, mais si elle existe pas c’est hyper dommage.
– Quand ils retrouvent Charlie tout bleu dans la neige, ça m’a vraiment fait mal au cœur pour lui, et heureusement il ne prend plus de LSD après.

La musique que j’ai préféré dans la bande-son de Charlie (mais j’ai pas tout écouter en fait) :
C’est comme Charlie : Asleep de The Smiths.

En plus : 
Donc il existe un film, mais j’ai trop peur de le voir toute seule, mais je le verrai un jour !

Challenge : 
1 mot des titres

Publicités

6 commentaires

  1. La scène du tunnel (si c’est bien ce à quoi je pense, comme je n’ai pas lu le livre) est bel et bien dans le film.

    Je n’avais pas trouvé le film extraordinaire, mais il a clairement de très bons points. Je pense notamment au trio qui était très touchant et merveilleusement joué par les trois acteurs principaux. Et compte tenu du type d’histoire que le film/roman raconte, c’était probablement la chose la plus importante à réussir.

    Mais du coup, je serais curieuse d’avoir ton avis sur le film, pour savoir si je devrais me pencher sur le livre ou pas.


    • Bon de toute façon je suis quasi certaine qu’on parle de la même chose quand on dit « la scène du tunnel » éhéhé !

      Moi je te dirai ce que je pense du film, si un jour j’ai le courage de le regarder (ahaha), mais c’est vrai que le livre m’a vraiment ému, et punaise j’adore tellement Charlie, rien que pour ça je trouve ce livre génial !


  2. Eh ! eh ! tu sais quoi ? Je veux pas le lire :D. Par contre tu peux me spoiler la fin :DDDD


    • Ben tu sais quoi? Tu sais pas ce que tu rates :p


  3. Moi j’ai trouvé ce livre génial, Merci de me l’avoir fait découvrir je regrette en rien ma lecture ! Et effectivement, Yuuki ne sait pas ce qu’elle rate !


    • De rien 😀 il est effectivement génial ^^ et j’espère que je réussirai à convaincre ma frangine.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :