h1

Les Chevaliers d’Émeraude tome 1 : le feu dans le ciel, Anne Robillard

septembre 28, 2013

chevalier emeraudeRésumé : L’Empereur Noir, Amecareth, a levé ses armées monstrueuses pour envahir les royaumes d’Enkidiev. Bientôt, le continent subit les attaques féroces de ses dragons et hommes-insectes. Pourquoi mettre à feu et à sang les terres glacées de Shola après des siècles de paix ?

Les Chevaliers d’Émeraude sont les seuls à pouvoir percer ce mystère et repousser les forces du Mal. Ils devront pour cela accomplir l’étrange prophétie qui lie Kira, une petite fille de deux ans, au sort du monde.

Avis : Je préfère prévenir dès maintenant que mon avis ne sera guère positif, je me suis franchement ennuyée en le lisant et ma critique comportera des spoils, donc si vous voulez le lire évitez de la lire. La couverture est très très belle je trouve, mais le livre en lui-même est quand même assez bof-bof.
J’avoue qu’il ne se passe pas grand chose tout au long du livre, j’avais plutôt l’impression de carrément tourner en rond. En fait les chevaliers se contentent de faire le tour de la carte et de visiter tous les royaumes pour prévenir les gens du danger à venir et demander de l’aide pour creuser des trous… Et c’est tout. Je n’exagère pas. Il ne se passe que ça. Sauf à la fin où on a enfin un combat qui dure à peine cinq pages, d’une facilitée ridicule (alors que tout au long du livre on nous rabâche comment les dragons sont forts et dangereux et nyanyanya). J’avoue qu’avoir lu tout ça pour en arriver là ça m’a franchement énervée, mais j’étais bien contente de le terminer. La seule chose qui sauve l’histoire c’est Kira, j’ai vraiment adoré les passages où on la voit, sauf qu’ils sont très courts et forts peu nombreux et c’est bien dommage. De plus l’histoire est un peu simpliste, il n’y a pas de suspens, tout est téléphoné.
Ensuite au niveau des personnages : je ne les ai tout simplement pas apprécié. Je les ai trouvé fade, j’avais du mal à savoir qui était qui, sauf sans doute Wellan, mais il a passé son temps à me gonfler. Ses colères de gosses de quatre ans m’ont saoulé, ses sentiments amoureux m’ont saoulés, ses soit-disant retranchement intérieur « je suis un homme de glace » m’ont saoulé, je passais mon temps à râler contre lui, et à m’énerver. Bref je l’ai détesté et je me suis dit que ce serait bien qu’il se fasse bouffer par un dragon. Sinon j’ai quand même adoré Kira, apprécié le roi Emeraude et la nounou. Quand au super grand magicien Elund… Il est super nul, je ne l’ai pas du tout aimé. Il est peureux, superstitieux, idiot, il juge trop vite. J’attend d’un magicien qui a formé les chevaliers d’être super sage… Mais non, on n’a pas eu cette chance. Et puis pour TOUS les autres… Je ne m’en rappelle plus je l’avoue, ils étaient trop nombreux, et interchangeable en plus.
Pour continuer la critique, je dois aussi avouer que c’est assez cucul. L’histoire d’amour est d’une niaiserie bon sang ! J’avais l’impression de lire un Harlequin par moment. Wellan connait fan depuis un dixième de secondes, elle enlève sa capuche, ça y est c’est la femme de sa vie, il ne pourra pas vivre sans elle. Il est énervant, stupide, niais. Mais je crois que les passages les plus WTF de ce livre sont quand même quand Wellan couche avec Fan, jusque là rien d’anormal… Sauf qu’elle est morte ! Il couche avec une morte ! Y a que moi que ça perturbe ici? Alors certes, elle bouge, elle parle, elle semble vivante, mais c’est un fantôme, elle est bien morte… Je trouve ça hyper malsain et gore !
De plus, j’ai trouvé ce livre très fatigant à lire, sans doute parce que je m’ennuyais, ou que Wellan me gonflait, que j’ai dût lever les yeux au ciel au moins 150 fois. L’écriture est assez simple, mais pas désagréable, c’est même plutôt bien écrit mais ça ne m’a pas suffit.
Quand aux titres des chapitres, ils ont ça de positifs qu’ils m’ont bien fait rire, surtout « De déchirants adieux » parce que là j’avais encore plus l’impression de lire un roman à l’eau de rose et pas un fantasy.
En bref, un livre assez moyen, long, ennuyeux, qui tourne en rond, avec des personnages assez chiants (voire interchangeables), une histoire d’amour totalement ridicule et qui freine le récit plus qu’autre chose. Une fin tout aussi décevante que le reste. Je ne lirai pas la suite.

Pas de phrase post-itée.

3 plus : 
– La couverture
– Le personnage de Kira
– Le roi Emeraude

3 moins : 
– Les personnages et surtout Wellan
– L’histoire longue et ennuyeuse et qui tourne en rond, la fin
– L’histoire d’amour

Challenge : 
jedegommemapal

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :