h1

Loin des yeux près du cœur, Françoise Lesveyriès

avril 25, 2013

loin-des-yeux,-pres-du-coeur-245766-250-400Résumé : Marie est partie. Elle est partie loin de Paris et surtout loin de Paul pour oublier la trahison de cet homme qu’elle aimait tant, depuis si longtemps. Mais suffit-il de partir pour cesser d’aimer et de souffrir? Même sur cette île de crète aux paysages si doux, même la présence de Nicolas le jeune archéologue pourront-ils lui faire oublier cet homme.

Avis : j’ai supprimé la dernière phrase du résumé car elle spoilait trop le livre, mais peu importe.

Déjà pourquoi ce livre? Parce qu’après l’exécutrice j’avais besoin d’un livre simple, léger, limite cucul. Parce que je dois lire « une place à prendre » et j’ai peur, du coup je lis d’autres trucs. Parce que ma soeur a lu un harlequin et me l’a raconté, et qu’on a tellement rigolé qu’à mon tour je voulais essayer ce genre de lecture. Ici il s’agit de la collection nous deux.

Alors que puis-je dire sur ce livre? C’est une histoire d’amour entre Marie, une fille abandonnée par son mari, et Nicolas un archéologue qui a un sacré caractère. Je ne l’ai pas du tout aimé, et je ne voyais pas du tout ce que Marie pouvait lui trouver, à part qu’il était bon au lit et qu’il avait un regard qui pouvait vous rendre amnésique. Bref, ils sont attirés l’un vers l’autre au premier regard et essaient de se revoir et pouf ils se revoient (quelle surprise). Ce n’est pas vraiment surprenant, bien que le livre comporte un peu de suspens autour de la personne de Nicolas (un mystère qui nous sera vite révélé). De l’autre côté on a Paul qui a quitté Marie et qui vit sa nouvelle vie auprès de sa nouvelle copine si jeune et belle, et il en est fou amoureux. MAIS… Tout ne fonctionne pas comme prévu, et tout ne sera peut-être pas aussi beau pour Marie et pour Paul qu’ils le pensaient.
Des rebondissements ce livre n’en manque pas, mais ils sont parfois tellement farfelus que j’éclatais de rire (raison pour laquelle je lisais ce livre). C’est par moment totalement irréaliste, mais bon malgré cela, l’histoire se lit très facilement et on arrive assez vite à la fin, plutôt satisfait finalement. Même si c’était trop facile, même si ça se fini presque trop bien, et bien j’ai ris et c’était une lecture agréable.

Alors certes c’est niais au possible, cucul comme pas permis, mais ça je le savais déjà avant de le lire, j’étais prévenus, du coup encore une fois je l’ai pris à la rigolade et la pilule est plutôt bien passé. C’est une lecture finalement très légère qui enlève les soucis de la tête, et qui fait rire, que demander de plus? En tout cas moi j’en redemande (même si c’est peut-être pas pour les bonnes raisons).

Phrase post-itée : 
« – Je ne t’ai encore jamais vue sourire vraiment, Marie, un vrai sourire, heureux, décontracté. Sais-tu sourire? » en même temps tu viens de la rencontrer…

« – Si tu tiens à moi, ne nous séparons plus. Laisse ta maison et viens habiter chez moi. J’ai trop besoin de toi pour te laisser partir à nouveau. Qu’est ce que tu en dis? » elle en dit que ça fait trois semaines que vous vous connaissez et que c’est trop tôt bon sang de bonsoir. Ah ben non… En fait elle dit oui. Rahlalala.

3 plus : 
– Qu’est ce qu’on se marre
– Y a du suspens attention !
– Et on pleure même pas parce que tout est bien qui fini bien

3 moins : 
– Qu’est ce que c’est niais
– Tout va trop vite
– Et Nicolas est un sale type.

Ce livre répond au challenge suivant : 
52livres

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :