h1

Immortel, Claire Wallaert

avril 26, 2013

immortelRésumé : Nell, est une jeune maman comme toutes les autres, presque mariée à l’homme qu’elle aime, elle a une vie qui est des plus simples et des plus banales. Jusqu’au jour où elle va faire la rencontre de Robby ; elle est persuadée de le connaître. Cet homme à quelque chose de mystérieux et d’étrange. Robby l’aidera à vivre de toutes les manières possibles et imaginables, lorsqu’elle apprendra sa vraie nature, ce qu’elle est réellement, il l’aidera au mieux à gérer cet héritage familial. Ce qu’elle n’avait cependant pas vu venir, ce sont les sentiments qui de jour en jour augmentent malgré les dangers présents…

Avis (et spoil): Que dire sur ce livre ? La couverture est belle, c’est un point plutôt positif.
Maintenant parlons du reste. Ce livre est le pire que j’ai pu lire, j’ai plus pris mon pied en lisant journal d’un vampire, c’est pour dire (et pourtant je hais ce bouquin).

L’écriture est abominable, « je fais ceci, je fais cela, je fais ceci cela, puis je fais cela, puis je fais ceci, puis je me couche, puis je me lève  puis je vais travailler », et c’est bien simple la toute première phrase du livre contient une faute d’orthographe… Magnifique.

Les personnages n’ont aucune personnalité, ils sont stupides, chiants à mourir, j’ai jamais vu un mari aussi con de toute ma vie. Nell, l’héroïne, est une vraie girouette, qui n’a absolument aucune compassion mais qui ne s’étonne pas quand on lui dit « bonjour je suis un vampire mais pas un méchant », et n’a aucune question à poser au dit vampire. Bien entendu le dit vampire ne mange que de la viande animal parce que bon c’est mal de manger de l’humain, même quand t’es un vampire. Cliché.

Cette Nell va un jour aller dans les bois suite à un rêve qu’elle a fait dans son bain et qui a failli la tuer (bah oui cette niaiseuse a coulé), et découvrir qui elle est vraiment et qui elle doit combattre (comprenez la méchante dame blanche et la méchante dame verte, mais bon elles la laissent quand même partir parce qu’elles se reverront mouahaha, quelles terribles méchantes).
Il y a la fée Morgane pour l’aider mais elle est d’une telle utilité que Nell est obligée de combattre toute seule alors qu’elle ne sait même pas encore qu’elle est une sorcière (la super descendante de la sorcière qui a un nom tout en majuscule mais que j’ai oublié).

Aline sa meilleure amie est plus intéressée par les sentiments de Robby à l’égard de Nell que par le fait que c’est un vampire, comme toute bonne meilleure amie. Car on ne se poserait pas du tout de question si notre amie nous racontait qu’elle connait un vampire, un vrai de vrai. Non pas du tout.

C’est tellement irréaliste, que ça en devient complètement débile. J’avais juste envie d’ouvrir la boite crânienne des personnages pour leur insérer un cerveau.

Il y a même des phrases du style « je ne suis pas blond » et pour tous les blonds de la terre qui vous remercie pour ce fichu stéréotype stupide. Plus vulgaire j’aurais préféré « je ne suis pas con » bien que cela aurait été un mensonge de la part de Robby, heureusement nous savons qu’il est ténébreux et mystérieux, ça rattrape.

Avec sa meilleure amie, Nell peut fusionner, si ça c’est pas super trop cool quoi. Elles sont tellement sur la même longueur d’onde qu’elles peuvent lire dans les pensés l’une de l’autre et Nell peut donc s’introduire dans la cervelle d’Aline pour botter le cul à la dame Blanche. Wouahou !

Page 78 j’ai saturé et mis fin à mon calvaire. Heureusement Robby a eu le temps d’embrasser deux fois Nell alors que son futur mari est couché en haut, parce que sinon je n’aurais pas eu le temps de me dire « mais quelle salope ».

Vous pouvez toujours lire ce livre, si vous avez envie de vous infliger une punition, si vous avez des tendances masochistes, si vous pensez que je mens. Moi j’abandonne.

Phrase post-itée : 
« je rend visite au réfrigérateur » il doit être de plutôt bonne compagnie

Publicités

4 commentaires

  1. Tu devrais lire plus souvent des livres de merde, j’ai beaucoup ri en lisant cette critique.


    • On ne rit pas, c’était horrible en vrai t_t mais ça faisait marrer ma soeur (à savoir qu’elle, elle l’a lu jusqu’au bout).


  2. moi aussi j’ai beaucoup aimé ta critique par contre je ne lirais pas ce livre



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :