h1

Demander l’impossible.com, Irène Cohen-Janca

septembre 25, 2013

demander l'impossibleRésumé : « Soyez réalistes, demandez l’impossible ! »
Ce slogan, Antonin le connaît bien, son tonton Max qui a fait Mai-68 le lui a assez répété.
Désirer l’impossible avec sa petite copine Léa pour qu’elle ne le largue pas trop vite.
Ne désespérer de rien, surtout pas de la vie de la famille qui prend un tour plutôt déprimant depuis que sa sœur a pété les plombs.
Rechercher ce qu’on a de commun avec le clochard d’en bas.
Demander l’impossible : Antonin lancerait bien ce mot d’ordre sur les réseaux.
Alors, dans la nuit éclairée de nos écrans, dans notre solitude partagée, on se mobiliserait pour bâtir un monde moins nul où le seul objectif à atteindre, ce serait notre rêve.
Le rêve de chacun. Parce que personne n’a le même rêve…

Avis : Un seul mot me vient à l’esprit quand je repense à ce livre c’est : génial. J’ai tout adoré dedans, l’histoire, les personnages et puis cette écriture super magique qui fait rire, pleurer et qui émeut et fait tournicoter nos cœurs. Nous voilà à suivre Antonin, un lycéen qui vit sa vie de lycéen, mais qui se sent un peu décalé, entre son tonton Max qui lui ressasse que le but de Mai-68 c’était de rentrer dans le dortoir des filles, sa copine qu’il a eut (ouf parce qu’il se demandait si un jour il aurait une copine) et qu’il doit garder à tout prix (oui mais à quel prix?) et puis sa sœur, la parfaite fille parfaite, bonne en tout, rangé et jamais en retard qui pète un plomb. Sans oublier bien entendu le clochard en face de chez lui qui semble le suivre des yeux, et qui intrigue Antonin malgré lui. Franchement c’est un délice à lire, Antonin se pose pleins de questions que ce soit sur la maladie de sa sœur, que sur le clochard en face, ou même sur tonton Max et ses rêves, les réseaux sociaux qui nous laissent une chance d’exister mais surtout qui donnent envie de rentrer dans la moule (sauf peut-être exceptions).
Ça se dévore, on voit pas le temps passer, on s’attache à Antonin comme si c’était notre frère ou notre meilleur ami. On s’inquiète pour Emma, on est intrigué par le clochard, on se demande qui est Damien (oui car on a le droit à un journal intime d’un Damien, au milieu du récit) même si on s’en doute, on essaie de comprendre ce qui se passe dans la tête de Léa etc.
J’ai adoré totalement Antonin, Emma aussi je l’ai beaucoup aimé, ainsi que le clochard. Je me suis moins attachée à Léa par contre, et les parents d’Antonin m’ont gonflé (mais surtout la mère qui retourne tout sur elle, qui est nombriliste comme c’est pas permis et que j’ai sans arrêt eut envie de baffer). J’ai pas mal apprécié Max, et l’idée de se battre pour ses rêves et demander l’impossible, moi j’adore (même si la liberté sexuelle, je m’en fous comme de ma première dent de lait).
Dedans il y a une référence à qui a tué Michka? du même auteur et j’avoue avoir apprécié l’idée.
Nul étonnement si je dis que la fin m’a fait pleuré, surtout à cause de toute l’émotion que ça m’a apporté. Cette auteure me touche à chaque fois et je pense que c’est une valeur sûre !
En bref, un super bouquin, jetez-vous dessus.
Et si un jour je trouve un réseau social appelé « demanderl’impossible.com » et bien ça m’intéressera sûrement !

phrase post-itée : 
« Dans un monde où les gratins s’exprimeraient, celui-là gémirait et implorerait qu’on lui témoigne un peu de respect à défaut d’amour » pauvre gratin.

3 plus : 
– La couverture (c’est important de le souligner, mais je l’adore)
– Les personnages, surtout Emma, Antonin, le clochard et Max.
– L’écriture et l’histoire

1 moins : 
– Quand y en a plus, on en veut encore.

Publicités

2 commentaires

  1. J’ai craqué pour le titre et la couverture. Je n’en avais jamais entendu parler avant mais un seul avis – le tien – me fait prendre note… 🙂


    • Bah je suis bien contente que mon avis te donne envie de le lire :), il le mérite !



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :