h1

Le rasoir d’Ockham, Henri Loevenbruck

juillet 3, 2013

le rasoir d'ockhamRésumé : Ari Mackenzie, analyste atypique et controversé des Renseignements généraux, est confronté à la plus extraordinaire et la plus violente affaire de sa carrière.

Dans l’ombre, un groupe occulte est prêt à tout pour découvrir le secret des pages manquantes du célèbre carnet de Villard de Honnecourt, un manuscrit du XIIIe siècle.
Ari saura-t-il arrêter ces fanatiques sans scrupule avant qu’ils ne mettent en place leur sinistre dessein ?

Avis : j’ai mis longtemps à lire ce livre, je n’arrivais pas du tout à me mettre dedans, parce que je n’étais pas motivée, parce que j’étais fatiguée… Ce n’était peut-être pas la bonne période pour ce genre de livre voilà tout. C’est un livre très « énigme » on est curieux de savoir ce qu’a pu cacher Villard de Honnecourt, et finalement on sait assez vite qui dirige tout ça (bien qu’on ait quelques surprises par moment). A ce niveau là c’est vraiment bien, j’adore ce genre de choses avec des énigmes, des secrets, du mystère. Là où j’ai moins accroché c’est pour le personnage d’Ari que je n’ai pas du tout aimé, et vu que c’est le personnage principal alors c’était parfois dur dur… Je l’ai trouvé un peu trop cliché, et puis surtout vraiment trop « con » même si c’est vulgaire disons le. Il est inconséquent, il agit sur des coups de tête, il met en danger les gens autour de lui sans réfléchir, et il agit quasiment toujours seul (et franchement je trouve que vu ce qu’il se passe il pourrait mettre un peu son égo de côté et travailler en équipe mais boooon… (même s’il n’hésite pas à se servir des gens autour de lui qui disent « ouioui » à tout ce qu’il demande)). Là où je l’ai trouvé le plus minable c’est avec Lola, et je n’ai pas du tout aimé cette relation, mais bon.
Après j’ai aussi eu du mal à me repérer avec les personnages, des fois je ne savais plus qui était qui, qui faisait quoi, et entre toutes les appellations de la police et tout je captais parfois pas grand chose.
Au niveau de l’écriture, je trouve que c’est une écriture très scénaristique, on a l’impression de voir un film, c’est beaucoup dans l’action et assez peu dans l’émotion finalement, y a des scènes très « films américains », où ça tire de partout etc. Mais c’était quand même bien maîtrisé et on se représentait très facilement les choses, ce qui est plutôt appréciable !

La fin m’a laissé un peu en colère, parce que je voulais en savoir plus… Je suis donc restée un peu sur ma fin. Par contre j’ai bien aimé l’idée du rasoir d’Ockham, c’était pas mal et l’utilisation était une bonne idée parce qu’on peut s’imaginer finalement ce qui nous paraît le plus simple (voir le mieux ahaha !)
Bref que dire d’autre? Ah oui j’ai adoré les références à Benoit Dorémus et Renaud, vu que j’adore ces chanteurs très fort, on voit que c’est quand même un livre assez récent finalement et les références musicales pour une fois que je connaissais ça fait plaisir.

A part ça je pense que c’est un livre sympa, ça se lit bien (et normalement vite je pense, mais je suis à plat en ce moment, quand je reviens du stage j’ai juste envie de dormir), et le côté énigme est très intéressant. Je pense que je me procurerai la suite et la lirai.

Pas de phrase post-itée.

3 plus : 
– Le côté énigme
– On imagine très bien les choses et les scènes
– L’idée du rasoir d’Ockham, et puis les références éhé !

3 moins : 
– J’ai trouvé Ari insupportable (mais j’ai bien aimé d’autres persos)
– La fin qui m’a donné l’impression de rester sur ma faim
– J’étais un peu perdu avec tous les personnages, et les appellations

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :