h1

L’Armée Furieuse, Fred Vargas

juin 22, 2013

l'armée furieuseRésumé : Avec sa petite blouse à fleurs et son air timide, Valentine Vendermot et son histoire de fantômes ne sont pas de taille à mobiliser une brigade parisienne. Pourtant, le commissaire Adamsberg a très envie de s’intéresser à cette chevauchée nocturne dans le bocage normand. Il délègue l’enquête en cours et se rend sur les lieux : Ordebec, son église, son bistrot, son chemin de Bonneval, ses crimes atroces.

Avis : je suis littéralement fan de Fred Vargas, tombée dedans avec Debout les morts, depuis je suis tombée amoureuse de sa plume et c’est grâce à elle que je me suis réconciliée avec le genre policier (que je fuyais avant). Autant dire que j’ai attendu la sortie poche de ce tome avec une impatience démesurée (surtout qu’il a mis au moins 2 ans à sortir en poche !) et enfin ça y est je l’ai lu ! Et sans surprise aucune j’ai totalement adoré.
Il s’agit ici d’une enquête d’Adamsberg, dont la personnalité me plaît énormément, comme celle de toutes les personnes de son commissariat d’ailleurs (Danglard et son intelligence, Retancourt femme déesse, et les autres comme le narcoleptique, celui qui cache de la nourriture, et le gros chat et tous les autres, je les adore tous, ils ont tous leur propre personnalité ce qui ne les empêche pas d’être efficace). La manière dont sont décrit les personnages c’est une force dans ce bouquin (et dans les autres), Valentine la femme qui pourrait s’éparpiller comme un pissenlit au moindre coup de vent, ses enfants intelligents (mais gentils) ou bien Léo et son franc parlé, ils touchent tous à leur manière. Les dialogues semblent toujours un peu décalé mais super agréable à lire, et d’ailleurs l’écriture est très belle, poétique et vraiment entraînante.
Les enquêtes sont vachement prenantes j’aime trop, et je me doute rarement de qui est l’assassin, là encore une fois j’étais perdu (même si à un moment j’avais eu un petit soupçon), il y a toujours une sorte de fond fantastique (ici l’Armée Furieuse) mais bien entendu à chaque fois l’assassin est bien réel, un être humain et il a ses raisons.
Chaque fois que je me plonge dans ces livres je suis à fond dedans, et j’ai du mal à le reposer pour dormir, les chapitres se terminent souvent sur un peu de suspens ce qui fait que j’ai toujours envie de lire le suivant, et puis encore un et encore un. C’est très prenant. A la fin on n’a pas envie que ça s’arrête et j’ai déjà envie d’en avoir un autre. On ne voit pas du tout les pages passées et c’est juste trop bien.
Mention spécial pour Hellebaud le pigeon qui va suivre Adamsberg dans ce livre, et que j’ai également adoré !
C’était vraiment trop génial, j’ai passé un super moment et je recommande Fred Vargas à tous.

Pas de phrase post-itée.

3 plus : 
– Les personnages
– L’écriture
– L’enquête et la façon dont elle mené, l’intrigue, le suspens

1 moins : 
– Maintenant je dois attendre qu’elle en sorte un autre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :