h1

Darling, Jean Teulé

mai 9, 2013

darling-jean-teuleRésumé : Elle voulait qu’on l’appelle « Darling ».
Elle y tenait !
Pour oublier les coups reçus depuis l’enfance, les rebuffades et les insultes, pour effacer les cicatrices et atténuer la morsure des cauchemars qui la hantent. Elle voulait que les autres entendent, au moins une fois dans leur existence, la voix de toutes les « Darling » du monde.
Elle a rencontré Jean Teulé.
Il l’a écoutée et lui a écrit ce roman.
Un livre unique.

Avis : rien que de devoir écrire cette chronique me fout les larmes aux yeux parce que je dois repenser à cette histoire qui retourne, qui bouleverse. Teulé a retranscrit l’histoire de cette femme d’une manière tellement poétique et cru à la fois, d’une façon qui fait que les larmes coulent sans même que tu t’en rendes compte, franchement c’est hyper prenant et horrible et beau à la fois.
Teulé écrit à la fois l’histoire de cette femme, tout en parsemant le récit de la discussion qu’ils avaient en même temps qu’elle lui racontait, cela rend le tout encore plus vrai et plus dur.
Darling a vraiment vécu des trucs inhumains si je puis dire, mais elle s’en relève toujours, elle se bat et elle a vraiment une force incroyable. Quand on pense que c’est une histoire vraie, on se dit « c’est pas possible » et pourtant si c’est possible, et c’est d’autant plus horrible de penser que des personnes puissent à ce point être maltraité par la vie. Je pense que c’est un livre dont j’aurai du mal à me remettre et qui fait vraiment réfléchir. Je sais qu’il y a un film, mais je ne pense pas que j’aurai le courage de le regarder, je me sens déjà assez retourné avec le livre (et rien que la bande annonce m’a fait pleurer). Je suis super sensible et ce genre de bouquin ça me touche énormément.
En tout cas c’est une histoire très très difficile et raconté superbement. La fin est hyper brusque, j’ai eu l’impression qu’il me manquait des pages, c’est très perturbant comme sensation quand ça se termine de cette façon. Je ne sais pas si l’impression de manque est voulue, mais c’est carrément ce que j’ai ressenti.
Il y a autre chose qui dérange avec ce livre, c’est la justice, vraiment mal foutu pour le coup, on a l’impression qu’elle punie la mauvaise personne et pour des mauvaises raisons. Si c’est ça la justice, ben ça fait peur, se dit-on, et malheureusement des fois c’est vraiment ça.

En bref un livre qui retourne, qui fait réfléchir, qui nous laisse sur notre fin, qui nous fait rire parfois et qui nous fait pleurer. Un livre bouleversant sur une histoire terrible.

Pas de phrase post-itée.

3 plus : 
– L’écriture, la manière dont c’est raconté
– Un livre touchant, bouleversant, qui fait réfléchir
– Le courage et la force de Darling

3 moins : 
– Bon sang ça montre une face de l’humain qu’on n’a pas envie de voir
– Dire que ce genre de chose arrive réellement ça dépasse l’entendement
– Et la manière dont on voit le mauvais côté de la justice…

Ce livre répond aux challenges : 
52livres Un auteur un genre un livre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :