h1

Just One n°13

juin 1, 2013

Vous pourrez trouver l’idée de ce concept sur ce blog : Les victimes de Louve
Il a lieu chaque mois et complète le bilan du mois.
Principe :   »Il s’agit de faire un choix, juste un, d’où le titre, parmi plusieurs catégories. «
Exceptionnellement pour ce mois-ci je crois que je vais m’accorder un just two, parce qu’ayant lu 26 livres il est vraiment très dur de n’en choisir qu’un la plupart du temps. Voilà.

Allons y :

1) Un roman coup de coeur.

Donc le premier sans hésiter est Struck de Chris Colfer, je l’ai littéralement dévorer et adorer, je suis impatiente de voir le film.
Le deuxième c’est Une place à prendre de J.K Rowling.

2) Un univers?

L’univers du Dernier Hiver de Jean-Luc Marcastel, un univers flippant, froid, sombre, triste et dangereux mais qui est tellement bien décrit…
L’univers de Blart de Dominic Barker, parce qu’il est marrant.

3) Un personnage?

Hana dans Delirium tome 3 de Lauren Oliver, j’aime beaucoup ce personnage. Et Geneviève dans Point de Côté de Anne Percin pour son amour des livres.

4) Un couple?

Le Monk/Hester dans Vocation Fatale de Anne Perry, même s’il n’est pas officiel, parce que j’adoooore leur relation !
Le Pierre/Raphaël dans Point de Côté.

5) Une histoire?

Que c’est dur de se décider alors que j’ai adoré la plupart, que ce soit Struck, Une place à prendre, Vocation Fatale, Delirium, Point de côté etc.

Bon alors je choisis 0.4 de Mike A. Lancaster pour son originalité et celle de Harry Potter de J.K Rowling parce que bon quand même c’est une super histoire.

6) Une déception?

Ce que j’ai vu et pourquoi j’ai menti ? De Jundy Blundell
Et euh… Peut-être l’attrape-coeur de J.D Salinger, pas que j’ai pas aimé mais surtout parce que j’ai rien compris.

7) Une émotion?

J’ai été ému et pleuré pour la nouvelle « Uffin » de Elfenn dans Magie Celtique.
Un sentiment d’horreur en lisant Darling de Jean Teulé qui m’a complètement bouleversé.

8) Un futur époux?

Carson de Struck, sans aucune hésitation, ce mec c’est juste l’homme de ma vie. D’ailleurs on m’a appris à le dire en anglais au cas où je puisse le dire à Chris : « Carson is the man of my life. It is so unfair he doesn’t exist. »
Et voilà il n’y a que lui là par contre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :